Enel IT0003128367

Alertes
Ajouter au portefeuille
4,398 EUR 27/04/2017 17:40 Milan
-0,01 EUR (-0,23 %) Variation depuis la dernière clôture
3,590 4,450  52 semaines min max
19,30 % Rendement sur 1 an
4,76 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    Enel, le numéro un italien de l’électricité, a publié un résultat 2016 globalement conforme aux attentes

    il y a un mois - mardi 28 mars 2017
    Nous ne modifions que très légèrement nos prévisions.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    Enel : un peu trop optimiste

    il y a 5 mois - vendredi 25 novembre 2016
    Le groupe italien relève ses objectifs d’une manière qui nous semble un peu trop ambitieuse. L’action est correctement évaluée.

    CONSERVEZ.

    Enel a fait part de son plan stratégique. Celui-ci prévoit notamment de consacrer plus d'investissements aux compteurs intelligents (pour réduire le coût des entretiens) et de poursuivre la réorganisation de la structure du groupe, surtout en Amérique latine (pour éviter la duplication des coûts administratifs). Les espoirs que donne le possible résultat de ce plan ont incité le groupe à relever ses objectifs pour les années à venir. Il prévoit désormais pour 2017 un bénéfice par action de ±0,35 EUR et un dividende d’au moins 0,21 EUR brut. Pour 2018, il table sur un bénéfice par action de 0,40 EUR et un dividende de 0,28 EUR brut. Ces objectifs nous semblent cependant un peu trop ambitieux. Car le groupe prévoit de maintenir sa dette stable sur la période. Or, si on tient compte des investissements prévus, de la hausse des taux et des dividendes annoncés, cela nous semble un peu difficile. Nous préférons être plus prudents, surtout à la lumière du résultat trimestriel (pas mauvais mais pas spectaculaire non plus). Nous prévoyons dès lors quant à nous un bénéfice par action de 0,31 EUR en 2016 et de 0,33 EUR en 2017. Pour l’exercice 2018, nous misons sur un bénéfice par action de 0,35 EUR et un dividende (versé en 2019) de 0,24 EUR brut.

    Cours au moment de l'analyse : 3,728 EUR

    Enel est le numéro un de l’électricité et le numéro du 2 gaz en Italie et est aussi très actif dans l’énergie durable.

    Partagez cet article

  • Analyse

    Enel: concentré sur l’internet rapide

    il y a 7 mois - mardi 27 septembre 2016

    Le groupe a fait l’objet de plusieurs nouvelles ces derniers temps et a publié son résultat semestriel.

    Pas de quoi modifier notre conseil.
    CONSERVEZ.

     

    Au travers de sa filiale Enel Brasil, Enel a entamé au Brésil la construction de la centrale solaire Horizonte, qui devrait entrer en fonction en 2017. Sa filiale Enel Enersis America fait quant à elle l’objet d’une OPA, pour les actions non encore détenues par Endesa America (rachat à finaliser le 28/10). Enfin, Enel a créé une division dédiée au développement de l’internet large bande. A présent, Enel se concentre d’ailleurs sur un projet dans le secteur de la fibre optique, destiné à introduire l’internet super rapide dans plusieurs communes italiennes. Selon Enel, ce projet devrait contribuer au bénéfice dès 2017. C’est effectivement possible au niveau opérationnel. Mais pour une contribution au bénéfice net final, il faudra patienter jusqu’en 2022. En attendant, Enel poursuit ses activités traditionnelles. Certes, au 1er semestre son chiffre d'affaires a perdu ±9 % par rapport à un an plus tôt. Mais il en est ainsi dans toutes les sociétés d'énergie en Europe. En revanche, le bénéfice opérationnel a gagné ±1 %. Ces résultats sont conformes à nos prévisions. En attendant la présentation du nouveau plan stratégique (en novembre), nous prévoyons un bénéfice par action (hors éléments non récurrents) de 0,31 EUR pour l’exercice 2016 et de 0,33 EUR pour l’exercice 2017.

     

    Cours au moment de l'analyse : 3,92 EUR

     

    Enel est le n°1 de l’électricité en Italie, actif en Europe de l’Ouest, en Europe de l’Est et en Amérique du Nord et du Sud. Egalement n°2 du gaz en Italie. Le groupe est aussi très actif dans les énergies durables.

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Enel : résultat trimestriel

    il y a un an - lundi 16 novembre 2015

    Les chiffres trimestriels contiennent bon nombre d’éléments non récurrents.

    Sans eux, ils sont sans surprise et confirment notre évaluation.
    CONSERVEZ.

     

    Pour le spécialiste italien de l’électricité, les résultats du troisième trimestre de l’année n’ont pas réservé de grandes surprises. Le bénéfice opérationnel augmente de 12 % par rapport au troisième trimestre 2014. Ce chiffre est cependant influencé par des éléments non récurrents (revenus liés à l'élimination du combustible nucléaire en Slovaquie).

