Analyse
Obligation avec call il y a 3 ans - mercredi 11 décembre 2013

Hörmann Finance a émis une obligation avec call, c.à.d. la possibilité de rembourser l’emprunt avant l’échéance. Avantages et inconvénients.

Avantageux pour l’émetteur

Dans l’hypothèse où les taux du marché et les taux offerts par des sociétés comparables baissent fortement ces prochaines années, Hörmann aura la faculté d’exercer son call et de rembourser anticipativement. La société financera le remboursement de son ancien emprunt en émettant un nouvel emprunt à taux réduit.
Par conséquent, une obligation avec call est avantageuse pour l’émetteur : si les taux baissent, elle rembourse l’obligation; si les taux montent, elle attend l’échéance. A noter toutefois que l’émetteur paie généralement un coupon un peu plus élevé, destiné à rémunérer le risque supporté par l’épargnant. Celui-ci peut en effet se voir rembourser son obligation avant l’échéance, le contraignant à réinvestir son argent plus tôt que prévu, à des conditions moins intéressantes.

Mauvais rating

Mais l’évolution des taux n’est pas tout. Les sociétés recourent également à l’option call lorsqu’elles tablent sur un changement de rating. Quand un émetteur doté d’un mauvais rating (et donc redevable d’intérêts élevés) s’attend à ce que son rating s’améliore à l’avenir, il peut émettre aujourd’hui une obligation avec call qu’il exercera lorsque son rating sera meilleur. Ce qui lui permettra par la suite de se financer à des conditions plus intéressantes.
Recourir au call permet donc à l’émetteur d’assouplir ses conditions de financement.

Plutôt rares

A l’heure actuelle, les obligations avec call sont plutôt rares. Il y a en effet peu de chances pour que les taux obligataires baissent encore fortement à l’avenir. Et dès lors, la probabilité d’un remboursement anticipé suite à une baisse des taux est également faible. Néanmoins, certaines sociétés doivent encore payer un taux élevé. Et comme elles pensent que le taux auquel elles pourront se financer baissera à l’avenir, elles ont tout intérêt à émettre une obligation assortie d’un call.

 

Partagez cet article