Diageo GB0002374006

Alertes
Ajouter au portefeuille
2.310,00 GBp 22/03/2017 01:00 Londres
0,00 GBp (0,00 %) Variation depuis la dernière clôture
1.748,00 2.328,00  52 semaines min max
15,20 % Rendement sur 1 an
2,68 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    Diageo a publié un solide résultat semestriel.

    il y a un mois - lundi 30 janvier 2017
    Il a été dopé par la baisse de la livre sterling, elle-même due au vote en faveur du Brexit.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    Diageo poursuit sa croissance

    il y a 6 mois - lundi 26 septembre 2016

    Le groupe récolte le fruits de ses efforts.

    Action correctement évaluée.
    Conservez.

     

    Après avoir renoué avec la croissance au cours de l’exercice dernier, le groupe continue sur sa lancée, récolte le fruit de ses efforts pour dynamiser ses ventes, et va profiter de la faiblesse de la livre pour gonfler chiffres d’affaires et bénéfices engrangés à l’étranger. La hausse du titre depuis fin juillet nous paraît justifiée.

     

    Cours au moment de l'analyse : 2 225 pence

     

    Numéro un mondial des spiritueux, Diageo commercialise plus de 150 marques dont la vodka Smirnoff, les whiskies Johnnie Walker et J&B, la bière Guinness, le rhum Captain Morgan, la liqueur Bailey’s. Présent dans 180 pays aux quatre coins du monde, il emploie plus de 23 000 personnes. Ses gros clients sont les poids lourds de la grande distribution : les américains WalMart et Tesco, l’allemand Metro, le français Carrefour…

    Partagez cet article

  • Analyse

    Diageo : baisse des ventes trimestrielles

    il y a un an - lundi 20 avril 2015

    Les ventes trimestrielles ont reculé alors que le marché espérait des signes d’amélioration, notamment aux USA. Mais cette panne de croissance est selon nous temporaire et ne remet pas en question les perspectives du groupe à long terme.

    Des perspectives que le marché apprécie à leur juste valeur.
    CONSERVEZ.

     

    Au troisième trimestre de l’exercice (clôture annuelle : 30/06), le groupe a déçu : ses ventes ont reculé de 0,7 % par rapport à un an plus tôt. Certes, la reprise du marché américain a bien eu lieu, mais de manière plus molle que prévu (+0,9 %), alors que le contexte économique aux USA est plutôt favorable et que la baisse des prix des carburants, qui augmente le pouvoir d’achat, favorise la consommation en général et donc aussi celle des spiritueux. Sur les autres grands marchés, la situation demeure également difficile. En Europe, les ventes sont toujours en baisse, ou au mieux stables. Dans les pays émergents, la demande est pénalisée par les restrictions sur les ventes d’alcool (notamment en Indonésie). La croissance ne devrait donc pas décoller avant le prochain exercice. Néanmoins, Diageo devrait être en mesure de défendre sa rentabilité, notamment en ajustant ses frais de marketing. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 90 pence pour l’exercice en cours et à 100 pence pour le suivant.

     

    Cours au moment de l'analyse : 1876,50 pence

     

    Numéro un mondial des spiritueux, Diageo commercialise plus de 150 marques dont la vodka Smirnoff, les whiskies Johnnie Walker et J&B, la bière Guinness, le rhum Captain Morgan, la liqueur Bailey’s. Présent dans 180 pays aux quatre coins du monde, il emploie plus de 23 000 personnes. Ses gros clients sont les poids lourds de la grande distribution : les américains WalMart et Tesco, l’allemand Metro, le français Carrefour…

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Naissance du numéro trois des spiritueux

    il y a 3 ans - lundi 20 janvier 2014

    Le japonais Suntory s’offre sur l’américain Beam, créant ainsi la troisième entité mondiale active dans les alcools et les spiritueux.

    Ses deux prédécesseurs sur le podium, Diageo et Pernod Ricard, doivent-ils s’inquiéter ?
    Non.
    Nous vous conseillons toujours de conserver Diageo.
    Pour Pernod Ricard, cela ne change rien non plus; nous confirmons notre conseil : VENDEZ
    .

     

    L’annonce de l’acquisition de l’américain Beam par le japonais Suntory confirme la bonne orientation du marché des alcools haut de gamme aux USA.

     

    Le prix élevé payé par Suntory (vingt fois le cash flow opérationnel, sans grand espoir d’économies de coûts) constitue-t-il une nouvelle référence pour le secteur ?
    Nous ne le pensons pas.
    Si le japonais peut se permettre ce prix, c’est parce que, n’étant pas coté en Bourse, il ne doit pas rendre des comptes à des actionnaires. Par cette acquisition, il espère compenser le peu de perspectives de son marché local. Mais il s‘agit un cas particulier qui n’est pas susceptible de revaloriser tout le secteur. Pas de quoi donc non plus inquiéter Diageo et Pernod Ricard quant à leur propre croissance externe.

    Compte tenu du prix déjà élevé proposé, nous n’attendons pas à une contre-offre de Diageo (lequel a d’ailleurs encore à sa disposition suffisamment de candidats à racheter, sans compromettre la solidité de son bilan).

