Analyse
Triquint Semiconductor : changement de conseil il y a 3 ans - mercredi 10 septembre 2014

Les actionnaires de TriQuint et RF Micro Devices ont donné leur feu vert à la fusion des deux groupes.

Après un gain de plus de 150 % en euro depuis janvier, le moment est venu selon nous de prendre votre bénéfice sur cette valeur désormais surévaluée.
VENDEZ.

 

Le projet de fusion entre TriQuint et son concurrent RF Micro Devices est entré dans sa dernière ligne droite après l'accord des actionnaires. Il ne reste plus en effet à présent qu'à obtenir le feu vert des autorités en charge de la concurrence pour finaliser cette opération pleine de promesses pour le futur n°1 mondial des composants de radiofréquence. Les investisseurs ne s'y sont d'ailleurs pas trompés et ont propulsé le cours vers les sommets. Le redressement des résultats, supérieurs aux attentes ces derniers trimestres, et les nouvelles perspectives nées de la fusion (position de n°1, complémentarité des produits, offre étoffée, synergies, …) sont toutefois désormais largement intégrés dans le cours, si bien que l'action a aujourd'hui épuisé, selon nous, son potentiel de hausse. Nous vous conseillons donc de ne pas attendre la finalisation de l'opération (avant la fin de l'année) et de prendre votre bénéfice sur cette valeur caractérisée, de plus, par un risque supérieur à la moyenne. Les choses peuvent en effet aller très vite dans un sens comme dans l'autre dans le secteur des semi-conducteurs. Au final, nous tablons sur un bénéfice par action de 0,2 USD en 2014 et 0,3 USD en 2015.
Porté par le redressement des résultats et l'annonce d'une fusion prometteuse avec RF Micro Devices, le cours a effectué un rebond spectaculaire. Le moment est venu, selon nous, de prendre votre bénéfice. Vendez.

 

Cours au moment de l'analyse : 19,98 USD

 

L’américain TriQuint Semiconductor conçoit et commercialise des composants de radio fréquence, notamment des amplificateurs de signaux wifi ou internet. Ses produits sont destinés principalement aux fabricants de terminaux mobiles smartphones et tablettes tactiles (72 % du chiffre d’affaires). Il fournit également des composants pour améliorer la qualité des réseaux télécoms (20 % du chiffre d’affaires) et pour le secteur aéronautique-défense (8 %).

 

Partagez cet article