Analyse
Pétrole : les saoudiens gardent la main il y a 2 ans - mercredi 15 juillet 2015

L’Arabie Saoudite produit actuellement 10,56 millions de barils de pétrole par jour !
Pourquoi une telle frénésie ?

Le pays a tout intérêt à maintenir la faiblesse du prix du baril (autour de 60 USD actuellement). Le secteur du pétrole n’est dès lors pas à la fête.
Mais les grands groupes, solides et bien diversifiés sont à même de défendre leurs marges.
Vous pouvez toujours acheter
BP, Chevron et Repsol.

 

L’Arabie Saoudite prétend que si elle produit autant, c’est pour préparer la hausse de la demande en 2016 (prévue par l’OPEP). Mais l’explication nous semble simpliste. Car l’Arabie Saoudite est un des plus gros producteurs d’or noir mais aussi un de ceux qui est capable de produire à moindre coût. A un moment où leur suprématie sur le marché du pétrole est menacée, les saoudiens entendent selon nous utiliser cette capacité pour faire pression sur la concurrence.

 

Sur la concurrence américaine d’abord. Car si les producteurs de pétrole de schiste américain avaient pu garder des marges aussi importantes avec un baril à 70 USD qu’ils n’en avaient auparavant avec un baril à 100 USD (grâce à de récentes avancées technologiques), en dessous de 70 USD, leurs marges souffrent.

 

Sur la concurrence russe également. Car le pétrole bon marché freine les investissements qui pourraient avoir lieu en Iran, suite à l’accord sur le nucléaire qui vient d’être conclu entre le pays et les grandes puissances.

 

Sur d’autres concurrents encore, car des projets tels que le pétrole en profondeur brésilien, dont les coûts d’exploitation sont particulièrement élevés, auront bien du mal à rester viables.

 

Partagez cet article