Analyse
Pourquoi beaucoup de holdings ont une décote ? il y a 2 ans - jeudi 30 juillet 2015

En 2009, en pleine crise, la décote moyenne des holdings à Bruxelles a atteint ±35 %. Aujourd’hui, la moyenne est encore de 23 %.

Les principales sociétés holdings cotées sur Euronext Bruxelles sont :
Ackermans & van Haaren, Brederode, Gimv et Sofina.
Gimv est le seul dont nous conseillons l’achat.

 

Participations

Un holding est une société financière qui a pour principale activité de prendre des participations dans d’autres sociétés et de réaliser des bénéfices au travers des dividendes perçus et des plus-values réalisées. Investir dans un holding, c’est donc investir dans un nombre relativement important d’autres sociétés. En d’autres mots, c’est investir dans un portefeuille diversifié.

 

Décote

Pour diverses raisons, ces holdings ont souvent une décote, c'est-à-dire une différence entre leur valeur intrinsèque (la somme des valeurs de toutes leurs participations) et leur cours boursier. Les investisseurs donnent donc à l’ensemble une valeur boursière moindre que la somme des différentes participations. En d’autres termes, les participations ont plus de valeur individuellement que lorsqu’elles sont au sein d’un holding.

 

Cette prédisposition des investisseurs à payer moins s’explique par le manque de transparence traditionnel des holdings et par le fait que leur gestion est parfois passive.

 

Redécouverte

L’an passé, beaucoup d’investisseurs ont redécouvert les holdings. Ils génèrent en effet des flux stables de bénéfices et de revenus. Et ils distribuent un généreux dividende.

 

Aujourd’hui, Ackermans & van Haaren et Gimv ne présentent même plus de décote.

 

Partagez cet article