Analyse
Dans la zone euro, au 2e trimestre, la croissance a finalement été de 2,2% il y a 3 mois - jeudi 17 août 2017
Le chiffre de 2% est ainsi dépassé pour la première fois depuis le 1er trimestre 2011.

Face à cette conjoncture porteuse, nous continuons d’investir en actions européennes dans nos portefeuilles, au travers du fonds Henderson Horizon Euroland Fund A2 EUR.

Les chiffres sont bons un peu partout dans la zone. A noter l’excellente performance des Pays-Bas (+3,8%) ainsi que les accélérations allemande (vers 2,1%), française (vers 1,8%) et italienne (vers 1,5%).

Ces chiffres confirment que la reprise se renforce et prend de l’ampleur dans la majorité des pays de la zone. De quoi soutenir les propos récents de Mario Draghi et pousser les investisseurs à s’interroger sur la suite que donnera la Banque centrale européenne à sa politique monétaire.
L’économie européenne tourne à un rythme supérieur à son potentiel, l’inflation est réduite (1,3%), mais loin des craintes de déflation et la conjoncture mondiale est assez porteuse.
Face à ce scénario, les mesures exceptionnelles de la BCE (taux à 0,0% et rachats de dettes), qui se poursuivront jusque fin d’année, ne semblent plus correspondre aux besoins de nos économies. Il n’est donc pas surprenant que les marchés misent sur une annonce (dans les semaines et mois à venir) d’un changement de politique monétaire.

Partagez cet article