Analyse
Immobel : fusion avec Allfin il y a un an - mardi 26 avril 2016

Le résultat devrait moins fluctuer, le dividende devrait être plus régulier.

Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Immobel est le plus ancien et le plus connu des groupes immobiliers belges. Il est actif en Belgique, en Pologne et au Luxembourg. Manquant un peu de dynamisme, ce groupe a été fort lié ces dernières années à de grands projets ponctuels, avec à la clef des résultats fort variables. En septembre 2014, le jeune promoteur immobilier Allfin a pris une participation de 30 % dans Immobel. L’été dernier, les deux promoteurs ont fait l’objet d’une tentative (avortée) de fusion. Depuis lors, le management d’Immobel a été remanié et récemment, la fusion a été décidée. Immobel va absorber Allfin contre émission de nouvelles actions. Vu que les deux sociétés ont des activités complémentaires (Allfin est plus actif dans les projets résidentiels et le redéveloppement), les résultats devraient à l’avenir moins fluctuer. Le dividende devrait être plus élevé et plus régulier. Dépoussiéré de ses vieilles habitudes, le nouveau Immobel devrait y gagner en dynamisme.

 

Cours au moment de l’analyse : 46,78 EUR

Partagez cet article