Miko

BE0003731453
116,00 EUR 12/11/2019 00:00 Bruxelles
0,00 EUR (0,00 %) Variation depuis la dernière clôture
101,00 122,00  52 semaines min max
18,30 % Rendement sur 1 an
1,23 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Miko a publié un bon résultat semestriel il y a un mois - vendredi 4 octobre 2019
    Le titre jouit en outre d’un profil défensif intéressant.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Le résultat 2018 de Miko a été bon, malgré tout il y a 7 mois - vendredi 29 mars 2019
    Nous changeons de conseil.

    Après un exercice 2017 dopé par la réforme fiscale belge et des contrats ponctuels, 2018 a été bon malgré tout. L’avenir devrait profiter des investissements réalisés. Le titre a perdu ±20% depuis les sommets de 2017. Il est devenu correctement évalué. Ne vendez plus.
    CONSERVEZ.

    En 2018, le chiffre d’affaires n’a gagné que 2,5% (contre +7% en 2017). Dans le service café (52,6% des ventes), il a gagné 2% (malgré l’été caniculaire) mais le bénéfice opérationnel avant amortissement a perdu 17,5%, suite à la reprise (en juillet) de la division danoise de Maas (quasi en faillite) et au fait que 2017 avait été dopé par 2 contrats ponctuels. Maas restera dans le rouge en 2019. Mais le groupe est habitué à ces opérations. Par le passé, il a redressé 2 entreprises de service café. Et c’est à coup d’acquisitions qu’il a pris place en Scandinavie (25% du chiffre d’affaires). Dans les emballages plastiques (47,4% des ventes), le chiffre d’affaires a gagné 3% mais la marge a reculé (à cause de préinvestissements dans de nouvelles technologies, e.a pour un contrat qui ne contribuera au résultat qu’au 2nd semestre). Pour 2019, nous misons sur une hausse du chiffre d’affaires de ±8,5%, assurée pour 2/3 par trois acquisitions réalisées en 2018. Le bénéfice par action devrait grimper à 8,70 EUR (contre 7,41 en 2018) grâce à un rebond de rentabilité au 2nd semestre. De quoi permettre d’encore relever le dividende de 10% (pour 2018, il se limite encore à 1,31 EUR net).

    Cours au moment de l'analyse : 113,00 EUR

    Miko est un groupe belge actif dans le service-café (consommation en dehors de la maison) et les emballages plastiques pour l’industrie alimentaire et cosmétique. Chaque activité génère environ 50% de ses ventes. Ses marchés principaux sont la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Il génère 75% de son chiffre d’affaires hors de Belgique.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Miko a publié son résultat semestriel il y a un an - lundi 24 septembre 2018
    Il a bénéficié de la réforme fiscale.

    L’action est toujours trop chère.
    VENDEZ.

    Miko a enrgistré au premier semestre une progression de 0.6% de son chiffre d’affaires. Au niveau du résultat opérationnel, la contribution de la division service café a diminué. Les marges y sont à nouveau en ligne avec celles de 2016 (après une année 2017 dopée par un contrat ponctuel au Danemark). Les bonnes performances de la division plastique n’ont pas suffi pour compenser. Néanmoins, le groupe profite de la réforme fiscale belge. Le bénéfice par action grimpe de 9,6% à 4,25 EUR.

    Cours au moment de l’analyse : 114 EUR

    Miko est un groupe belge actif dans le service-café (consommation en dehors de la maison) et les emballages plastiques pour l’industrie alimentaire et cosmétique. Chaque activité génère environ 50% de ses ventes. Ses marchés principaux sont la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Il génère 75% de son chiffre d’affaires hors de Belgique.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Miko prend une participation dans le néerlandais Maas il y a un an - lundi 9 juillet 2018
    Il acquiert des actions de sa division danoise.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Miko reprend à son compte 75% des actions de la division danoise (en difficultés) de la société néerlandaise Maas (active comme lui dans le service café). Cette acquisition cadre bien dans la stratégie de croissance de Miko et permettra de faire croître le chiffre d’affaires d’un bon 7%. A court terme, Miko espère parvenir à réaliser un revirement de la filiale danoise et atteindre fin 2019 le break-even en matière d’EBITDA. A moyen terme, le bele espère aussi pouvoir dégager des synergies avec sa propre filiale danoise ABC Mokka. Miko est est une entreprise de qualité mais elle est exagérément valorisée par la Bourse.

