Analyse
Tubacex affiche un faible résultat semestriel mais garde du potentiel il y a un an - vendredi 4 août 2017
Les commandes sont au sommet et d’autres signaux incitent à l’optimisme.

CONSERVEZ.

Le chiffre d’affaires du 1er semestre est de 7,7% inférieur à un an plus tôt. En cause, les faibles prix du nickel principale matière première dont le prix influence les prix de vente; -7,5%) et du pétrole (déterminant pour les décisions d’investissement des clients; -15,7%). Les marges ont souffert de la faiblesse de l’activité, ainsi que de la création de stocks pour le 2nd semestre (pour lequel une meilleure activité est attendue). Le bénéfice opérationnel perd 12% et le trimestre clôture en légère perte. Toutefois, même si le bénéfice par action semestriel se limite à 0,0144 EUR, nous maintenons notre prévision pour l’ensemble de 2017 à 0,05 EUR. Car les prix du nickel et du pétrole étant repartis à la hausse en juillet (respectivement +9% et +10%), nous croyons d’autant plus à une amélioration du climat au 2nd semestre. Et à plus long terme, l’optimisme est aussi permis : les commandes de produits haut de gamme atteignent un record (pour 700 millions d'euros à livrer ces 3 prochaines années); les ventes directes aux ingénieurs et clients finaux (plus rentables que par intermédiaires) prennent plus de poids (85%); enfin, le groupe tente de se lancer à présent dans les solutions d'ingénierie au service des clients finaux. Si le potentiel se confirme, cela pourrait soutenir la croissance.

Cours au moment de l'analyse : 3,16 EUR

Tubacex est un groupe espagnol, leader mondial des tubes d'acier inoxydable sans soudure (part de marché : 20%) utilisés dans l’industrie énergétique (90% des ventes), chimique, et pétrochimique.

Partagez cet article