Analyse
Finest : nouvelle échéance il y a 4 ans - jeudi 12 septembre 2013

Les détenteurs de certificats ont marqué leur opposition à la vente de la partie restante de terrain à bâtir. Quelle attitude adapter désormais par rapport à ce certificat immobilier ?

 

Pas de feu vert... pour le moment

Comme indiqué précédemment, Finest a organisé le 10 septembre dernier une assemblée générale extraordinaire au cours laquelle les détenteurs de certificats étaient appelés à donner leur avis sur la vente de la partie restante de terrain à bâtir à La Hulpe. Avec près de 75 % des voix, l'offre soumise et qui devrait, selon les gestionnaires, rapporter un montant de liquidation net de 4,71 EUR, a finalement été rejetée.

 

A la quasi-unanimité, les détenteurs de certificats ont voté pour le lancement d'un appel d'offres limité sans intervention d'un intermédiaire, avec possibilité pour les éventuels candidats-acheteurs de formuler une offre dans un délai d'un mois. Il a également été convenu avec les auteurs de l'offre actuellement sur la table, qui expire normalement ce 15 septembre, de prolonger celle-ci d'un mois. Bien évidemment, ces derniers auront également la possibilité de formuler une meilleure offre dans le mois.

 

Conservez

Avec la perspective d'une issue définitive à court terme et la quasi-certitude pour les détenteurs de certificats de percevoir un montant de liquidation net de ± 4,70 EUR au moins par certificat, nous maintenons notre conseil à conserver.

 

Cours au moment de l'analyse : 4,26 EUR

 

 

Partagez cet article