Analyse
Nouvelle émission obligataire de Vandemoortele il y a 2 ans - jeudi 21 mai 2015

Le spécialiste belge des huiles et graisses (±40 % des ventes) et des produits de boulangerie surgelés (±60 %) émet un emprunt à 7 ans avec un coupon brut de 3,06 %.

Compte tenu du prix d’émission, le rendement net (après précompte mobilier de 25 %) est de 2 %. Nous ne doutons pas que la demande soit au rendez-vous, vu le taux offert, correct dans le contexte actuel. Mais l’échéance est trop longue et le risque trop élevé.
NE SOUSCRIVEZ PAS.
Pour une telle durée, préférez une assurance épargne (comme le
Fonds garanti d’AFER Europe), en attendant que les taux remontent et offrent de meilleures opportunités.

 

Si l’emprunt offre un taux a priori correct, il a des faiblesses

– L’émission est limitée à 100 millions d’euros, ce qui signifie que le titre n’aura pas une bonne liquidité sur le marché secondaire et qu’il doit donc être acquis dans l’optique de le garder jusqu’à l’échéance. Or, la durée (7 ans) s’avère longue dans un contexte de taux faibles. En cas de remontée des taux pendant cette durée, il est quasi certain qu’il vous sera impossible de revendre le titre à de bonnes conditions.
– L’emprunt est subordonné aux créanciers des filiales de l’émetteur. En cas de problème, ce sont ces créanciers qui seront remboursés en priorité.
– L’emprunt servira d’abord à refinancer des dettes contractées en mars dernier pour racheter l’italien LAG (spécialités italiennes en boulangerie). Il n’alourdit donc pas à proprement parler la dette. Et celle-ci, au vu des liquidités générées par l’activité, est plutôt raisonnable. Mais en 7 ans il peut se passer beaucoup de choses. Or, dans les huiles et graisses, le marché européen décroît de 0,5 à 1 % l’an (les consommateurs cherchent des alternatives plus saines). Et dans la boulangerie, comme dans les huiles et graisses, la concurrence est vive. La clientèle très concentrée (grande distribution : plus de 50 % des ventes) dispose d’un fort pouvoir de négociation. Et, du côté des fournisseurs de matières premières, la concentration est également élevée.
– L’emprunt souffre de quelques risques supplémentaires. Car Vandemoortele semble vouloir jouer le premier rôle dans la consolidation du secteur de la boulangerie en Europe. Déjà dans le top 3 européen, il pourrait multiplier les acquisitions ces prochaines années (alors que le goodwill représente déjà 50 % de ses fonds propres).

Caractéristiques

Emetteur :
 Vandemoortele NV
Code ISIN :
 BE0002227933
Devise :
 euro
Coupon brut :
 3,06 %
Prix d’émission :
101,875%
Date de paiement :
 10/06/2015
Echéance :
 10/06/2022
Coupure minimale :
 1 000 EUR
Risque :
 élevé
Rendement net :
2%
Souscription :
 du 22/05 au 02/06 (clôture anticipée probable à partir du 22/05 au soir)
Banques guichet :
 Belfius, KBC, BNP Paribas Fortis, ING, Rabobank, Banque Degroof

 

 

Partagez cet article