Analyse
Telenet fera-t-il une offre sur Mobistar il y a 2 ans - vendredi 26 septembre 2014

Contrairement aux attentes, Telenet ne paiera pas de dividende. Une décision qui ravive les spéculations quant à son éventuelle intention de reprendre Mobistar.

Alors qu'en août, le groupe laissait croire à un copieux dividende pour l'automne, il annonce à présent qu'il n'en paiera pas ! De notre côté, nous tenions déjà compte de ce scénario.
Ne spéculez pas.
Vendez ces deux actions.

 

Que se passe-t-il ?

Telenet se justifie de manière très vague, en évoquant « l'environnement actuel du secteur télécom ». L'arrivée de Netflix n'est cependant pas une donnée neuve. Et nous ne voyons rien d'autre sur le plan de la concurrence qui puisse justifier ce revirement. Sans doute Telenet souhaite-t-il renforcer son bilan (nous le souhaitons depuis longtemps), car sa dette est énorme et ses fonds propres sont négatifs. Ou il prévoit des investissements dans l'amélioration de son réseau.

 

Racheter Mobistar ou Voo ?

Quoi qu'il en soit, l'annonce a réveillé la spéculation sur l'intention de Telenet de racheter Mobistar. Telenet pourrait se permettre un tel rachat et sans doute aurait-il du sens. Mais pour l'heure, il nous semble peu probable. Car Telenet s'est assuré de pouvoir offrir jusqu'en 2017 ses services de mobilophonie via le réseau Mobistar. Par ailleurs, Orange, qui contrôle Mobistar, a dit ne pas vouloir vendre. Quant à Voo, confrère wallon de Telenet, c'est aussi une proie séduisante, mais son rachat semble peu envisageable pour l'instant pour des raisons politiques. En outre, il n'est pas exclu que Telenet veuille aussi investir encore dans les émetteurs TV (comme récemment dans Vier et Vijf) ou offrir son propre contenu.

 

Nouvelle offre de Liberty ?

Enfin, il est aussi possible que Liberty Global, actionnaire principal de Telenet, prépare une nouvelle tentative de reprise totale de Telenet, à présent que son opération sur le néerlandais Ziggo touche à sa fin. Peut-être Liberty cherche-t-il, par l'absence de dividende, à faire pression sur le cours de Telenet, pour se l'offrir à bon compte.

Pas moyen donc d'y voir clair jusqu'à présent. Ne spéculez ni sur Telenet, ni sur Mobistar, dont les cours tiennent en outre bien compte des prévisions opérationnelles des deux groupes. Vendez ces deux titres.

 

Cours au moment de l'analyse  :   Telenet : 43,29 EUR   -   Mobistar : 14,67 EUR

 

Principal concurrent de Belgacom, Telenet propose des services de télévision câblée, de télévision numérique interactive, d'internet à large bande, de téléphonie et de mobilophonie aux particuliers, en Flandre et sur une partie du territoire bruxellois. Les entreprises peuvent par ailleurs aussi faire usage de plusieurs services de communication de Telenet dans toute la Belgique et au Luxembourg.

 

Mobistar est le n°2 de la téléphonie mobile en Belgique (derrière Proximus) ; il occupe plus ou moins 1/3 du marché (via ses clients propres et les opérateurs virtuels) ; il est détenu à près de 53 % par l'opérateur français Orange.

 

Partagez cet article