Coca - Cola

US1912161007
Alertes
Ajouter au portefeuille
54,10 USD 22/08/2019 00:30 New York
0,22 USD (0,41 %) Variation depuis la dernière clôture
44,57 54,69  52 semaines min max
22,85 % Rendement sur 1 an
2,97 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Au vu du résultat trimestriel, Coca-Cola relève son objectif de croissance du chiffre d’affaires 2019 il y a 29 jours - mercredi 24 juillet 2019
    La nouvelle a fait grimper le cours de plus de 6%.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Le cours de Coca-Cola a grimpé à ses sommets il y a 2 mois - jeudi 20 juin 2019
    Faut-il prendre le train en marche et tenter d’en profiter encore ?

    Non. Si le cours a grimpé, c’est grâce aux qualités défensives de l’action. Mais au vu des défis que le groupe doit encore relever, mieux vaut rester prudent.
    CONSERVEZ.

    Depuis 6 ans, le bénéfice est inférieur à celui de 2004 (2 USD) par action. Et les récentes communications sont peu convaincantes. Ce ne sont pas tant les opportunités de croissance qui manquent (dans les pays émergents, le groupe ne fournit que 1,5% du volume total de boissons consommées). Le défi est ailleurs : alors que les goûts évoluent vers une alimentation plus saine, le groupe doit préserver son offre principale : les sodas de type Coca-Cola, Fanta, etc., très rentables et assurant 60% du chiffre d’affaires; il doit innover dans des versions premium et peu sucrées et se développer sur de nouveaux marchés. (p. ex. comme avec l’acquisition récente de Costa Coffee). Cela requiert des investissements significatifs. Au total, à moyen terme le groupe vise une croissance du chiffre d’affaires de 4 à 6% par an et une hausse du bénéfice par action de 7 à 9% par an. Ce n’est pas impossible mais pas facile, même sans compter les frais de restructuration et la faiblesse des devises des pays émergents. Toutefois, le groupe assure être en mesure de dégager rapidement plus de liquidités, ce qui devrait permettre une croissance modeste du dividende, tout en maîtrisant la dette. Mais après la récente hausse du cours, le rendement du dividende a un peu faibli (à ±3% brut).

    Cours au moment de l'analyse : 51,12 USD

    Présent dans plus de 200 pays, l’américain Coca-Cola est le numéro un mondial des boissons non alcoolisées : des sodas (Coca-Cola, Sprite, Fanta), mais aussi de l’eau (Dasani, Chaudfontaine en Belgique), des jus de fruits (Minute Maid) et des boissons énergisantes (Powerade). Il est sur le point d’acquérir le britannique Costa Coffee, numéro 2 mondial des chaînes de cafés (derrière Starbucks).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Coca-Cola confirme ses objectifs pour l’ensemble de 2019 il y a 4 mois - vendredi 26 avril 2019
    L’action reste défensive.

    Malgré un solide 1er trimestre, le groupe manque encore d’arguments pour mieux convaincre l’investisseur. Mais le titre garde ses vertus défensives.
    CONSERVEZ.

    Après un 1er trimestre sans surprise, Coca-Cola ne modifie pas ses attentes : il vise une hausse du chiffre d’affaires 2019 de ±4% (hors cessions, acquisitions et effets de change) et un bénéfice par action stable (hors charges de restructuration). Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 1,70 USD en 2019 et 2 USD en 2020. Car si le chiffre d’affaires trimestriel a gagné 6%, sa hausse est à relativiser : les prix de vente ont gagné 5% mais les volumes vendus n’ont gagné qu’1%, tout en profitant d’une constitution exceptionnelle de stocks en Europe (due aux craintes liées au Brexit). En Amérique du Nord, la forte concurrence de Pepsi persiste. Et le groupe subit des effets de change négatifs. Il ne parvient pas à achever sa transition entamée en 2015. Certes, il pourrait stimuler sa croissance en élargissant encore son offre à d’autres boissons (comme via le rachat récent de Costa Coffee, n°2 mondial des chaînes de cafés). Mais la rentabilité risque d’être lente. Au 1er trimestre d’ailleurs, malgré des efforts de productivité, la marge opérationnelle (hors charges de restructuration) a un peu baissé. Elle reste néanmoins à un niveau élevé (30,5%), le groupe a les moyens de s’adapter à l’évolution de la demande et le titre restera défensif, même en cas de recul conjoncturel.

    Cours au moment de l'analyse : 47,84 USD

    Présent dans plus de 200 pays, l’américain Coca-Cola est le numéro un mondial des boissons non alcoolisées : des sodas (Coca-Cola, Sprite, Fanta), mais aussi de l’eau (Dasani, Chaudfontaine en Belgique), des jus de fruits (Minute Maid) et des boissons énergisantes (Powerade). Il est sur le point d’acquérir le britannique Costa Coffee, numéro 2 mondial des chaînes de cafés (derrière Starbucks).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le régime sans sucre fait pâlir Coca-Cola il y a 6 mois - mardi 19 février 2019
    Vous buvez moins sodas sucrés qu’auparavant ? Vous n’êtes pas le seul. Coca-Cola en fait les frais et ne parvient pas à retrouver ses niveaux de bénéfice d’antan.

    Son cours a chuté à l’annonce du résultat 2018. Pas de quoi paniquer, mais la prudence est de mise. La récente chute n’a fait que replacer l’action à son niveau de décembre dernier. Le cours n’est pas assez bas pour un achat mais le titre peut être conservé.

