Analyse
Deutsche Bank : toujours sous pression il y a 3 ans - mercredi 8 octobre 2014

Craintes quant au montant de futures amendes à payer, incertitude sur le niveau de l'activité de la banque d'investissement : pas de quoi relancer durablement le cours !

VENDEZ.

 

Des rumeurs concernant le résultat trimestriel qui sera publié le 29/10 rejoignent notre propre analyse : un bon niveau d'activité en banque de détail, sur le marché obligataire et en banque d'investissement (cette dernière bénéficie de l'activité de conseil, liée aux introductions en Bourse, aux augmentations de capital …). Mais, en l'absence de données chiffrées, nous ne changeons rien à nos prévisions, compte tenu notamment de nos craintes quant au niveau de nouvelles provisions ces prochains mois, pour le risque judiciaire. Fin juin, ces provisions étaient déjà de 2,2 milliards d'euros et ce montant pourrait être doublé, ce qui dégradera encore la rentabilité de la banque. Et une rentabilité trop faible, liée à l'absence d'amélioration rapide, continuerait à peser sur le cours de l'action. Nous maintenons donc nos prévisions de bénéfice par action à 1,30 EUR pour 2014 (en tenant compte des amendes) et à 1,90 EUR pour 2015.

 

Globalement, nous évitons le secteur de la banque d'investissement, trop étroitement lié au marché de trading et à sa volatilité. Pour les amateurs de risque, nous faisons une exception pour Barclays (231,30 pence ; achetez) qui mène une restructuration bien engagée.

 

Cours au moment de l'analyse : 26,38 EUR

 

Deutsche Bank est la première banque privée allemande. Elle est principalement présente en banque d'investissement (conseils aux entreprises, trading…), mais aussi en banque de détail et en gestion de patrimoine.

 

Partagez cet article