Analyse
+7,4% en 2017 pour le portefeuille de Test-Achats invest il y a 6 mois - jeudi 11 janvier 2018
Un excellent résultat dû en priorité aux fonds d’actions polonaises et chinoises.
+7,4% en 2017 pour le portefeuille de Test-Achats invest

+7,4% en 2017 pour le portefeuille de Test-Achats invest

En 2018, nous continuerons de faire la part belle aux actions.
Découvrez la composition détaillée du portefeuille de Test-Achats invest.
En cliquant sur le nom de chaque placement, vous trouverez auprès de quel intermédiaire vous pouvez les acheter.

Ce qui a caractérisé l’année 2017, c’est surtout l’optimisme économique qui a régné un peu partout dans le monde. Cela a donné des ailes, tant aux consommateurs qu’aux entreprises. Un envol d’autant plus stimulé par les banques centrales (qui ont veillé à garder les taux à des niveaux peu élevés), et aidé par l’inflation, qui est restée contenue.
Pour 2018, nous prévoyons un scénario similaire : une croissance économique saine et une inflation sous contrôle. Et les Bourses devraient suivre.
En attendant, voici comment chaque poste de notre portefeuille a contribué aux bons résultats de 2017.

Actions polonaises : +35,6%

Poids dans le portefeuille : 5%
Après une année 2016 plutôt faible (+2%), la Bourse de Varsovie s’est envolée en 2017. Sur le plan politique, le courant anti-européen a eu moins d’impact que prévu et le gouvernement a renoncé aux mesures protectionnistes qu’on pouvait craindre. Et les étroites relations commerciales avec le Royaume-Uni n’ont pas trop souffert des conséquences du Brexit. Sur le plan économique, le pays a le vent dans les voiles. Le taux de chômage est à son niveau le plus bas depuis 1991. Et les mesures adoptées par le gouvernement conservateur ont stimulé la confiance du consommateur.
Notre avis
Le zloty polonais est sous-évalué face à l’euro et le potentiel de hausse des actions subsiste grâce à la renaissance de l’intérêt des investisseurs pour la Bourse de Varsovie.
La meilleure manière d’investir à Varsovie est le fonds d’actions iShares MSCI Poland ETF, un tracker qui reflète parfaitement l’évolution de son large indice sous-jacent.

Actions chinoises : +24%

Poids dans le portefeuille : 10%
La Chine digère bien sa métamorphose. Le pays s’est assez facilement muté d’une économie tournée sur les exportations en une économie axée sur le local. Les Bourses y ont profité tant des bons chiffres macro-économiques que d’autres petits extras, comme p. ex. l’entrée (imminente) des actions chinoises A dans le très populaire MSCI Emerging Markets Index. Les prévisions de bénéfice des entreprises sont aussi sensiblement en hausse. Le reste provient du succès de quelques entreprises importantes : AliBaba (e-commerce), Tencent (internet) ou encore Baidu’s (moteur de recherche).
Notre avis
Les Bourses chinoises sont actuellement correctement évaluées, voire bon marché, compte tenu des bénéfices attendus des entreprises. Nous misons sur leur potentiel via l’excellent Fidelity China Focus qui sait comme personne y saisir les bonnes opportunités.

Actions sud-africaines : +19%

Poids dans le portefeuille : 5%
La Bourse de Johannesbourg avait déjà connu une très belle année 2016 et elle n’a pas déçu en 2017 quand on sait que l’économie locale n’est pas encore vraiment en forme et que le rand a perdu du terrain face à l’euro (-3%). Si la Bourse y est en bonne forme, c’est parce que 65% des entreprises locales cotées réalisent leur chiffre d’affaires (en tout ou en partie) en dehors du pays. Elles souffrent dès lors moins des aléas économiques propres au pays.
Notre avis
Qu’est-ce que cela va donner lorsque l’économie sud-africaine s’envolera pour de bon ? Il y a beaucoup de chances pour qu’en 2019 le vice-président actuel Cyril Ramaphosa soit élu président. L’ex-homme d’affaires impressionne avec ses projets pour combattre la corruption, réduire la charge de la dette et améliorer le climat des entreprises. Grâce aux actuels travaux d’infrastructure, les germes d’un renouveau économique sont déjà semés. Nous sommes curieux de voir la récolte…
Le tracker iShares MSCI South Africa vous permet d’investir dans plus de 50 actions sud-africaines.

Actions de la zone euro : +10,1%

Poids dans le portefeuille : 5%
L’an passé était un bon millésime pour investir près de chez soi. L’économie se porte bien, les résultats des sociétés (chiffre d’affaires et bénéfice) grimpent et les diverses élections nationales se sont mieux terminées que prévu. En 2018, la zone euro devrait profiter encore du redressement économique mondial.
Notre avis
Nous accordons notre préférence au fonds géré activement Janus Henderson Horizon Euroland, qui mise sur de grandes valeurs (LVMH, Total, Unilever) et peut compter sur le talent d’un excellent gestionnaire.

