Analyse
CMB : offre ouverte jusqu’au 6 novembre il y a un an - mercredi 21 octobre 2015

Le prix ne nous semble pas trop chiche et reflète la valeur actuelle de la flotte de CMB.

Il n’y a guère d’espoir de contre-offre.
Cédez vos actions à l’offre.

 

Comme annoncé début septembre, Saverco (le holding de Marc Saverys) offre 16,20 EUR par action CMB.

 

L’offre est certes inférieure à la valeur comptable du groupe que nous estimons, pour la fin de cette année, à 25 EUR par action (grâce à la hausse du dollar).

 

Mais quand on sait que le groupe CMB a autant de dettes que de fonds propres, qu’il subit des pertes qui vont perdurer (perte de 3 EUR par action prévue pour 2015, de 2 EUR pour 2016), et qu’il n’y a pas le moindre dividende en vue, on peut considérer que le prix offert n’est pas trop chiche.

 

Marc Saverys détenant déjà 50,7 % de CMB (et sa sœur 16,1 %), les chances de contre-offre sont quasi nulles. Comme souvent, l’offre reste conditionnelle. L’offrant se réserve ainsi notamment le droit de l’annuler en cas de chute à moins de 668 points de l’indice Baltic Dry (qui reflète la moyenne des tarifs pratiqués pour le transport maritime de vrac sec). Cet indice étant actuellement à 747 points et se montrant généralement très volatil, le risque existe de le voir s’approcher de la limite fixée. Mais nous ne craignons pas vraiment de désistement. Car Marc Saverys, déjà actionnaire majoritaire de CMB, est évidemment bien conscient de la déprime du secteur. C’est elle qui le pousse aujourd’hui à lancer cette offre opportuniste.

 

Cours au moment de l’analyse : 15,51 EUR

 

CMB est un transporteur maritime belge de vrac sec (minerai de fer, charbon, céréales…) au travers de sa filiale Bocimar. Le groupe est également actif dans le transport aérien (cargo, passagers, leasings) via ASL détenu à 51 %.

 

Partagez cet article