Analyse
La semaine sur les marchés il y a 6 mois - vendredi 15 décembre 2017
Les grandes banques centrales se sont comportées comme prévu.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Vendredi midi, le S&P 500 et le Stoxx Europe 50 étaient quasi au même niveau qu’une semaine plus tôt. La décision de la Banque centrale américaine de relever son taux principal de 0,25% et de se préparer à trois relèvements en 2018 et en 2019 était escomptée par les investisseurs. De même que les propos du président de la BCE, annonçant un maintien de sa politique monétaire.

Le Bel 20 était quant à lui en recul de 1%.
– Lisez notre analyse sur Colruyt (-4,8%) qui a publié des résultats décevants et notre analyse d’Ageas (-2,1%) qui a formulé une nouvelle proposition d’accord amiable pour les actionnaires de Fortis.
– bpost (-0,7%) n’a pas profité du rapport positif de JP Morgan qui pense que le groupe a encore de la marge pour augmenter son dividende (ce qui est possible, mais nous restons prudents). Dans le secteur, préférez PostNL (+3,2%).
– Proximus (-4%) fait toujours l’objet de rumeurs quant à un rapprochement avec l’opérateur néerlandais KPN. Mais si le néerlandais souhaite effectivement grandir en Europe, il nie clairement envisager dans l’immédiat une quelconque offre en dehors de ses frontières. Quant à la déclaration du patron de Belfius qui verrait bien sa banque mariée à Proximus, c’est Proximus qui a déclaré ne pas être intéressé.

Hors Bel20
– Lisez notre analyse de D’Ieteren (-6,7%) qui a émis un nouvel avertissement sur résultat.
– Chez Elia (-2,4%), un acteur chinois serait en pourparlers avec IFM (partenaire d’Elia) pour racheter la moitié des 40% qu’IFM détient dans 50Hertz. A ce stade, ce n’est que pure spéculation.
– Argenx a réalisé la meilleure progression de la semaine (+87%); les résultats d’essais cliniques sont prometteurs pour son produit le plus avancé; la biotech en a profité pour lever 231 millions de dollars auprès des investisseurs américains… un solide signe de confiance. On est pourtant encore loin de toute commercialisation d’un produit et l’action reste très risquée. Restez à l’écart.

– Le secteur des médias a été secoué par l’annonce de Walt Disney. Lisez notre analyse.
– Le secteur des services aux collectivités a perdu 4% sur la semaine. En cause notamment, la filiale de RWE dans les énergies renouvelables, qui a réduit ses objectifs pour 2017 et 2018. De notre côté, depuis tout un temps, nous sommes très prudents pour le secteur du renouvelable, qui ne bénéficie pas d’une conjoncture favorable (pétrole assez bon marché, subsides publics suspendus…).
– Le secteur pétrolier a gagné 0,6% sur la semaine. Le prix du baril de pétrole à Londres a dépassé les 65 USD, suite notamment au froid qui frappe actuellement l’Europe et qui stimule la demande en hydrocarbures, mais aussi à cause de la fermeture d’un important oléoduc en mer du Nord (suite à quoi BP et Royal Dutch ont fermé les exploitations dont la production passait par cet oléoduc). Dans le secteur, nous conseillons toujours Exxon, Chevron et Repsol.
– Epinglons enfin, la forte progression de GTT (+5,9%), qui vient de renforcer son offre en rachetant 75% d’Ascenz (petite société de services de gestion de flotte) et qui a aussi profité de la bonne tenue des prix de l’énergie cette semaine.

Partagez cet article