Dossier
Parmi les trois formules à avantage fiscal : le fonds d'épargne-pension

Articles

  • Article
    Fonds d'épargne-pension il y a 2 ans - mardi 1 novembre 2016
    Le fonds d'épargne-pension est un fonds commun de placement géré par une banque ou une société de Bourse. L’argent confié à un fonds d'épargne-pension est réinvesti de manière diversifiée, principalement en actions et en obligations. Il s’agit d’une formule à risque. Ni le capital ni le rendement ne sont garantis, mais cet inconvénient est compensé par le fait qu’à long terme, les perspectives de rendement sont plus élevées que celles d’un placement sans risque. 

     

    Trois types de fonds

    - Les fonds dynamiques investissent deux tiers à trois quarts de l’argent collecté en actions, le reste en obligations. Comme les actions peuvent connaître de fortes fluctuations à court terme, il s’agit de la catégorie la plus risquée. Ces fonds sont souvent les plus touchés en cas de malaise boursier, mais présentent aussi les meilleures perspectives à long terme.
    - Les fonds défensifs investissent deux tiers à trois quarts de l’argent collecté en obligations et en liquidités, le reste en actions. Ces fonds sont donc les moins sensibles aux turbulences boursières et représentent la catégorie la plus sûre des trois. Mais il ne faut pas non plus s’attendre à des performances identiques à celles des fonds dynamiques à long terme.
    - Les fonds neutres investissent pour moitié en actions et pour moitié en obligations. De quoi contribuer à garder l’église au milieu du village.

     

    Pour qui ?

    Les contribuables âgés de 18 à 64 ans, le dernier versement devant intervenir au plus tard le 31 décembre de l’année au cours de laquelle on a 64 ans.

     

    Montant à investir

    Le montant maximum donnant droit, pour l'instant, à un avantage fiscal de 30 % s'élève à 960 euros par personne. Pour un avantage fiscal de 25%, il est de 1 230 euros.

     

     

    Partagez cet article