Analyse
La semaine sur les marchés il y a 9 mois - vendredi 6 octobre 2017
Les Bourses européennes ont bien résisté aux tensions espagnoles. Les américaines ont battu de nouveaux records.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le Bel 20 avait grimpé de 0,9%, le Stoxx Europe 50 de 0,8% et le S&P 500 de 1,3%.

Le Bel 20 a profité de la bonne tenue d’AB InBev (+2,4%), qui a finalisé la cession de sa participation dans Coca-Cola Beverages Africa, ainsi que du rebond de Colruyt (+3,1% après une chute de ±5% la semaine précédente, suite à un avertissement sur résultats). Telenet (+4,7%) a été dopé par un avis positif de JP Morgan; mais nous ne partageons pas cet enthousiasme; d’autant que le projet du gouvernement flamand pour un réseau de fibre optique risque de peser sur la rentabilité des opérateurs (Proximus a perdu 1%). Ontex (+3,2%) a annoncé la construction d’une usine en Pologne (un investissement rentrant dans le budget prévu). Umicore (+3,5%) a quant à lui profité d’une initiative de la Commission Européenne pour encourager la coopération industrielle dans les batteries.

Hors Bel20, Roularta a surpris en annonçant la sortie de ses activités TV-radio et l’acquisition de 50% de Mediafin (L’Echo, de Tijd), pour se refaire une santé financière (reste à savoir si le cash récolté sera utilisé à bon escient). Atenor (+2,4%) continue de miser sur l’Europe centrale (acquisition d’un terrain bien situé à Bucarest pour un projet de bureaux). Melexis (+5,6%) a atteint un nouveau sommet grâce aux bonnes perspectives des semi-conducteurs (depuis notre premier conseil d’achat en 2011, le rendement engrangé atteint 549% !).

Aux USA, les indicateurs économiques ont stimulé les Bourses : vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 avait grimpé de 1,3%, le Dow Jones de 1,7% et le Nasdaq de 1,4%. Les actions américaines restent attractives. Consultez notre stratégie et utilisez notre sélecteur d’actions pour voir comment y investir.

En Europe, les tensions en Espagne n’ont guère affecté les Bourses. Les investisseurs tablent sur une détente entre Madrid et Barcelone. La Bourse de Madrid a limité les dégâts (-2%). Le Stoxx Europe 50 a clôturé sur une hausse de 0,8%.
Le problème catalan et les bons indicateurs économiques américains ont néanmoins affecté l’euro, qui termine la semaine à 1,169 USD.
Les actions bancaires espagnoles ont perdu des plumes mais l’ensemble du secteur des banques européennes est resté en hausse (+0,3%).

A l’échelle mondiale, le secteur des matières premières a gagné 3,7% et celui de l’acier 3,1% (notre favorite du secteur des mines, Rio Tinto a progressé de 6,1%); le secteur auto a grimpé de 4,8% et celui de l’aviation de 7% (grâce à la publication de bons indicateurs).

A l’agenda

– Lundi 9 octobre : chiffre d’affaires de LVMH
– Mercredi 11 octobre : résultat trimestriel de BlackRock
– Jeudi 12 octobre : paiement du dividende de Mondelez (0,22 USD brut)
– Vendredi 13 octobre : résultat trimestriel de Bank of America; paiement du dividende d’Engie (0,35 EUR)

Partagez cet article