Ontex

BE0974276082
Alertes
Ajouter au portefeuille
14,07 EUR 23/08/2019 17:35 Bruxelles
-0,02 EUR (-0,14 %) Variation depuis la dernière clôture
12,95 25,08  52 semaines min max
-40,37 % Rendement sur 1 an
1,70 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?
Ce sigle vous indique qu'une analyse est à votre disposition

Articles

  • Analyse
    OPA de Procter & Gamble sur Ontex ? il y a un mois - jeudi 11 juillet 2019
    Ontex dit ne pas avoir été approché mais la presse espagnole a évoqué cette possibilité.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Ontex a-t-il touché le fond ? il y a un mois - mardi 2 juillet 2019
    Nous attendons les premiers signes d’amélioration opérationnelle.

    L’échec de l’OPA de PAI Partners en septembre 2018 a poussé le groupe a élaborer un nouveau plan stratégique. Mais ses grandes lignes sont peu convaincantes. Le résultat 2018 a déçu et un avertissement sur résultats a été lancé à l’issue du 1er trimestre 2019. Le cours actuel est inférieur au prix d’introduction en Bourse. Le titre n’est pas cher, mais nous attendons les premiers signes d’amélioration opérationnelle avant de peut-être acheter.
    CONSERVEZ.

    Croissance en berne

    Pour 2019, Ontex ne prévoit aucune hausse du chiffre d’affaires (hors effets de change). Et pour la suite, une hausse de 1 à 2% l’an serait déjà pas mal. C’est loin des 4 à 5% des 10 années avant l’IPO (2014). Et vu la dette élevée, On-tex ne peut pas compenser par des acquisitions. Ontex est n°5 ou 6 mondial du secteur de l’hygiène. Un marché mature en Europe (Ontex y réalise 47% de ses ventes), où la guerre des prix pour les parts de marché sévit (tant dans les marques propres que de distributeurs) et pèse sur les marges. Au moment de l’IPO, Ontex visait une hausse continue de sa marge opérationnelle avant amortissements (+0,3 à 0,4% l’an). Mais il n’y est parvenu qu’une fois (en 2015). La marge 2018 était de 11,5%. En 2019, elle devrait au mieux stagner.

    Stratégie décevante

    L’attente du plan d’action avait soutenu le cours (plusieurs mois). Mais ce plan est peu ambitieux (la priorité des prochaines années se limite à l’efficience opérationnelle et commerciale) et induit des coûts exceptionnels (130 millions) qui affecteront le bénéfice 2019 et 2020. Ontex espère récupérer ces coûts dès 2022 grâce e.a au rebond de la marge opérationnelle avant amortissements 2021 (à 12,75-13,25%, après 11,5% en 2018). Mais même s’il y parvient, le progrès sera moindre que le recul accusé depuis 2016. Et la seule reprise de l’activité au Brésil pourrait remplir une bonne part de l’objectif.

    Valorisation

    Si le groupe atteint le bas de l’objectif de rentabilité, le bénéfice par action 2021 pourrait avoisiner 1,50 EUR. Avec une valeur comptable estimée à plus de 14 EUR, donc supérieure au cours, et une valorisation inférieure de ±20% à celles des concurrents, le titre n’est pas cher. Mais le résultat semestriel qui sera publié le 30/7 sera sans doute faible. Et si les progrès opérationnels attendus ne se concrétisent pas, il y aura des réductions de valeurs. Pour ces raisons, ne vous précipitez pas pour acheter.

    Cours au moment de l’analyse : 12,95 EUR

    Ontex est un spécialiste belge de l’hygiène personnelle. Il fabrique des couches pour bébés (59% des ventes) et pour adultes (30%) ainsi que des produits d’hygiène féminine (tampons…10%). Ses produits sont vendus dans plus de 110 pays aux grandes chaînes de distribution ainsi qu’aux hôpitaux et maisons de repos aussi bien sous marques propres (46% des ventes) que sous marques de distributeurs (54%). Ontex tente de suivre une stratégie de développement par acquisitions dans les marchés où le taux de pénétration des produits d’hygiène personnelle reste encore inférieur à celui observé sur les marchés occidentaux. Mais son endettement élevé met un frein à ses ambitions.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Ontex lance un avertissement sur résultats il y a 3 mois - jeudi 9 mai 2019
    Depuis son plancher de décembre, le cours avait repris ±40%. C’était trop.

    Les investisseurs sont déçus par le résultat trimestriel, la réduction des objectifs et la faiblesse du plan de relance. Toutefois, après sa rechute, le cours est assez sanctionné (il se limite à 1,1 fois la valeur comptable). 
    CONSERVEZ.

    Le 1er trimestre a été encore plus faible que prévu (ventes : -2,1%, EBITDA : -18,3% ou -5,2% hors effet de change, la marge EBITDA passe de 11,6% à 9,7%, ou 11,2% hors effets de change). Les ventes en Europe (-7,6%) souffrent de pertes de contrats avec des marques de distributeurs subies en 2018. Et même si les prix des matières premières se stabilisent depuis quelques mois, l’impact négatif sur un an reste lourd. Les réductions de coûts et les hausses de prix de vente n’ont pas pu compenser (elles n’auront leur plein effet qu’au second semestre). En mars, Ontex espérait encore voir grimper l’EBITDA 2019 (hors effets de change). Mais à présent, il prévoit une stagnation (aussi pour ses ventes). Nous réduisons notre prévision de bénéfice par action 2019 à 1,01 EUR (contre 1,33 auparavant). Quant au plan stratégique dévoilé, il ne rassure pas. Les investissements prévus (130 millions d’euros) pour relancer la croissance d’ici 2021 (au moins 0,5% de plus que le marché) gonfleront encore la dette (déjà trop élevée). Et l’objectif de marge EBITDA 2021 (jusqu’au niveau des sommets de 2015-2016, soit 12,15 à 12,65%, hors effets de change) est optimiste, vu la concurrence qui sévit dans ce secteur.

    Cours au moment de l'analyse : 16,45 EUR

    Ontex est un spécialiste belge de l’hygiène personnelle. Le groupe fabrique des couches pour bébés (59% des ventes) et pour adultes (30%) ainsi que des produits d’hygiène féminine (tampons,… 10%). Ses produits sont vendus dans plus de 110 pays aux grandes chaînes de distribution ainsi qu’aux hôpitaux et maisons de repos, aussi bien sous marques propres (50% des ventes) que sous marques de distributeurs (50%). Ontex suit une stratégie de développement par acquisitions sur des marchés où le taux de pénétration des produits d’hygiène personnelle reste inférieur à celui des marchés occidentaux.

    Partagez cet article

  • Analyse
    La rentabilité d’Ontex a encore été plus basse que prévu en 2018 il y a 5 mois - jeudi 28 mars 2019
    Et elle restera sous pression au 1er semestre 2019.

    Le 8 mai, le groupe dévoilera son plan stratégique.
    Dans l’attente, CONSERVEZ.

    Le chiffre d’affaires 2018 a limité son recul à 1,8% (il a rebondi de 2,2% au 4e trimestre). Mais le bénéfice 2018 a reculé de 25% à 1,20 EUR par action et le dividende perd 32% (0,29 EUR net). En cause, une marge opérationnelle plus basse que prévu (10,2% après 11,4 en 2017 et 12,5 en 2016). La hausse des prix de vente ne compense pas assez le recul des volumes vendus. Et la rentabilité subit la hausse de prix des matières premières (pâte à papier…), des effets de change et les soucis de la filiale brésilienne (coûts exceptionnels, guerre des prix…). Le début 2019 ne montre pas d’amélioration. Sur l’ensemble de 2019, Ontex espère compenser le recul des marchés matures par la croissance des émergents. Mais vu sa dette élevée, ce sera sans acquisition et la croissance restera limitée. La rentabilité souffrira encore du prix de la pâte à papier. L’effet de la hausse des prix de vente (pour compenser celle des matières premières) ne sera pas visible avant le 2nd semestre. L’effet du plan stratégique (à dévoiler le 8/5) non plus. Misant sur la stabilisation des ventes et une marge en légère hausse (mais inférieure à 2017), nous tablons sur un bénéfice 2019 de 1,33 EUR par action. Vu que nous estimons les fonds propres à 14,90 EUR par action fin 2019, l’action n’est donc pas chère.

