Analyse
Westland Shopping 1980 : offre et contre-offre il y a 7 ans - lundi 22 novembre 2010

Attendez le dernier moment avant de réagir.

Fin de cette année, les certificats Westland Shopping 1980 arriveront au terme de leurs trente ans.


A moins que les porteurs de certificats ne décident, lors d’une assemblée générale extraordinaire en décembre, de prolonger leur durée jusqu’en 2036, cela signifie que les droits d’emphytéose sur le centre commercial devront être vendus endéans les trois ans et le certificat liquidé.
Profitant de l’occasion, le groupe immobilier Atenor a lancé le 3 novembre une offre publique d’achat de 825 EUR sur les certificats Westland Shopping Center 1980. Une offre un peu faible selon nous. Un collège de trois experts renommés (Jones Lang Lasalle, DTZ et Cushman & Wakefield), mandaté par le gestionnaire, l’a d’ailleurs confirmé, puisqu’il évalue la valeur de liquidation du certificat à 1 095 EUR brut, soit 849 EUR net, des montants en ligne avec nos propres évaluations.
Comme nous le prévoyions, une contre-offre a surgi le 15 novembre. Elle émane d’AG Real Estate Group Asset Management, une société issue de la même entité que l’émetteur de Westland Shopping Center 1980, le groupe Ageas (ex-Fortis). Elle offre 867 EUR par certificat (coupons n°64 et suivants attachés), soit un prix supérieur de 5,1 % à l’offre d’Atenor. Ces 867 EUR sont pour nous un prix correct. L’offre sera ouverte dès que le prospectus sera approuvé par la CBFA, la Commission bancaire, financière et des assurances, ce qui pourrait prendre trois semaines. Nous vous conseillons d’y répondre, mais d’attendre le dernier moment, pour pourvoir choisir éventuellement une nouvelle contre-offre, plus généreuse encore. S’il devait y avoir pendant cette période une nouvelle offre qui dépasse de moins de 5 % le dernier prix offert, vous auriez ainsi, tant que vous n’avez pas souscrit à l’offre de 867 EUR, la possibilité d’opter pour cette nouvelle offre. Pour les porteurs de certificats qui auraient déjà répondu à l’offre d’Atenor à 825 EUR, il n’y a aucun problème. Ils peuvent se tourner vers la nouvelle offre, puisque celle-ci excède de plus de 5 % l’offre initiale.
Selon la législation belge, vous avez en effet dans ce cas le droit de révoquer votre première décision et d’opter pour la contre-offre plus intéressante d’AG.
Une dernière chose, enfin : la contre-offre d’AG ne sera définitive que lorsqu’AG aura récolté au moins 34 % des certificats et si l’assemblée générale extraordinaire des détenteurs (en décembre) ne décide pas de prolonger la durée de vie du certificat. Si (une de) ces conditions (n’est) ne sont pas atteinte(s), AG peut malgré tout décider de maintenir son offre.
Attendez le dernier moment (même si la période de l’offre n’est pas encore précisée pour l’instant) avant de répondre à la contre-offre plus intéressante (867 EUR) d’AG.  

 

Cours au moment de l'analyse : 868,11 EUR

 


Partagez cet article