Analyse
Intervest Retail va acquérir un complexe commercial en plein centre de Namur il y a 6 ans - mardi 20 septembre 2011

Belle marge de croissance au-delà de cette acquisition à Namur.

Suite à la récente baisse du cours et à l’augmentation de la valeur intrinsèque, la prime s’est réduite à quelque 7 %. Le rendement net est avoisine les 4,7 %.
CONSERVEZ.

 

Sous réserve de l’obtention d’un ruling fiscal (= décision anticipée sur les conséquences fiscales d’une opération), Intervest Retail va acquérir un complexe commercial en plein centre de Namur (±3 % de la valeur totale du portefeuille). La rentabilité immédiate de cet investissement est faible, mais devrait augmenter à l’avenir, les loyers actuels étant fort sous-estimés par rapport à ceux du marché. Même si la situation demeure globalement positive, les perspectives de résultats pour 2011 sont légèrement inférieures à nos prévisions. Evoquant des frais de rénovation et de financement plus importants que prévu et des frais de vides locatifs temporaires, la sicafi prévoit un bénéfice de 2,40 à 2,50 EUR, alors que nous nous attendions à 2,52 EUR. En conséquence, nous révisons notre chiffre à 2,48 EUR et prévoyons un dividende net de 2,11 EUR, contre 2,14 EUR précédemment. On notera néanmoins que l’ensemble des baux conclus avec Heytens (±5 % des loyers globaux) ont été renégociés au cours du 2ème trimestre. Globalement, les renégociations de loyers ont donné lieu à des hausses moyennes de 8 %, dont les effets se feront sentir d’ici le 30/06/12 au plus tard. La valeur du portefeuille inchangé a grimpé de 4 % au 1er semestre. Le taux d’occupation reste au niveau très élevé de 97,3 % et le taux d’endettement est de 37 %, ce qui laisse une belle marge de croissance au-delà de l’acquisition à Namur.

 

Cours au moment de l’analyse : 45,00 EUR

 

Partagez cet article