Analyse
Faut-il vendre Softimat ? il y a 2 ans - mercredi 18 février 2015

Que faire des titres de cette société immobilière issue de la quasi dissolution de l’ancienne société belge de solutions informatiques pour entreprises Systemat ?

L’action n’est pas chère mais risquée. Sa lourde décote risque de perdurer.
Pour investir dans la promotion immobilière, mieux vaut se tourner vers
Atenor.

 

Aujourd’hui, la capitalisation boursière de Softimat est d’à peine 13 millions d’euros. L’action n’est pas du tout liquide (peu de transactions). La valeur comptable peut être estimée à ±3,30 EUR, ce qui, vu le cours actuel, représente une décote d’un bon 35 % !

 

Seulement 73 % des bâtiments historiques du groupe Systemat sont aujourd’hui loués et dans la promotion résidentielle (nouveau métier de Softimat; aujourd’hui sept petits projets), on manque de recul pour juger de la capacité du groupe à mener à bien des projets.

 

Pour vendre, peut-être serait-il bien d’attendre le 30/04/2015 (publication du résultat 2014). Un peu de communication autour de la valeur comptable fera alors peut-être un peu réduire la décote (et augmenter le cours).

 

Cours au moment de l’analyse : 2,13 EUR

 

Au sommet de sa gloire, début 1999, Systemat valait plus de 45 EUR par action. Après des années de restructuration et un premier recentrage sur ses activités domestiques en 2007, le groupe, rebaptisé Softimat est quasi complètement vidé de sa substance. Son actif principal est son parc immobilier.

 

 

Partagez cet article