Analyse
Comment le coupon des bons d’Etat est-il déterminé ? il y a 5 ans - mardi 28 août 2012

L’Etat se montre tantôt généreux, tantôt beaucoup moins. Mais les taux ne sont pas décidés en fonction de l’humeur du moment…

Le nouveau bon d’Etat, d’une durée de huit ans, offrira un coupon brut de 2,10 %. Lors de la précédente émission, en juin, il s’élevait encore à 3 %. Et en décembre dernier, il était même de 4,20 %.

 

Pour fixer le taux de ces bons, l’Etat se réfère au rendement des emprunts d’Etat belge (les OLO) sur le marché secondaire. Pour le moment, les taux belges sont très faibles. Le taux à huit ans avoisine ainsi 2,20 %. L’Etat n’a dès lors aucune raison de se montrer plus généreux. En décembre dernier par contre, l’Etat a dû consentir un coupon plus élevé, car à l’époque, les taux belges venaient de connaître une hausse vertigineuse : les gros investisseurs institutionnels (banques, compagnies d’assurance, fonds…) hésitaient de plus en plus à financer la dette de notre pays, dont la solvabilité semblait menacée.

 

L’Etat belge avait alors proposé un taux attractif pour convaincre les particuliers de souscrire à ses emprunts. Et cela avait fonctionné : plus de 5 milliards d’euros avaient trouvé le chemin des caisses de l’Etat. Il faut dire aussi que, comparativement aux conditions des comptes d’épargne de l’époque, les taux étaient plutôt avantageux…

 

Partagez cet article