Analyse
Quest for Growth : augmentation de capital il y a un an - mardi 3 mai 2016

La pricaf Quest for Growth, cotée à Bruxelles, réalise une augmentation de capital.

NE SOUSCRIVEZ PAS.
Vendez vos droits de préférence en Bourse, ou conservez-les pour les monnayer après l’opération.
Pour miser sur une société d’investissements, préférez
Gimv, société moins risquée, à la tête d’un portefeuille diversifié et d’une trésorerie confortable, permettant d’assurer un futur dividende (au moins) stable.

 

Modalités

Jusqu’au 11 mai inclus, l’actionnaire de Quest for Growth peut recevoir une nouvelle action en échange de 3 droits de préférence (3 coupons n°12), complétés de 7 EUR. Ceux qui ne possèdent pas d’action Quest for Growth peuvent aussi souscrire : ils paieront par action un prix situé entre 7 et 8,86 EUR et fixé sur base du cours du droit de préférence (coupon n°12) le dernier jour de l’opération (11/5). Dans ce cas (souscription sans droit de préférence), le nombre d’actions attribué peut différer du nombre commandé (si le total commandé dépasse le total encore disponible après les souscriptions avec les droits). Les actionnaires existants qui ne souscrivent pas et ne vendent pas leurs droits en Bourse (parce que les frais réclamés dépasseraient le produit perçu) pourront encore monnayer leur coupon n°12 après l’opération; le montant qu’ils percevront dépendra du cours du droit de préférence le 11/05 (diminué des frais).

 

Ne souscrivez pas

Quest for Growth investit en actions européennes de croissance (dans les logiciels; semi-conducteurs, télécoms). La société a connu une très bonne année 2015. En mars dernier, elle a payé un dividende de 2,70 EUR net, offrant ainsi un rendement phénoménal de plus de 20 % ! Quest for Growth distribue en effet au moins 90 % de ses bénéfices réalisés et 2015 avait été très prolifique à cet égard. Compte tenu des conditions actuelles, cela ne sera pas facile de faire aussi bien. Le dividende n’est donc pas garanti dans la durée. En cas d’année faible (sans bénéfice), il pourrait même être suspendu. Vu que la société distribue quasi tous ses bénéfices, elle ne dispose guère de réserves. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle procède à une augmentation de capital.

 

Cours au moment de l’analyse : 9,50 EUR

Partagez cet article