     

    Le bénéfice net du groupe, cependant, s’est contracté de 9 %. Mais ce chiffre a aussi été influencé par des éléments extraordinaires : il a souffert de dépréciations d’implantations en Russie. Mis à part tous ces éléments non récurrents, les chiffres sont plutôt rassurants, mais sans plus. Nous confirmons dès lors nos prévisions de bénéfice par action et tablons toujours sur 0,32 EUR pour 2016 (ainsi que sur un dividende à 0,18 EUR brut). Nos prévisions prennent en compte le rachat par le groupe Enel des 30 % d’Enel Green Power qu’il ne possède pas encore. Les détails de l’opération seront connus d’ici quelques jours mais il est probable qu’on se dirige vers une augmentation de capital par laquelle des actions Enel seront offertes aux actionnaires d’Enel Green Power. L'effet global serait neutre pour Enel.

     

    Cours au moment de l'analyse : 4,08 EUR

     

    Enel est le n° 1 de l’électricité en Italie, actif en Europe de l’Ouest, en Europe de l’Est et en Amérique du Nord et du Sud. Egalement n° 2 du gaz en Italie. Le groupe est aussi très actif dans les énergies durables.

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Enel : l'État va-t-il vendre?

    il y a 2 ans - vendredi 21 novembre 2014

    Le titre a mal réagi à la publication des résultats et subit la menace d'une vente partielle de la participation de l'État, mais reste correctement évalué.

    CONSERVEZ.

     

    Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a été légèrement inférieur à nos attentes. En revanche, la rentabilité s'est révélée plus élevée. Le résultat avant impôts a aussi été meilleur que prévu. Par ailleurs, le résultat a été affecté par une série de mesures fiscales au Chili. Dans l'ensemble, il s'agit de résultats satisfaisants. Malgré cela, le marché a mal réagi. En cause sans doute : le report à plus tard de l'objectif de réduction de la dette à 37 milliards d'euros. Un report qui est peut-être le signe que la société n'a pas de très bonnes prévisions pour son dernier trimestre. Aussi, nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action 2014 (hors éléments exceptionnels) à 0,25 EUR (contre 0,29 auparavant) et à 0,30 EUR pour 2015 (contre 0,31). En outre, l'État italien, en recherche de liquidités, chercherait à vendre ±5 % d'Enel. Sans doute l'opération sera-t-elle réservée aux grands investisseurs. Mais, compte tenu de la mauvaise réaction de l'action, à la publication des résultats, l'État sera forcé de vendre avec une décote de plus de 5 %. Certes, globalement le cours peut souffrir d'une telle opération, mais nous sommes d'avis que le marché en tient déjà compte, que la réaction sera limitée, et que vous ne devez donc rien entreprendre pour l'instant avec vos actions.

     

    Cours au moment de l'analyse : 3,73 EUR

     

    Enel est le n°1 de l’électricité en Italie, actif en Europe de l’Ouest, en Europe de l’Est et en Amérique du Nord et du Sud. Egalement n°2 du gaz en Italie. Le groupe est aussi très actif dans les énergies durables.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 4,450 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 3,590 EUR
Code ISIN IT0003128367
Bourse Milan
Euronext non
Bêta 1,09
Volatilité 24,20 %
Nombre d'actions existantes 10.166.680.000
Capitalisation boursière (en milliards) 44,84 EUR
Secteur Energie et services aux collectivités
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 151.820 EUR
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 (e) 2015 2011
Dividende 0,21 0,18 0,16 0,26
Bénéfice courant 0,33 0,33 0,31 0,42
Bénéfice net 0,33 0,26 0,23 0,44
Cash flow courant 0,92 0,96 0,83 0,94
Cash flow net 0,92 0,89 0,76 0,96
EBIT 0,95 0,89 0,82 1,21
EBITDA 1,54 1,53 1,63 1,88
Valeur comptable 3,37 3,24 3,27 3,96
Valeur comptable tangible 1,99 1,91 1,80 2,01

Performance (en euros)

Enel Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 10,70 % 5,78 % 1,97 %
Rendement sur 6 mois 14,20 % 13,75 % 12,01 %
Rendement sur 1 an 19,30 % 11,93 % 18,66 %
Rendement sur 5 ans 17,80 % 8,61 % 15,71 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 (e) 2015 2011
Pay out - - 74,04 % 36,28 %
Current ratio - - 0,98 0,88
Return on equity - - 9,40 % 10,70 %
Total return on equity - - 7,14 % 11,13 %
Marge brute - - - -
Marge nette - - 4,46 % 6,74 %
Marge EBIT - - 10,16 % 14,29 %
Marge EBITDA - - 20,22 % 22,28 %
Taux d'imposition - - 36,15 % 36,50 %
Gearing - - 74,90 84,31
Fonds propres/total du bilan - - 31,10 % 31,17 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016 (e)
Rendement de dividende 4,76 % 4,08 %
Cours/bénéfice courant 13,36 13,36
Cours/cash flow courant 4,79 4,59
Cours/valeur comptable 1,31 1,36
Cours/valeur comptable tangible 2,22 2,31
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,78 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer