Procter & Gamble US7427181091

Alertes
Ajouter au portefeuille
88,25 USD 20/10/2017 22:00 New York
-3,34 USD (-3,65 %) Variation depuis la dernière clôture
81,86 94,40  52 semaines min max
2,16 % Rendement sur 1 an
3,05 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    L’actionnaire activiste Nelson Peltz accentue sa pression sur Procter & Gamble il y a un mois - mercredi 13 septembre 2017
    Il veut réorganiser le groupe en 3 entités et ambitionne une place au conseil d’administration. Le groupe ne l'entend cependant pas de cette oreille.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Procter & Gamble subit la pression de l’activiste Nelson Peltz il y a 2 mois - mercredi 2 août 2017
    Va-t-il relancer la croissance ?

    Rien n’est moins sûr. Le potentiel de hausse du cours reste limité.
    CONSERVEZ.

    En juin 2013, alors que les ventes étaient à leur sommet, la marge opérationnelle était de 17,2%. Fin juin 2017, la marge atteignait 21,5%. Un progrès réalisé grâce à la vente d’actifs peu rentables, à des efforts sur les coûts et à une certaine capacité à faire grimper les prix de vente des marques renommées. Et d’ici 2021, de nouvelles économies sont prévues, pour 3,80 USD par action avant impôts, soit 10 milliards de dollars. Mais, aux yeux d’un certain nombre d’investisseurs, cela ne suffit pas, ou du moins cela ne va pas assez vite. C’est notamment l’avis de l’activiste Nelson Peltz, qui a acquis 1,5% du capital et réclame une place au conseil d’administration. Il est vrai que les efforts consentis n’ont pas réussi à relancer la croissance (sur l’exercice clôturé le 30/6, le chiffre d’affaires n’a gagné que 2%, contre 4% en moyenne ces 10 dernières années). Les économies réalisées permettront de financer les innovations et de soutenir les ventes des produits vedettes. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 4,20 USD pour l’exercice en cours et à 4,35 USD pour le suivant.

    Cours au moment de l'analyse : 91,10 USD

    De la beauté à la santé et l’hygiène en passant par le soin du linge et l’entretien de la maison, Procter&Gamble commercialise aujourd’hui quelque 300 marques dans plus de 180 pays.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Procter & Gamble a dévoilé son résultat trimestriel il y a 9 mois - lundi 23 janvier 2017
    Il est meilleur que prévu.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    Le groupe relève sa prévision de croissance des ventes sur base comparable, mais la réduit en tenant compte des effets de change et de périmètre. Nous maintenons nos prévisions.

     

    Cours au moment de l'analyse : 87,45 USD

     

    De la beauté à la santé et l’hygiène en passant par le soin du linge et l’entretien de la maison, Procter&Gamble commercialise aujourd’hui quelque 300 marques dans plus de 180 pays.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Procter & Gamble fusionne ses marques de beauté avec Coty il y a un an - mardi 20 septembre 2016

    Procter & Gamble propose à ses actionnaires d’échanger tout ou partie de leurs actions en actions Coty (cotées à New York) avec un rabais d’environ 7 %.

    En juillet 2015, le groupe Procter & Gamble, une multinationale américaine spécialisée dans les biens de consommation courante (hygiène et produits de beauté) avait annoncé la fusion d’une quarantaine de marques de beauté (cosmétiques et parfums) avec son compatriote Coty. Cette fusion, complexe dans sa réalisation pour des raisons fiscales, est désormais officiellement lancée.
    NE PARTICIPEZ PAS A L’OFFRE D’ECHANGE. NE SPECULEZ PAS SUR LE RABAIS.

     

    En pratique

    Procter & Gamble va transférer les marques dont il se sépare dans une filiale créée pour l’occasion, nommée Galleria. Procter & Gamble va émettre ainsi 409,7 millions d’actions Galleria. Lors de la finalisation de l’opération (la date n’est pas encore fixée), Galleria fusionnera avec la filiale Green Acquisition Sub (aussi créée pour l’occasion) détenue à 100 % par Coty.
    Procter & Gamble propose à ses actionnaires d’échanger pour 1 USD de titres Procter & Gamble contre environ 1,075 USD de titres Galleria qui seront automatiquement transformés en actions Coty lors de la finalisation de l’opération (l’actionnaire ne recevra donc pas d’actions Galleria). Si l’opération est défiscalisée pour le résident américain, il se peut néanmoins que le résident européen soit taxé. Au final, cela revient à proposer des actions Coty avec un rabais d’environ 7 %. L’offre d’échange expire le 29 septembre 2016.
    A noter qu’en fonction de l’évolution du cours de l’action de Procter & Gamble et de Coty autour de la date d’expiration de l’offre, ce chiffre de 1,075 pourrait être moindre, voire même devenir inférieur à 1 dans le pire des cas !

     

    Ne participez pas à l’offre

    Le rabais de 7 % est censé encourager les actionnaires de Procter & Gamble à échanger leur titres en actions Coty. Mais nous vous déconseillons de participer à l’offre.
    Primo, le titre Coty n’est pas meilleur marché que celui de Procter & Gamble.
    Deuzio, Procter & Gamble propose un rendement sur dividende de 3 %, plus intéressant que le rendement de 1 % proposé par le groupe Coty.
    Tertio traîne une dette importante.
    Côté activités, Coty est moins diversifié que Procter & Gamble, en étant présent uniquement dans les produits de beauté. Un domaine qui n’est pas aussi florissant qu’on pourrait le croire. Au cours du dernier exercice, deux des trois divisions (Parfums et Soins du corps et de la peau) ont vu leurs ventes baisser.
    De même, nous ne spéculerions pas sur le rabais d’environ 7 %. Car au vu du faible nombre d’actions Galleria à échanger (409,7 millions contre environ 2 700 millions d’actions Procter & Gamble), la probabilité est grande que l’opération soit sursouscrite. Et dans ce cas, Procter & Gamble appliquera un système de prorata. Les actionnaires recevront alors seulement une poignée d’actions Coty qu’il faudra vendre. Vu les frais occasionnés, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Si vous possédez moins de 100 actions Procter & Gamble et que vous apportez toutes vos actions à l’offre d’échange, vous ne serez néanmoins pas soumis au système de prorata. Mais là encore, vu le faible nombre d’actions en jeu, l’opération ne se justifie pas.

     

    Conservez vos actions Procter & Gamble

    L’opération permet à Procter & Gamble de faire un grand pas dans son recentrage et lui permet de se séparer de nombreuses marques qui ne sont pas suffisamment rentables. La beauté, dont le groupe ne conservera qu’une poignée de marques, est en effet un domaine qu’il n’a pas réussi à développer suffisamment. La vague de cessions d’actifs moins profitables, engagée en 2014, commence à porter ses fruits, comme l’illustrent les derniers résultats trimestriels solides. Si le chiffre d’affaires a baissé de 8 %, c’est à cause des effets de change. Sur base comparable, il progresse de 2 %. Et le bénéfice par action grimpe de 23 % (base comparable), dopé par l’amélioration des marges. Une amélioration qui va se poursuivre avec la finalisation de cette opération avec Coty, et qui sera soutenue par le programme d’économies de 10 milliards de dollars sur 5 ans (lancé en 2012). Les économies de coûts seront en partie utilisées pour investir dans l’innovation. Ce ne sera pas de trop pour faire face à la concurrence. Car Unilever, par le récent rachat du site américain Dollar Shave Club, vient marcher sur les plates-bandes des rasoirs Gillette, la marque mythique de Procter & Gamble. Nous tablons sur un bénéfice par action de 4 USD pour l’exercice en cours (hors plus-values de cession à Coty) et de 4,20 USD pour le suivant.

     

    Cours de Procter & Gamble au moment de l’analyse : 88,37 USD

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Procter & Gamble : too big to grow ? il y a un an - vendredi 17 juin 2016

    L’américain a beau avoir opéré un beau recentrage stratégique de ses activités, il doit encore faire la preuve qu’il est capable de dynamiser sa croissance.

    Le groupe est à ce point géant qu’il est devenu difficile à gérer de façon optimale. Le nouveau dirigeant doit le remettre sur les bons rails. Le salut pourrait venir d’une séparation des activités. Certes, malgré tout, la société reste prospère et solide.
    Mais au cours actuel, nous n’achetons pas. CONSERVEZ.

