Analyse
Bilan de 2014 qui s’achève… Et pour 2015 ? il y a 2 ans - mardi 16 décembre 2014

Notre prudence pour 2014 au niveau des résultats des entreprises s’est partiellement vérifiée.

Pour 2015, les marchés sont loin de parier sur une accélération de la reprise. Nous non plus. Mais cela n’empêche pas que nous avons pour vous toute une série de conseils.
Pour opérer les meilleurs choix pour 2015, suivez notre émission gratuite sur
Invest TV ce mercredi 17 décembre à 20 heures.

 

Notre scénario d’investissement pour 2014 s’articulait autour de deux grands thèmes : la poursuite de la reprise aux USA et des marchés sous l’influence des banques centrales (la Fed en tête) et de leurs liquidités. Notre conseil était clair : privilégiez les actions américaines, restez à l’écart des européennes. Au terme de l’année, nous constatons que le marché américain a gagné 9,6 % (+21,6 % en EUR), contre à peine 2,3 % pour le marché européen.

 

Notre prudence au niveau des résultats des entreprises s’est partiellement vérifiée.
Certes, peu de mauvaises nouvelles ont été relevées au fil des trimestres. Mais les profits n’ont pas été brillants, surtout en Europe. Et un secteur a déçu : celui des matières premières (or, pétrole, cuivre, la plupart des matières agricoles…), qui avait auparavant profité d’un engouement pour ces actifs (recherche de rendement supplémentaire, diversification des portefeuilles, outils spéculatifs…). Le reflux a parfois été plus violent que ce que nous avions prévu. En outre, les investisseurs ont tenu compte de la décélération de la croissance des pays émergents, encore il y a peu moteurs de la croissance mondiale, et des interrogations sur le risque de déflation en Europe. Ils ont privilégié les valeurs défensives comme les services aux collectivités (+16,8 % en EUR), les télécoms (+18,4 %) ou la pharmacie (+31,2 %). Ils ont par contre délaissé les valeurs plus sensibles à l’économie : les secteurs minier (-17,8 %), du pétrole (-13 %) ou de l’acier (-11,6 %).

Partagez cet article