Analyse
Nasdaq OMX : trop tôt pour vendre il y a un an - jeudi 7 avril 2016

L’environnement est porteur. La croissance de l’activité et les acquisitions continueront de faire grimper le bénéfice.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !