Analyse
Tesla : le rêve électrique ? il y a 2 ans - vendredi 9 octobre 2015

Le spécialiste de la voiture électrique peut-il profiter de la crise de VW pour se renforcer aux USA et en Europe ?

L’action est-elle une alternative à celle des grands noms traditionnels de l’automobile ?
Nous ne le pensons pas.
Restez à l’écart.

 

Année après année, Tesla essuie de lourdes pertes. Au deuxième trimestre de cette année, sa perte a encore triplé. De quoi le forcer à réduire ses objectifs pour l’ensemble de l’année et à augmenter son capital.
En réalité, le groupe ne produit pas assez : son objectif pour 2015 est de vendre 50 000 à 55 000 véhicules au total. Pas de quoi amortir ses coûts de production élevés (la batterie des véhicules électriques est très chère).

 

Acheter l’action Tesla, ce serait faire un pari sur la capacité du groupe à générer des bénéfices et à croître en harmonie. Pour l’heure, le cours fait cependant montre d’un optimisme qui sous-estime les risques.

 

Cours au moment de l’analyse : 226,70 USD

 

L’entreprise californienne Tesla, entrée en Bourse en 2010 et qui vient d’inaugurer sa première usine européenne aux Pays-Bas, conçoit et fabrique des voitures 100 % électriques.

Partagez cet article