Analyse
Quinze actions de « gourous » il y a un an - jeudi 9 juin 2016

Les gourous de la Bourse sont réputés pour leurs gros coups réalisés sur les marchés. Leur avis doit cependant être pris avec beaucoup de prudence.

Car même s’ils bénéficient de l’oreille des médias et des investisseurs, ils ne sont pas pour autant les meilleurs de leur profession et ne sont pas à l’abri de contre-performances.

Veillez donc plutôt à vous constituer un portefeuille de titres en fonction de vos propres objectifs (et pas ceux des gourous) et à diversifier vos placements. La maîtrise du risque est dans ce cas aussi importante que la recherche du rendement.
Nous analysons ci-après quelques titres détenus par ces gourous.

 

AB InBev
Activité : premier brasseur mondial.
Conseil
La saturation des grands marchés conduit AB InBev à vouloir redynamiser ses ventes par des acquisitions. Il cherche ainsi à faire main basse sur l’américain SABMiller, qui peut lui ouvrir les portes du dynamique marché africain. L’opération en cours se fera à un prix un peu élevé selon nous, ce qui risque de dégrader sa solidité financière.
Gourous : Fisher, Soros


Le cours est encore trop élevé à nos yeux.
Vendez.


Allergan

Activité : pharmacie (antirides Botox).
Conseil
Avec la vente prochaine des produits génériques à Teva, Allergan va retrouver des moyens financiers pour effectuer de nouvelles acquisitions dont il a besoin pour sa croissance.
Gourous : Paulson, Fisher, Soros

Malgré la baisse du cours de 30 % depuis son plus haut en juillet 2015, l’action a aussi progressé 5 fois plus que l’indice américain S&P500 au cours des cinq dernières années. Un peu trop donc pour envisager un achat.
Conservez.


Amazon

Activité : commerce sur Internet, cloud computing, …
Conseil
Amazon est devenu un acteur incontournable de la distribution en ligne, mais il s’est aussi imposé comme un leader sur le marché de l’informatique dématérialisée (cloud computing). Cette activité en forte croissance s’est même avérée plus rentable que le cœur de métier d’Amazon, et a largement contribué à faire revenir le groupe dans le vert ces derniers trimestres. S’il semble bien parti pour poursuivre sur sa lancée dans les années à venir, il devra néanmoins aussi prouver qu’il peut conjuguer croissance et rentabilité, ce qui n’a pas toujours été le cas.
Gourous : Carmignac, Gabelli, Fisher

L’action est selon nous trop chère pour justifier une place en portefeuille, d’autant que la moindre déception pourrait faire chuter le cours.
Vendez.


American Express (Amex)

Activité : émetteur de cartes de crédit.
Conseil
Amex voit sa croissance ralentir ces dernières années sous l’effet de la concurrence (banques, émetteurs de cartes, …) et de la régulation. Amex prend toutefois des initiatives et compte sur ses atouts (base de clients aisés, marque mondiale, …) pour se relancer.
Gourous : Gabelli, Dreman, Nygren, Buffet

L’action nous semble faiblement valorisée, mais le groupe doit faire ses preuves.
Conservez.


Applied Materials

Activité : équipements pour l'industrie des semi-conducteurs.
Conseil
Le groupe profite de la hausse de la demande pour les équipements à destination du secteur des semi-conducteurs (voitures autonomes, complexification des procédés de fabrication,…).
Gourous : Nygren

Après la forte hausse des derniers mois, contentez-vous de
Conservez.


Berkshire Hathaway

Activité : holding actif dans les assurances, l'alimentation, etc. à travers des groupes détenus à 100 % (General Re, Duracell, …) et des participations (American Express, IBM, Apple,…).
Conseil
Malgré la réputation de son dirigeant et principal actionnaire, Warren Buffett, l’action BH n’est pas surévaluée. Comme la plupart des holdings, l'action souffre d'une décote par rapport à la valeur de son portefeuille. Une bonne affaire donc ? Oui et non. Compte tenu de sa taille, BH éprouve ainsi désormais des difficultés à réaliser des investissements bon marché et suffisamment significatifs pour créer de la valeur à l’échelle du groupe.
Gourous : Buffet, Fisher

N’achetez pas. Conservez tout au plus.

