Analyse
Nestlé et Unilever : pas de mauvaise surprise il y a un an - vendredi 15 avril 2016

Mais nous préferons le suisse au batave.

Conservez Nestlé.
Vendez Unilever.

 

Nestlé et Unilever n’ont réservé aucune mauvaise surprise avec leur chiffre d’affaires trimestriel. Face à la pression sur les prix dans les pays développés, tous deux se renforcent sur leurs priorités : le café pour Nestlé (+6,3 %) et les soins personnels pour Unilever (+5,8 %). Nestlé affiche certes une croissance un peu plus faible qu’Unilever (+3,9 % versus +4,7 %), mais garde notre préférence, car il résiste mieux dans les pays développés et il est moins exposé à la volatilité des devises des pays émergents.

 

Cours au moment de l'analyse
Nestlé : 72,30 CHF
Unilever : 40,38 EUR

 

N°1 mondial du secteur alimentaire, le suisse Nestlé est connu pour des marques telles que Nespresso, Nesquick, Buitoni, Maggi, Friskies, … 27 d’entre elles génèrent annuellement un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de francs suisses.

Unilever est un géant anglo-néerlandais de l'alimentation et des produits d'entretien et d’hygiène. Quelques marques connues : Knorr, Becel, Lipton, Amora, Carte d’or, Magnum, Sun, Signal, Dove ...

 

 

 

 

Partagez cet article