Analyse
Delhaize : marge 2014 meilleure que prévu il y a 2 ans - mercredi 28 janvier 2015

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre et la marge bénéficiaire de 2014 ont agréablement surpris.

Le cours profite des restructurations et de la hausse du dollar face à l'euro. Mais il est trop tôt pour vendre.
CONSERVEZ.

 

Le chiffre d'affaires du 4e trimestre 2014 a souffert du climat social en Belgique (-6 % suite aux grèves, fermetures de magasins et problèmes d'approvisionnement), mais moins lourdement que prévu. Le recul a été bien compensé par les ventes solides aux USA (sans la 53e semaine : +3,8 % en USD, +12,7 % en EUR). La nouvelle stratégie, le repositionnement et la transformation des magasins y portent leur fruit. En Europe du sud-est, le groupe subit un climat de consommation difficile?; le chiffre d'affaires n'y a grimpé que grâce aux nouveaux magasins (+2,8 %). Pour l'ensemble de 2014 (sans la 53e semaine aux USA), le chiffre d'affaires du groupe gagne 2,5 % et la marge opérationnelle provisoire (hors éléments non récurrents) est de 3,5 %, soit un peu moins qu'en 2013 (3,6 %), mais tout de même plus que prévu. Nous relevons dès lors notre prévision de bénéfice par action 2014 (éléments non récurrents inclus) à 2,63 EUR (contre 2,20 auparavant). Vu la vigueur du dollar, qui dope le bénéfice en euro, nous tablons pour 2015 sur 3,02 EUR (y compris la réduction de valeur sur la vente de magasins discount aux USA). Pour 2016, nous prévoyons même 4,76 EUR.

 

Cours au moment de l'analyse : 74,36 EUR

 

Le distributeur belge Delhaize exploite ±3 500 magasins, actifs en Belgique, au Luxembourg, dans les Balkans, en Indonésie et aux USA, lesquels assurent jusqu’ici quelque 60 % du chiffre d’affaires.

 

Partagez cet article