Actions indonésiennes : +6,9%

Poids dans le portefeuille : 5%
Les investisseurs en actions indonésiennes ont une bonne année derrière eux, et ce malgré la chute de la roupie face à l’euro. Le rapatriement de capitaux continue de soutenir la Bourse de Jakarta.
Notre avis
En dépit de ses récents gains importants, la Bourse de Jakarta reste une des meilleur marché dans lesquelles vous puissiez investir. D’autant que le pays bénéficie d’une population jeune, que la productivité y va croissant et que la charge de la dette y est limitée.
Nous conseillons dès lors toujours l’achat de db x-trackers MSCI Indonesia ETF, Fidelity Indonesia ou Lyxor MSCI Indonesia ETF.

Actions américaines : +6,2%

Poids dans le portefeuille : 10%
Il se peut bien que le président des USA considère qu’il ait participé au succès économique de son pays. Mais en réalité, l’économie américaine n’avait pas besoin de Trump pour réaliser une belle année 2017. Les américains consomment toujours à tout va et les entreprises profitent largement d’un climat qui leur est favorable. Conséquence : Wall Street a signé une très bonne année… du moins en dollar. Car la chute du billet vert face à l’euro (-12,2%) a amputé les rendements.
Notre avis
En 2018, les actions américaines resteront incontournables. Les choses vont bien tant du point de vue économique que de celui des entreprises. Le dollar est correctement évalué et Wall Street n’est pas encore (trop) chère. Les cours gardent donc du potentiel.
Le choix est vaste pour y investir en fonds. Nous préférons cependant le tracker iShares Core S&P 500 ETF.
Si vous cherchez un fonds axé sur les actions offrant un dividende élevé, préférez DPAM Capital B Equities US Dividend.
Quant aux amateurs d’actions de croissance telles qu’Alphabet, Celgene et Microsoft, ils peuvent se tourner vers Legg Mason ClearBridge US Large Cap Growth.

Actions suédoises : +4,9%

Poids dans le portefeuille : 5%
L’économie suédoise reste très ouverte et compétitive. Elle peut compter sur bon nombre d’entreprises actives à l’échelle mondiale. La Bourse de Stockholm s’est approchée de son sommet historique de mars 2015. Un record qui pourrait bien être battu cette année. Elle reste néanmoins bon marché et intéressante. La couronne a quant à elle encore perdu du terrain face à l’euro (-2,5%). Tant que la banque centrale suédoise veut et peut la maintenir sous son contrôle, son potentiel de hausse restera limité. Mais un jour ou l’autre, le courant s’inversera.
Notre avis
Réunir dans un seul et même placement une Bourse bon marché, une devise sous-évaluée et une économie solide, c’est ce que permet le tracker coté en Bourse XACT OMXS30

Actions britanniques : +2,4%

Poids dans le portefeuille : 15%
Les derniers chiffres macro-économiques sont un peu meilleurs. Mais le Royaume-Uni reste pour l’instant le vilain petit canard du Vieux Continent. C’est surtout la consommation des ménages qui laisse à désirer. La baisse de la livre sterling face à l’euro (-3,8%) améliore certes un peu la position concurrentielle des entreprises exportatrices et stimule la croissance de leurs profits. C’est d’ailleurs surtout le caractère international de la Bourse de Londres (les entreprises cotées à Londres réalisent un bonne part de leur résultat en dehors du Royaume-Uni ) qui nous incite à espérer, quelle que soit la manière dont évolue le Brexit.
Notre avis
Vous cherchez une Bourse bon marché et/ou une devise sous-évaluée ? Une Bourse accueillant bon nombre de grandes sociétés internationales ? Ne cherchez plus. Investissez à Londres, quelles que soient les craintes relatives au Brexit. Threadneedle UK Equity Income garde notre préférence.

Actions canadiennes : +1,7%

Poids dans le portefeuille : 5%
Les investisseurs en actions canadiennes ne peuvent pas jeter un regard satisfait sur l’année 2017. En cause, principalement, les faibles prestations boursières de l’important secteur de l’énergie. Autre trouble-fête : les actions du secteur minier. Enfin, la baisse du dollar canadien face à l’euro (-6%) n’a pas manqué de grever un peu plus les rendements.
Notre avis
Les actions canadiennes sont bon marché, le dollar est légèrement sous-évalué et le poste améliore la diversification d’un portefeuille. Pour 2018, nous attendons une bien meilleure prestation du secteur de l’énergie.
Le tracker coté en Bourse iShares MSCI Canada ETF donne satisfaction à toutes nos exigences et peut être acheté.

Immobilier : -0,5%

Poids dans le portefeuille : 10%
Les valeurs immobilières belges cotées n’ont pas eu la vie facile en 2017. Celles qui ont le plus souffert sont les sociétés immobilières réglementées (SIR) focalisées sur les bâtiments commerciaux.
Notre avis
L’immobilier commercial a eu du mal l’an passé, suite à la concurrence de l’e-commerce. Mais cela fait qu’il y a maintenant des occasions à saisir. Si vous cherchez un moyen aisé d’investir de manière élargie et diversifiée dans l’immobilier, optez pour C+F Immo Rente.

Accédez ici au portefeuille complet de Test-Achats invest

Partagez cet article