BADWILL

Les termes goodwill et badwill sont utilisés lorsqu’il s’agit de commenter les comptes d’une société qui a fait l’acquisition d’une autre société. Pour racheter ces actifs, elle a payé un certain prix. Mais ce prix s’éloigne parfois de la valeur réelle de la société acquise. L’acquéreur peut avoir payé plus cher , parce que la société acquise dispose d’une marque connue, qu’elle est leader dans son secteur, qu’elle a un portefeuille de clients intéressant, qu’elle offre d’indéniables perspectives de croissance, etc. Ce supplément non tangible, consenti librement par l’acquéreur dans le prix d’acquisition s’appelle goodwill.

Si, en revanche, le prix payé est inférieur à la valeur réelle de la société acquise, parce que, pour l’une ou l’autre raison , l’acquéreur a pu mettre la main sur la cible a un prix bradé, la différence entre le prix payé et la valeur comptable est nommée badwill.