Analyse
Nouvelle croissance pour Resilux. Faut-il prendre le train en marche ? il y a un an - jeudi 3 décembre 2015

Le spécialiste belge des emballages Resilux est sur le point de cueillir le fruit de son investissement dans le suisse Airolux.

Mais le rendement sur dividende est très maigre et le cours englobe largement les espoirs de croissance. Nous n’attendons pas qu’il prenne un nouvel envol.
L’investisseur patient peut toutefois conserver cette valeur de croissance.

 

Conditionner

Resilux produit et vend des pré-formes et des bouteilles en plastique, à usage unique ou multiple, pour l’eau, les boissons fraîches, le jus de fruit, le lait, la bière, les huiles alimentaires, les sauces, les détergents… Ses sites de production sont répartis dans différents pays. Ses principaux marchés sont l’Europe (±75 % du chiffre d’affaires), la Russie, (±14 %) et les USA (±11 %). Au travers de sa joint-venture Airolux (Suisse), le groupe est aussi actif dans les aérosols à air comprimé (Airopack), pour la mousse à raser, les déodorants et désodorisants.

 

Investir

La nature de l’activité de Resilux l’expose fortement aux aléas de la météo (qui influencent la vente de boissons), au prix des matières premières (certes répercuté sur les prix de vente), et aux effets de change (avec le dollar, le rouble, le franc suisse). De plus, le résultat souffre de lourds amortissements, dus au fait que le groupe doit constamment investir dans l’extension de ses lignes de production, la conception de moules et l’innovation. Le bénéfice des dernières années a ainsi été sérieusement écrémé par l’investissement dans Airolux et le développement d’Aeropack. Mais cet effort est à présent récompensé. Des grandes marques (Gillette…) ont déjà été séduites et d’autres suivront.

 

Nos prévisions

Pour 2015, nous tablons sur un bénéfice par action de 6,40 EUR.
Pour 2016, vu qu’Airolux contribuera totalement au bénéfice, nous prévoyons 9,25 EUR. Pour 2017, nous misons sur 11,40 EUR.
Le rendement sur dividende (±1 % net) est cependant très maigre : nous tablons pour l’exercice 2015 sur un dividende net de 1,56 EUR, pour 2016 sur 1,65 EUR et pour 2017 sur 1,74 EUR, alors que le cours vaut plus de 3 fois la valeur comptable !

 

Cours au moment de l’analyse : 156,25 EUR

Partagez cet article