Analyse
Warehouses Estates Belgium : résultats annuels décevants il y a un an - lundi 28 décembre 2015

Plusieurs acquisitions et une hausse du taux d’occupation devraient soutenir le bénéfice ces prochaines années.

Mais avec une prime de 51 % par rapport à la valeur intrinsèque (40,71 EUR) et un rendement net de 4,2 %, l’action est chère.
VENDEZ.

 

Hors remboursement d’impôt exceptionnel, le bénéfice de l’exercice clôturé au 30/09 a déçu avec 3,40 EUR par action contre 3,72 EUR attendus et 3,81 EUR en 2013-14. En cause, l’explosion des frais généraux et de la rémunération des organes de gestion, ainsi qu’une modification quant à la récupération de la TVA. Le dividende brut est néanmoins maintenu et après un versement de 2,25 EUR net le 9 décembre (25 % de précompte), un dividende de clôture de 0,3212 EUR net (27 % de précompte) suivra encore en janvier. Le taux d’occupation (94,4 % au 30/09) a lui sensiblement reculé par rapport à un an plus tôt (97,5 %), surtout au niveau de l’immobilier semi-industriel (23,2 % du portefeuille contre 66 % d’immeubles commerciaux, 9,1 % de bureaux et 1,7 % de terrains). Enfin, suite à un important échange d’immeubles le 29/09, le taux d’endettement (29,9 % actuellement) autorisé est passé, comme pour les autres SIR, à 65 %.
Nous misons, pour les trois prochaines années, sur un bénéfice de 3,55, 3,70 et 3,80 EUR, et un dividende net de 2,51, 2,57 et 2,63 EUR.

 

Cours au moment de l'analyse : 61,35 EUR

 

Warehouses Estates Belgium est une SIR (ex-sicafi) investissant dans l’immobilier, principalement commercial et semi-industriel, ainsi que de bureaux, en Wallonie et à Anvers.

 

Partagez cet article