     

    Environnement difficile

    La croissance du groupe est ralentie depuis la crise de 2008-2009. Car le comportement du consommateur a changé. S’il est toujours friand de marques, plus ou moins reconnues, il cherche surtout un prix plus abordable et n’est pas prêt à payer plus si le produit ne se différencie pas suffisamment de ses concurrents. Procter & Gamble (P&G) a mis plus de temps que d’autres à le comprendre.
    Le groupe P&G générant la majorité de ses ventes en dehors des USA, il souffre de la vigueur du dollar. Pour compenser, il relève ses prix de vente (+1 %, +3 % et +2 % au cours des trois derniers trimestres). La marge opérationnelle a ainsi grimpé à 21,6 % au cours du précédent trimestre (contre 19,2 % un an plus tôt). Elle a aussi été soutenue par le recentrage sur les marques les plus dynamiques et ou rentables et par des efforts de productivité. Revers de la médaille : le volume des ventes est pénalisé.

     

    Il faut innover

    Pour l’heure, l’action profite toujours de sa réputation de titre de bon père de famille et de la hausse régulière de son dividende. Mais à plus long terme, malgré les réductions de coûts et les ventes d’actifs moins dynamiques, il en faudra plus pour soutenir le titre. Pour maintenir ou faire croître les volumes vendus malgré les hausses de prix, il faudra accroître les innovations. En attendant, il y a de fortes chances que la croissance reste moins aguichante que par le passé (+1 % sur base comparable sur le précédent trimestre, contre +4 % en moyenne ces 10 dernières années).
    Conséquence : le dernier dividende trimestriel a déçu en ne grimpant que de 1 %.

     

    Cours au moment de l’analyse : 83,41 USD

     

    De la beauté à la santé et l’hygiène en passant par le soin du linge et l’entretien de la maison, Procter&Gamble commercialise aujourd’hui quelque 300 marques dans plus de 180 pays.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 94,40 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 81,86 USD
Code ISIN US7427181091
Bourse New York
Euronext non
Bêta 0,54
Volatilité 13,04 %
Nombre d'actions existantes 2.550.014.000
Capitalisation boursière (en milliards) 233,56 USD
Secteur Biens de consommation
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 689.200 USD
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (USD)

2017-18 (e) 2016-17 2015-16 2014-15
Dividende 2,79 2,70 2,66 2,59
Bénéfice courant 4,20 3,80 3,80 3,16
Bénéfice net 4,20 5,80 3,80 2,50
Cash flow courant 5,35 4,86 4,90 4,25
Cash flow net 5,35 6,87 4,90 3,60
EBIT 5,55 5,37 4,98 4,35
EBITDA 6,70 6,46 6,12 5,50
Valeur comptable 23,00 21,61 21,49 22,99
Valeur comptable tangible 5,50 4,11 4,87 5,56

Performance (en euros)

Procter & Gamble Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 1,49 % 0,93 % 0,64 %
Rendement sur 6 mois -6,18 % 3,15 % -0,95 %
Rendement sur 1 an 2,16 % 13,23 % 10,55 %
Rendement sur 5 ans 11,44 % 7,26 % 14,47 %

Ratios financiers de la société

2016-17 2015-16 2014-15 2013-14
Pay out 47,99 % 72,53 % 103,70 % 58,45 %
Current ratio 0,88 1,10 1,00 0,94
Return on equity 17,87 % 17,88 % 13,72 % 16,46 %
Total return on equity 27,32 % 17,88 % 10,86 % 16,46 %
Marge brute 49,99 % 49,60 % 49,03 % 49,77 %
Marge nette 23,69 % 16,24 % 9,37 % 13,94 %
Marge EBIT 21,45 % 20,58 % 15,46 % 18,24 %
Marge EBITDA 25,78 % 25,30 % 19,57 % 21,95 %
Taux d'imposition 16,58 % 23,96 % 28,99 % 21,51 %
Gearing 29,50 29,75 29,72 35,34
Fonds propres/total du bilan 46,32 % 45,61 % 48,69 % 48,50 %

Données boursières par action

2017-18 (e) 2016-17
Rendement de dividende 3,05 % 2,95 %
Cours/bénéfice courant 21,81 24,13
Cours/cash flow courant 17,12 18,85
Cours/valeur comptable 3,98 4,24
Cours/valeur comptable tangible 16,65 22,30
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,02 % -

(e) : estimation

Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer