Analyse
Cinq actions pour le dividende il y a un an - mercredi 4 mai 2016

Avec la faiblesse des taux qui désole les épargnants, une action offrant un dividende élevé peut constituer une alternative (à condition d’accepter un certain risque !).

Nous vous en conseillons 5, dont une nouvelle : Van de Velde (qui remplace Qrf).

 

Taux d’épargne proches de zéro, rendements obligataires très faibles pour les bons émetteurs : la politique de la BCE pénalise l’épargnant. Et ça n’est pas près de changer ! L’inflation est loin des 2 % visés et la croissance économique ne suffit pas pour la relancer. Nous n’attendons donc pas de normalisation monétaire européenne à court terme. Au contraire, la BCE pourrait encore adopter de nouvelles mesures pour relancer l’inflation à travers la croissance. Dans ce contexte, les actions offrant un beau dividende méritent certainement d’être envisagées.

Variations de rendement (cours + dividendes) depuis le 01/01/2016 pour l’investisseur en euro.

 

Befimmo (+ 6,1 %)

La SIR semble vouloir gérer son portefeuille un peu plus activement et se montre confiante pour 2016, 2017 et 2018.

 

Engie (-12,3 %)

Le cours a souffert de l’annonce d’un recul du dividende, mais ce recul n’interviendra qu’en 2017 et le rendement devrait malgré tout rester alléchant. Le groupe est engagé dans un long processus de cession d’actifs et d’investissements dans le renouvelable.

 

Gimv (+ 5,8 %)

La société poursuit sa stratégie d’achat/vente de participations, qui lui permet de payer un bon dividende. Elle a ainsi cédé une grosse participation (Punch Powertrain) et en a pris plusieurs petites : G-Therapeutics, Contraload (logistique), …

 

National Grid (- 2,3 %)

Le cours est au plus haut et le groupe se recentre sur l’électricité au Royaume-Uni et les Etats-Unis. De nombreux candidats sont intéressés par ses actifs dans le gaz (le produit de la vente pourrait servir à un dividende exceptionnel).

 

Van de velde (- 0,5 %)

Le groupe belge de lingerie mène une politique de dividende très généreuse. Le dividende 2015 (2,58 EUR net ; rendement 4 % net) nous semble tenable.

 

Partagez cet article