Analyse
Nyrstar regroupe ses actions il y a 2 ans - mercredi 1 juin 2016

Le 9 juin, dès l’ouverture de la Bourse, pour 10 actions détenues, vous n’en aurez plus qu’une.

Mais chacune d’elle vaudra simultanément dix fois plus. Et vous ne devez rien faire. Tout sera automatiquement modifié sur votre compte titres.
Par ailleurs, l’action reste risquée (4). Seuls les spéculateurs peuvent la conserver.

 

Dans le jargon, on appelle cela un « reverse stock split ». Le but de l’opération, approuvée par l’Assemblée générale extraordinaire du 19 mai dernier, est avant tout de rendre le cours moins volatil, en sortant de la catégorie des « penny stocks », ces actions dont le cours vaut moins d’1 EUR.

 

Au cas où vous ne seriez pas en possession d’un multiple de 10 actions, vous avez le choix entre deux possibilités. Soit vous achetez le nombre d’actions qui vous manque pour arriver à un multiple de 10. Soit vous ne faites rien et vous toucherez alors une indemnité pour le nombre d’actions résiduelles qui seront vendues par BNP Paribas Fortis d’ici le 01/07/2016. Outre le fait que la première solution engendrera des frais démesurés au vu du faible cours de l’action à ce jour, nous ne vous conseillons de toute façon pas cette solution puisque notre conseil pour cette action est tout au plus de la conserver. Car, si les prix du zinc, déterminant pour le bénéfice du groupe, ont bien rebondi depuis le début de l’année, ils plafonnent à nouveau depuis un mois. L’élément qui fera évoluer le cours dans les prochains mois, c’est avant tout le prix que le groupe parviendra à tirer de la vente de tout ou partie de ses actifs miniers, vente qui sera déterminante pour son équilibre financier.

 

Cours au moment de l’analyse : 0,69 EUR

 

Le groupe belge Nyrstar est le leader mondial du traitement du zinc (fonderie et alliages) et numéro trois du traitement du plomb.

 

Partagez cet article