Analyse
ARM Holdings : nous ne suivrons plus cette action il y a 2 ans - vendredi 24 octobre 2014

Les résultats trimestriels déçoivent.

Malgré le net recul du cours depuis le début de l'année, l'action demeure surévaluée. Nous ne la suivrons plus.
VENDEZ.

 

Confortable leader dans le design de processeurs pour smartphones et tablettes tactiles, le britannique a fait état d'une hausse de 6 % de son chiffre d'affaires et de 16 % de son bénéfice par action sur base comparable au 3ème trimestre 2014. Des performances décevantes au regard des niveaux de croissance bénéficiaire de ces dernières années (+26 % en 2013 et +40 % en 2012). Même si sa position de quasi-monopole sur ses marchés devrait lui permettre d'afficher des taux de croissance bénéficiaires à deux chiffres à court-moyen terme, les années de très forte croissance semblent révolues. Et ce d'autant que le rival Intel (32,97 USD, achetez), longtemps absent du marché des terminaux mobiles, progresse vite grâce à de nouveaux processeurs moins gourmands en énergie, à même de rivaliser avec ceux d'ARM. Dans ce contexte, les ratios de valorisation de l'action nous semblent trop élevés : 45 fois le bénéfice par action (contre 14 fois pour la moyenne britannique) et 8 fois la valeur comptable (contre 1,7 fois). Le cours, en recul de plus de 20 % depuis début 2014, s'est déjà ajusté à cette donne, mais ce n'est sans doute pas fini. L'action reste surévaluée. Nous abaissons légèrement nos prévisions de bénéfice par action à 18,20 pence pour 2014 et 22,50 pence pour 2015.

 

Cours au moment de l'analyse : 815,50 pence

 

Le groupe britannique ARM Holdings conçoit l’architecture des microprocesseurs, principalement pour téléphones mobiles et tablettes tactiles.

 

Partagez cet article