Analyse
Horizon : aveu de faiblesse il y a 5 ans - mercredi 21 mars 2012

Les acquéreurs ne se bousculeront sans doute pas au portillon.

Si vous détenez encore des certificats Horizon, vendez.

 

En décembre, un agent immobilier avait été mandaté pour une vente « éventuelle » des biens. Nous interprétons cette décision, dans une période aussi peu propice, comme l’aveu de la quasi-impossibilité d’améliorer, voire simplement maintenir, la situation locative. Au 30/06/2011 (derniers chiffres disponibles), le vide locatif était de 68 % pour les surfaces de bureaux, 17 % pour les surfaces mixtes (entreposage-bureaux) et 37 % pour les parkings. La situation dans la zone (aéroport de Zaventem) est très mauvaise et les biens ont plus de vingt ans. Une rénovation en profondeur ne peut être réalisée faute de moyens financiers et son résultat serait de toute manière aléatoire. Dès lors, vendre paraît être la seule solution, même si les acquéreurs ne se bousculeront sans doute pas au portillon.

 

Cours au moment de l’analyse : 45,00 EUR

 

Partagez cet article