Analyse
Greenyard Foods : fusion avec Univeg en Peatinvest il y a 2 ans - jeudi 16 avril 2015

Le spécialiste des légumes surgelés et des conserves Greenyard Foods va fusionner avec Univeg (fruits et légumes frais, fleurs et plantes) et avec Peatinvest (terreau et engrais).

L’initiative vient d’un gros actionnaire commun. Un beau projet, mais dont les perspectives sont déjà incluses dans le cours de Greenyard.
CONSERVEZ.

 

La fusion va permettre au nouveau groupe de dégager un chiffre d’affaires de 3,7 milliards, de se hisser dans le top 3 mondial du secteur des fruits et légumes (entre Fresh Del Monte et Dole) et d’être présent dans tous les segments (frais, surgelés et conserves). Elle donne aussi l’espoir de renforcer les positions face aux gros concurrents. Le but est de continuer à croître, d’avoir un meilleur accès aux cultivateurs et de réaliser à terme des économies d’échelle. C’est donc Greenyard Foods (coté en Bourse) qui absorbera Univeg (société beaucoup plus grande) et Peatinvest (beaucoup plus petite). Une opération liée à une augmentation de capital, avec émission de nouvelles actions. Le fonds d’investisse¬ment Gimv-XL (qui fait partie de Gimv), qui détient déjà 17,3 % de Greenyard Foods, va exercer des warrants. Avec le gros actionnaire, il vendra une partie de ses actions via un placement privé, pour accroître la liquidité du titre en Bourse. A l’issue de la fusion, les actionnaires actuels de Greenyard Foods détiendront encore 42,5 % de la nouvelle entité.

 

Cours au moment de l'analyse : 17,80 EUR

Partagez cet article