    Cours au moment de l’analyse : 112 EUR

    Miko est un groupe belge actif dans le service-café (consommation en dehors de la maison) et les emballages plastiques pour l’industrie alimentaire et cosmétique. Chaque activité génère environ 50% de ses ventes. Ses marchés principaux sont la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Il génère 75% de son chiffre d’affaires hors de Belgique.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Miko bat les records il y a un an - lundi 26 mars 2018
    Le résultat est bien meilleur que prévu.

    Mais l’action est chère.
    VENDEZ.

    Le spécialiste du café et des emballages plastiques affiche un résultat record pour 2017. Le bénéfice dépasse largement nos attentes et grimpe de 27,3%, à 9,08 EUR par action. Mais c’est en partie grâce à la réforme fiscale belge. Car si les ventes ont progressé un peu plus que prévu (+7%), cela n’a pas empêché un léger recul de la marge opérationnelle (en 2016, elle avait été dopée dans les activités plastiques, par un important contrat en Indonésie).

    Cours au moment de l’analyse : 120 EUR

    Miko est un groupe belge actif dans le service-café (consommation en dehors de la maison) et les emballages plastiques pour l’industrie alimentaire et cosmétique. Chaque activité génère environ 50% de ses ventes. Ses marchés principaux sont la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Il génère 75% de son chiffre d’affaires hors de Belgique.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 122,00 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 101,00 EUR
Code ISIN BE0003731453
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 0,32
Volatilité 14,22 %
Nombre d'actions existantes 1.242.000
Capitalisation boursière (en milliards) 0,15 EUR
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 20 EUR
Score corporate governance 5
Pays Belgique

Chiffres-clé par action (EUR)

2019 (e) 2018 (e) 2017 (e) 2016
Dividende 1,44 1,31 1,19 1,08
Bénéfice courant 8,29 7,44 9,08 7,13
Bénéfice net 8,29 7,44 9,08 7,13
Cash flow courant 18,27 16,97 18,74 14,75
Cash flow net 18,27 16,97 18,74 14,75
EBIT 13,29 11,09 13,10 12,87
EBITDA 23,27 20,61 22,76 22,11
Valeur comptable 79,52 73,29 67,71 60,33
Valeur comptable tangible 56,67 50,44 44,86 37,48

Performance (en euros)

Miko Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 3,54 % 9,09 % 7,36 %
Rendement sur 6 mois 2,87 % 7,48 % 9,16 %
Rendement sur 1 an 18,30 % 10,83 % 14,21 %
Rendement annuel moyen sur 5 ans 12,32 % 3,64 % 11,25 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Pay out - - 21,59 % 22,38 %
Current ratio - - 1,78 2,12
Return on equity - - 11,83 % 10,59 %
Total return on equity - - 11,83 % 10,59 %
Marge brute - - - -
Marge nette - - 5,62 % 4,38 %
Marge EBIT - - 8,35 % 5,75 %
Marge EBITDA - - 14,34 % 11,92 %
Taux d'imposition - - 28,56 % 24,53 %
Gearing - - 40,92 27,82
Fonds propres/total du bilan - - 49,05 % 54,59 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 1,23 % 1,12 %
Cours/bénéfice courant 14,11 15,73
Cours/cash flow courant 6,40 6,89
Cours/valeur comptable 1,47 1,60
Cours/valeur comptable tangible 2,06 2,32
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 4,98 % -

(E) : estimation

;