Analyse
La BCE n’a pas modifié sa politique lors de sa réunion du 14 décembre il y a 6 mois - vendredi 15 décembre 2017
Pas de hausse de taux et poursuite des achats d’actifs financiers.

La BCE poursuivra ses achats d’actifs financiers jusque fin septembre 2018 (30 milliards par mois) et assure que ces achats ne cesseront pas brusquement (ce qui laisse la porte ouverte à une poursuite des injections au-delà de septembre 2018).
Aucune hausse du taux directeur n’interviendra avant la fin complète du programme et pas avant 2019.

Pourtant, les perspectives économiques de la zone euro sont excellentes et la BCE a relevé ses prévisions de croissance du PIB (à 2,4% pour 2017 et 2,3% pour 2018). Mais selon le président, la faiblesse de l’inflation justifie le maintien de cette politique expansionniste. Pourtant, l’inflation européenne, actuellement à 1,5% et attendue à moyen terme à 1,7%, est proche de (mais inférieure à) 2%, comme le préconise la BCE. Mais manifestement pas assez proche…

 

Partagez cet article