    Bénéfice toujours insatisfaisant

    En 2018, le chiffre d’affaires a grimpé de 5% (hors cessions et acquisitions) et le bénéfice par action a grimpé de 9% (à 1,51 USD), malgré l’impact négatif des effets de change. Cela reste loin des 2 USD visés (niveau que le groupe réalisait en 2004), et ce malgré les efforts pour améliorer la rentabilité. Ce résultat a sensiblement déçu l’investisseur que vous êtes et fait su-bir à l’action sa chute journalière la plus sévère depuis plus de 10 ans (-8,4%) !

    Perspectives décevantes

    Pour 2019, le groupe se montre prudent, ce qui laisse supposer que le bénéfice annuel de 2019 n’atteindra toujours pas les 2 USD par action. Car au 4e trimestre 2018, en Amérique du Nord, les volumes vendus ont souffert de la hausse des prix de vente. Compte tenu de la concurrence qui se durcit, la croissance du chiffre d’affaires 2019 devrait se limiter à 4%. Le résultat devrait aussi souffrir de la hausse de certains coûts (transport…), de nouveaux effets de change négatifs et de la persistance de frais de restructuration (avec toutefois un impact moindre sans doute). Nous misons dès lors sur un bénéfice par action de 1,70 USD en 2019, avant un possible retour à 2 USD en 2020.

    Le dividende est-il menacé ?

    Si vous êtes actionnaire de Coca-Cola, peut-être savez-vous que depuis 56 ans, le dividende grimpe régulièrement. Pour 2018, ce sont près de 97% du bénéfice qui vous ont été reversés. Risquez-vous dès lors de voir votre rémunération s’amenuiser si la situation du groupe s’aggrave plus que prévu ? Rien ne le confirme à l’heure actuelle mais on peut le craindre. Car, face à votre désaffection à l’égard des sodas sucrés, le groupe est contraint de consacrer des fonds à l’investissement dans de nouveaux produits !

    Cours au moment de l’analyse : 45,24 USD

    Présent dans plus de 200 pays, l’américain Coca-Cola est le numéro un mondial des boissons non alcoolisées : des sodas (Coca-Cola, Sprite, Fanta), mais aussi de l’eau (Dasani, Chaudfontaine en Belgique), des jus de fruits (Minute Maid) et des boissons énergisantes (Powerade).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le résultat trimestriel de Coca-Cola est plutôt rassurant il y a 9 mois - lundi 5 novembre 2018
    Il est dans le haut des attentes.

    Même si le dividende et son rendement de ±3,3% brut est un atout de cette valeur défensive, au cours actuel :
    CONSERVEZ.

    Dans le haut des attentes, le résultat trimestriel de Coca-Colaest plutôt rassurant. Le groupe cueille progressivement le fruit de ses efforts de ces dernières années : restructuration des activités de mise en bouteille, réduction des coûts, innovations dans des boissons moins riches en sucre... Le nouveau management entend bien poursuivre l’élaboration d’une offre plus complète de boissons, comme en témoigne l’acquisition récente de Costa Coffee, n°2 mondial des chaînes de cafés. Néanmoins, ces développements pourraient s’avérer un frein à la croissance bénéficiaire à court et moyen terme (investissements, coûts de restructuration, etc).

    Cours au moment de l’analyse : 47,61 USD

    Présent dans plus de 200 pays, l’américain Coca-Cola est le numéro un mondial des boissons non alcoolisées : des sodas (Coca-Cola, Sprite, Fanta), mais aussi de l’eau (Dasani, Chaudfontaine en Belgique), des jus de fruits (Minute Maid) et des boissons énergisantes (Powerade).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 54,69 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 44,57 USD
Code ISIN US1912161007
Bourse New York
Euronext non
Bêta 0,63
Volatilité 13,40 %
Nombre d'actions existantes 4.256.514.000
Capitalisation boursière (en milliards) 229,34 USD
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 660.379 USD
Score corporate governance 5
Pays États-Unis

Chiffres-clés par action (USD)

2019 (e) 2018 (e) 2017 2016
Dividende 1,60 1,56 1,48 1,40
Bénéfice courant 1,85 1,51 0,29 1,51
Bénéfice net 1,85 1,51 0,29 1,51
Cash flow courant 2,10 1,74 0,63 1,92
Cash flow net 2,10 1,74 0,63 1,92
EBIT 2,40 1,95 1,37 1,71
EBITDA 2,63 2,21 1,75 2,13
Valeur comptable 3,70 3,98 4,01 5,38
Valeur comptable tangible 1,25 1,58 1,80 2,90

Performance (en euros)

Coca - Cola Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 11,92 % -1,63 % 2,82 %
Rendement sur 6 mois 24,30 % -0,04 % 6,60 %
Rendement sur 1 an 22,85 % -3,11 % 4,67 %
Rendement sur 5 ans 12,99 % 2,06 % 11,84 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 2016 2015
Pay out - 506,41 % 92,58 % 78,10 %
Current ratio - 1,34 1,28 1,24
Return on equity - 7,31 % 28,30 % 28,77 %
Total return on equity - 7,31 % 28,30 % 28,77 %
Marge brute - 62,56 % 60,67 % 60,53 %
Marge nette - 3,62 % 15,65 % 16,63 %
Marge EBIT - 16,48 % 17,66 % 19,70 %
Marge EBITDA - 21,14 % 21,93 % 24,15 %
Taux d'imposition - 81,38 % 19,49 % 23,31 %
Gearing - 219,63 160,01 143,24
Fonds propres/total du bilan - 21,59 % 26,61 % 28,60 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 2,97 % 2,90 %
Cours/bénéfice courant 29,12 35,68
Cours/cash flow courant 25,66 30,97
Cours/valeur comptable 14,56 13,54
Cours/valeur comptable tangible 43,10 34,10
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,94 % -

(e) : estimation

;