     

    Cours au moment de l’analyse :
    Diageo : 1967,50 GBP
    Pernod Ricard : 82,12 EUR


    Numéro un mondial des spiritueux, Diageo commercialise plus de 150 marques dont la vodka Smirnoff, les whiskies Johnnie Walker et J&B, la bière Guinness, le rhum Captain Morgan, la liqueur Bailey’s. Présent dans 180 pays aux quatre coins du monde, il emploie plus de 23 000 personnes. Ses gros clients sont les poids lourds de la grande distribution : les américains WalMart et Tesco, l’allemand Metro, le français Carrefour…

     

    Pernod-Ricard est le numéro 2 mondial du secteur des vins et spiritueux (derrière Diageo), connu pour des marques telles que Chivas, Martell ou encore Mumm. Le français s’est renforcé en 2005 par l’acquisition de son concurrent britannique Allied Domecq et en 2008 par celle de la vodka Absolut.

     


    Partagez cet article

  • Analyse

    Diageo : le choix de la continuité

    il y a 3 ans - mercredi 15 mai 2013

    La nomination d'un nouveau directeur ne devrait pas entraîner de changement stratégique et la croissance reste assurée.

    Mais, après sa belle remontée depuis 2010, l'action n'est pas bon marché.
    CONSERVEZ.

     

    Le groupe britannique répond toujours aux attentes et n'a pas réservé de grande surprise au troisième trimestre de l'exercice en cours (clôture annuelle : 30/06). Le chiffre d'affaires a connu une croissance de 4 % (hors cessions et acquisitions), toujours tirée par la bonne tenue du marché des spiritueux aux USA (son principal débouché) et par la forte demande des pays émergents. C'est une performance, compte tenu du climat difficile du marché européen et du fléchissement de la croissance en Chine. 
    Par ailleurs, Diageo va bientôt changer de patron. Un changement qui ne devrait pas remettre en cause sa stratégie. Le nouveau dirigeant a déjà fait une bonne partie de sa carrière dans l'entreprise et entend toujours axer sa politique sur le développement dans les pays émergents (désormais 43 % des ventes ; 50 % visés d'ici 2015). L'élargissement de l'offre d'alcools haut de gamme va aussi se poursuivre et la solidité du bilan financier permet au groupe de rester actif sur le front des acquisitions. Le groupe ne devant pas dévier de la trajectoire établie par l'ancien dirigeant, nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 100 p. pour l'exercice en cours et 105 p. pour le suivant.

     

    Cours au moment de l'analyse : 2047,325 pence

     

    Numéro un mondial des spiritueux, Diageo commercialise plus de 150 marques dont la vodka Smirnoff, les whiskies Johnnie Walker et J&B, la bière Guinness, le rhum Captain Morgan, la liqueur Bailey’s. Présent dans 180 pays aux quatre coins du monde, il emploie plus de 23 000 personnes. Ses gros clients sont les poids lourds de la grande distribution : les américains WalMart et Tesco, l’allemand Metro, le français Carrefour…

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 2.328,00 GBp
Minimum sur les 12 derniers mois 1.748,00 GBp
Code ISIN GB0002374006
Bourse Londres
Euronext non
Bêta 0,62
Volatilité 15,80 %
Nombre d'actions existantes 2.515.221.000
Capitalisation boursière (en milliards) 5.834,06 GBp
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 9.208.994 GBp
Score corporate governance 7

Chiffres-clés par action (GBp)

2016-17 (e) 2015-16 2014-15 2013-14
Dividende 62,20 59,20 56,40 51,70
Bénéfice courant 101,00 89,39 88,82 95,53
Bénéfice net 101,00 89,47 95,05 89,70
Cash flow courant 116,20 107,21 105,73 118,09
Cash flow net 116,20 102,39 97,07 106,68
EBIT 140,78 113,28 111,66 108,02
EBITDA 156,71 132,14 129,22 133,12
Valeur comptable 379,51 339,84 310,10 272,54
Valeur comptable tangible 272,26 232,31 209,50 224,57

Performance (en euros)

Diageo Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 9,40 % 4,19 % -0,13 %
Rendement sur 6 mois 6,50 % 9,70 % 11,67 %
Rendement sur 1 an 15,20 % 10,23 % 19,00 %
Rendement sur 5 ans 10,90 % 6,94 % 15,31 %

Ratios financiers de la société

2016-17 (e) 2015-16 2014-15 2013-14
Pay out - 0,66 % 59,47 % 57,61 %
Current ratio - 1,43 1,45 1,54
Return on equity - 26,28 % 28,63 % 35,09 %
Total return on equity - 26,31 % 30,64 % 32,95 %
Marge brute - 59,46 % 57,37 % 60,72 %
Marge nette - 22,53 % 22,82 % 21,26 %
Marge EBIT - 27,10 % 25,87 % 26,39 %
Marge EBITDA - 31,61 % 29,94 % 32,52 %
Taux d'imposition - 17,35 % 15,89 % 17,01 %
Gearing - 84,82 102,93 116,60
Fonds propres/total du bilan - 35,73 % 35,87 % 33,05 %

Données boursières par action

2016-17 (e) 2015-16
Rendement de dividende 2,68 % 2,55 %
Cours/bénéfice courant 22,97 25,95
Cours/cash flow courant 19,96 21,63
Cours/valeur comptable 6,11 6,83
Cours/valeur comptable tangible 8,52 9,98
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,37 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer