Analyse
Van de Velde : amélioration au troisième trimestre il y a 4 ans - lundi 18 novembre 2013

Les ventes ont été conformes à nos attentes.

Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Pour l’ensemble de 2013, le groupe table sur des ventes stables, grâce aux acquisitions.
Sur base comparable, il s’agit d’un recul de 2 à 3 %.
Cet automne, les ventes de gros ont renoué avec la croissance et depuis l’été les ventes de la chaîne américaine Intimacy ne reculent plus que de 4 %. C’est conforme à nos attentes.

Mais les coûts des restructuration en Espagne (sur Andres Sarda) nous forcent à réduire notre prévision de bénéfice par action 2013 à 2,20 EUR (contre 2,36 auparavant).

Pour la suite, vu le bon accueil réservé à la première collection de maillots de PrimaDonna et la stabilité observée sur les précommandes des autres lignes, nous ne changeons rien.

 

Cours au moment de l’analyse : 36,43 EUR

 

Van de Velde est un créateur belge de lingerie féminine (marques Marie Jo, Marie Jo L’Aventure, Prima Donna, Prima Donna TWIST, Andres Sarda), actif essentiellement en Europe et aux USA et leader au Benelux. Son canal classique de distribution (petites boutiques) étant de plus en plus délaissé au profit des grandes chaînes et des department stores (Inno, Galerie Lafayette, Corte Inglès...), le groupe développe son propre réseau de magasins depuis 2005, une activité qui génère déjà 25 % des ventes, mais est beaucoup plus gourmande en capital, plus volatile et nettement moins rentable.


Partagez cet article