Chevron
Activité : exploration pétrolière et gazière.
Conseil
La baisse des coûts de production et d’exploration reste centrale chez Chevron qui, en 2017, veut générer les liquidités suffisantes pour financer son dividende sans avoir à recourir à l’endettement.
Gourous :  Dreman, Gabelli, Fisher

Bien que l’action puisse rester volatile à court terme (fluctuation du baril), elle reste attractive à plus long terme.
Achetez.


Comcast

Activité : cablô-opérateur (internet, TV…).
Conseil
Les résultats sont bien orientés depuis plusieurs années. Le potentiel de croissance nous semble toutefois limité au vu d’une concurrence de plus en plus forte des opérateurs télécoms dont les offres combinées (téléphonie, Internet fixe et mobile, télévision) rencontrent un franc succès.
Gourous : Fisher, Gabelli

Conservez.

Hewlett Packard Enterprise

Activité : matériel informatique (serveurs, stockage de données, …), logiciels.
Conseil
Le groupe est au cœur d’une profonde restructuration pour redresser sa rentabilité défaillante. Dernière avancée en date, l’annonce d’une fusion de son activité de services aux entreprises (36 % du chiffre d’affaires) avec CSC.
Gourous : Fabelli, Fisher

Conservez.

IBM
Activité
: services informatiques.
Conseil
IBM est engagé dans un large recentrage sur de nouvelles activités (cloud, sécurité, analyse de données, …), ce qui génère dans un premier temps des coûts et des investissements. La rentabilité restera donc sous pression ces prochains trimestres, mais la réorientation finira aussi par porter ses fruits et fera d’IBM un groupe plus dynamique et plus rentable.
Gourous : Buffet, Gabelli

Achetez.

Novo Nordisk

Activité : n°1 mondial des traitements contre le diabète.
Conseil
Le cours est porté par de bons résultats trimestriels et la commercialisation de nouveaux médicaments contre l’obésité. Par ailleurs, l’augmentation du nombre de diabétiques ne faiblit pas (422 millions en 2014, 550 attendus en 2030).
Gourous : Carmignac, Fisher

Comme souvent, la qualité du groupe et les bonnes perspectives se paient. Mieux vaut donc prendre ses bénéfices.
Vendez.


Schlumberger

Activité : n°1 mondial des équipe-ments pour exploration pétrolière.
Conseil
Avec sa technologie et sa présence dans tous les segments de l’exploration, le groupe est devenu incontournable pour les compagnies pétrolières. De quoi rester rentable et financièrement solide dans la crise actuelle. La baisse des investissements des compagnies (25 à 30 % en 2016) pèsera toutefois sur les résultats du groupe et si le marché anticipe une hausse des bénéfices en 2017, un risque de déception n’est pas à exclure.
Gourous : Gabelli, Soros, Dreman

Vendez.

State Street

Activité : services financiers.
Conseil
De nombreuses acquisitions permettent au groupe d’occuper une belle place sur le marché américain et, grâce à sa taille, de limiter l’émergence d’une nouvelle concurrence. Ses clients sont également peu tentés de partir à la concurrence au regard des coûts et des contraintes techniques que cela impliquerait.
Gourous : Gabelli, Nygren

State Street est une belle société dont les atouts sont toutefois déjà en grande partie intégrés dans le cours.
Conservez.

 

Umicore
Activité : Chimie et technologie des matériaux.
Conseil : le groupe a renoué avec la croissance bénéficiaire en 2015. Ses produits répondent à des problématiques majeures (pollution d l’air, rareté des matériaux, électrification automobile). Il compte parmi les leaders sur chacun de ses marchés et présente un bilan solide.
Gourous : Frère

Malgré la belle progression du cours depuis le début de l’année, soutenu e.a par le rebond de prix des métaux précieux, l’action reste attractive dans une perspective de long terme.
Achetez.

 

Teva Pharmaceutical
Activité
: pharmacie (leader des génériques).
Conseil
Teva fait face à une concurrence de plus en plus forte, mais dispose selon nous des atouts nécessaires pour riposter, comme le lancement de nombreux nouveaux médicaments d’ici 2018 au moins ! Alliances et acquisitions sont également au menu.
Gourous : Paulson, Dreman

Le cours montre trop de pessimisme. A condition d’accepter un risque supérieur à la moyenne
Achetez.


Partagez cet article