News

Taxe sur les opérations de Bourse réduite de 0,35 à 0,12% pour certains trackers

il y a 11 mois - mardi 23 janvier 2018
Découvrez quel type de tracker bénéficie de cette réduction et ce que cela signifie pour vous en tant qu’investisseur.

Trois taux différents

Si investir dans un tracker (= fonds indiciel coté en Bourse) est très simple, déterminer le montant de la taxe boursière à payer constitue une autre paire de manches. Il existe en effet trois taux différents (0,12 %, 0,35% ou encore 1,32%), ce qui ne facilite pas la tâche de l’investisseur. Le fait que votre tracker distribue ses dividendes (fonds de type distribution) ou les réinvestit (fonds de type capitalisation), ainsi que l’endroit où est enregistré le tracker, déterminent le tarif applicable à votre tracker (voir tableau).

La récente baisse des taux s’applique ainsi aux trackers de capitalisation enregistrés dans l’Espace Economique Européen (EER), mais pas en Belgique (!).  L’EER englobe les 28 Etats membres de l’Union européenne, plus la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein.

 

Quels trackers bénéficient du taux réduit ?

Le taux d’imposition de la TOB a été abaissé pour toute une série de trackers, rendant du même coup l’achat et la vente de ce type de fonds un peu moins chers.

A titre d’exemple, pour un investissement de 2 500 EUR dans le tracker iShares Core MSCI World UCITS ETF, vous payiez jusqu’ici une taxe à l’achat de 8,75 EUR (= 2 500 EUR x 0,35%). Désormais, vous ne paierez plus que 3 EUR (= 2 500 EUR x 0,12%).

Le tableau ci-après reprend tous les trackers de notre sélection pour lesquels la taxe de Bourse a été revue à la baisse.

Partagez cet article