    Cours au moment de l'analyse : 19,00 EUR

    Ontex est un spécialiste belge de l’hygiène personnelle. Le groupe fabrique des couches pour bébés (59% des ventes) et pour adultes (30%) ainsi que des produits d’hygiène féminine (tampons,… 10%). Ses produits sont vendus dans plus de 110 pays aux grandes chaînes de distribution ainsi qu’aux hôpitaux et maisons de repos, aussi bien sous marques propres (50% des ventes) que sous marques de distributeurs (50%). Ontex suit une stratégie de développement par acquisitions sur des marchés où le taux de pénétration des produits d’hygiène personnelle reste inférieur à celui des marchés occidentaux.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le résultat 2018 d’Ontex est en chute il y a 5 mois - lundi 11 mars 2019
    Les causes sont diverses.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Le bénéfice par action 2018 a chuté de 24,5% à 1,20 EUR par action et le dividende a reculé quant à lui de 31,7% à 0,287 EUR net. C’est dû au prix élevé des matières premières, à l’intensité de la concurrence et à des effets de change. La situation au Brésil s’est toutefois améliorée (à nouveau rentable). Et le groupe s’attend à cueillir au second semestre le fruit des mesures prises (fixation des prix, amélioration du mix produits et réductions des coûts).

    Cours au moment de l’analyse : 18,36 EUR

    Ontex est un spécialiste belge de l’hygiène personnelle. Le groupe fabrique des couches pour bébés (61% des ventes) et pour adultes (29%) ainsi que des produits d’hygiène féminine (tampons, …10%). Ses produits sont vendus dans plus de 110 pays aux grandes chaînes de distribution ainsi qu’aux hôpitaux et maisons de repos, aussi bien sous marques propres (52% des ventes) que sous marques de distributeurs (48%). Ontex suit une stratégie de développement par acquisitions sur des marchés où le taux de pénétration des produits d’hygiène personnelle reste inférieur à celui des marchés occidentaux.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 25,08 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 12,95 EUR
Code ISIN BE0974276082
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 0,66
Volatilité 33,13 %
Nombre d'actions existantes 82.347.010
Capitalisation boursière (en milliards) 1,16 EUR
Secteur Biens de consommation
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 3.658 EUR
Score corporate governance -
Pays Belgique

Chiffres-clés par action (EUR)

2019 (e) 2018 2017 2016
Dividende 0,24 0,29 0,42 0,39
Bénéfice courant 1,00 1,20 1,61 1,61
Bénéfice net 1,00 1,20 1,61 1,61
Cash flow courant 1,93 1,90 2,34 2,26
Cash flow net 1,93 1,90 2,34 2,26
EBIT 1,72 1,89 2,61 2,60
EBITDA 2,64 2,59 3,34 3,25
Valeur comptable 14,63 13,97 13,71 12,87
Valeur comptable tangible 0,48 -0,18 -0,42 -1,86

Performance (en euros)

Ontex Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -5,14 % -1,29 % 3,01 %
Rendement sur 6 mois -22,36 % 0,82 % 7,11 %
Rendement sur 1 an -40,37 % -2,53 % 6,90 %
Rendement sur 5 ans -3,51 % 2,14 % 11,91 %

Ratios financiers de la société

2018 2017 2016 2015
Pay out - - 34,34 % 33,57 %
Current ratio - - 1,49 1,92
Return on equity - - 12,49 % 12,04 %
Total return on equity - - 12,49 % 12,04 %
Marge brute - - 29,38 % 28,15 %
Marge nette - - 6,01 % 5,84 %
Marge EBIT - - 9,71 % 10,00 %
Marge EBITDA - - 12,13 % 11,98 %
Taux d'imposition - - 27,10 % 25,75 %
Gearing - - 61,50 49,51
Fonds propres/total du bilan - - 39,12 % 43,00 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018
Rendement de dividende 1,70 % 2,04 %
Cours/bénéfice courant 14,09 11,74
Cours/cash flow courant 7,30 7,42
Cours/valeur comptable 0,96 1,01
Cours/valeur comptable tangible 29,35 -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,16 % -

(e) : estimation

;