Analyse
La semaine sur les marchés il y a 3 mois - vendredi 13 avril 2018
La semaine a été marquée par des tensions géopolitiques sans conséquence.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 était en hausse de 2,3%, le Stoxx Europe 50 de 1,1% et le Bel 20 de 0,7%.

Après les tensions commerciales de la semaine passée, ce sont les tensions géopolitiques autour du conflit Syrien qui ont pris le devant de la scène.
Mais les Bourses s’en sont peu préoccupées.

Les sanctions américaines à l’encontre de Moscou et les risques qu’elles présentent pour l’économie russe ont fait chuter la Bourse russe de 9%. Les cours des sociétés actives en Russie ont été sous pression : Renault a reculé de 4,3% et Oriflame de 4,6%; Société Générale a résisté et clôture la semaine au même niveau que 7 jours plus tôt.

Le cours du pétrole (sur la Bourse de Londres) a rebondi à ±72 USD le baril et intègre de nouveau une prime de risque liée aux tensions au Moyen Orient (même si la Syrie n’est pas un acteur de ce marché, les craintes se portent vers l’Iran et l’Arabie Saoudite).
A l’échelle mondiale, les valeurs du secteur pétrolier ont gagné en moyenne 2,3%.

Au sein du Bel 20

– AB InBev a perdu 4,2%; dans une spirale négative depuis un certain temps, il est le grand perdant de la semaine.
– Les valeurs financières ont permis de garder l’index dans le vert : Ageas a gagné 3,5%, KBC s’est apprécié de 2,1% et ING, repris en outre dans la liste des favorites d’une société de Bourse, a gagné 3%.
– Galapagos (conservez) a gagné 6,1% après l’annonce d’une nouvelle phase de test pour un médicament contre les maladies pulmonaires chroniques.
– Aperam a gagné 6,3% après avoir annoncé le rachat de VDM Metals, un spécialiste allemand des alliages spéciaux.

En dehors du Bel 20

– arGEN-X (vendez) a grimpé de 14,6%; le groupe va percevoir une tranche de paiement supplémentaire, suite au succès d’une nouvelle étape dans le développement d’un de ses produits.
– Melexis a grimpé de 9,1%, grâce au conseil d’achat d’un broker londonien (dont nous partageons l’optimisme).
– Fagron (vendez) s’est apprécié de 6% suite à la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel très prometteur.
– Retail Estates (qui a annoncé une augmentation de capital à laquelle vous pouvez participer) a perdu 3,3%.
– Vastned Retail Belgium (lisez notre analyse) a perdu 1,1% (ne répondez pas à l’offre).
– Balta (vendez) a encore perdu 2,4% après avoir annoncé les soucis d’un de ses plus gros clients (Carpetright); le cours est à son plus bas depuis l’entrée du titre en Bourse (juin 2017).

– BNP Paribas, qui rachète l’essentiel des activités polonaises de l’autrichien Raiffeisen et se renforce ainsi sur une économie dynamique à un prix correct, a gagné 1,6%. Mais la prudence reste de rigueur car le marché bancaire local est soumis à une forte concurrence.
– GTT perd 3,2% sur la semaine, après une chute de 9% ce vendredi; la publication d’une baisse du chiffre d’affaires des activités « services » a incité les investisseurs à prendre leur bénéfice, après la belle hausse qui avait précédé. Cette correction est excessive selon nous, car le chiffre d’affaires total du 1er trimestre est conforme aux attentes et le groupe confirme son objectif de bénéfice opérationnel pour 2018.
– National Grid a perdu 0,6%; les mauvaises conditions météo aux USA nécessitent des remises en état du réseau, ce qui a un coût. L’impact sur le résultat sera cependant minime et cela n’affecte aucunement les perspectives de long terme ni les prévisions de dividende.
– Sage a chuté de 9,5%, après avoir annoncé réduire ses objectifs pour l’exercice en cours (clôture annuelle le 30/09).

Partagez cet article