Anheuser - Busch InBev

BE0974293251
Alertes
Ajouter au portefeuille
77,86 EUR 19/06/2019 00:00 Bruxelles
0,00 EUR (0,00 %) Variation depuis la dernière clôture
57,35 91,03  52 semaines min max
-5,09 % Rendement sur 1 an
1,63 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil?
Ce sigle vous indique qu'une analyse est à votre disposition

Articles

  • Analyse
    AB InBev est condamné par la Commission Européenne il y a un mois - jeudi 16 mai 2019
    Le groupe est accusé d’abus de position dominante.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    AB InBev doit parvenir à vendre de plus gros volumes il y a un mois - vendredi 10 mai 2019
    Le résultat trimestriel est sans grand relief.

    Malgré un net rebond boursier depuis début 2019, AB InBev ne lève pas tous les doutes.
    Nous confirmons notre conseil : 
    VENDEZ.

     Bien que le chiffre d’affaires du 1er trimestre ait gagné 5,9% (hors cessions, acquisitions, effets de change), le bénéfice par action stagne (0,69 EUR). En cause : l’effet négatif de devises de pays émergents. Le groupe reste dans une phase délicate. La consommation de bière est en baisse structurelle. Et si la situation s’est améliorée au Brésil (chiffre d’affaires : +16,7%), aux USA, le groupe perd encore un peu de sa part de marché (-0,1%). Pour faire croître son chiffre d’affaires, il doit augmenter ses prix de vente (sur les 5,9% de hausse du chiffre trimestriel, 4,6% viennent de la hausse des prix). C’est délicat en cas de détérioration conjoncturelle. Il faudrait donc plutôt bien augmenter les volumes vendus. Pour cela, il faut innover (bières peu ou non alcoolisées…). Mais cela risque de freiner la rentabilité. D’autant que celle-ci est déjà élevée (30,5% sur le trimestre) et que l’impact des synergies du rachat de SAB Miller touche à sa fin. Enfin, la lourde dette empêche de penser aux acquisitions. Certes, pour réduire sa dette, le groupe envisage la mise en Bourse (Hong Kong) d’une partie des activités asiatiques. Mais la dette ne deviendra pas raisonnable avant fin 2020. Cela laisse les concurrents Heineken et Carlsberg avancer leurs pions aisément.

    Cours au moment de l'analyse : 74,19 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev va mettre en Bourse une partie de ses activités asiatiques il y a 2 mois - vendredi 19 avril 2019
    Elles seront cotées à Hong Kong.

    L’action reste chère.
    VENDEZ.

    Le groupe brassicole envisage de se séparer d’une partie de ses activités asiatiques (lesquelles ont représen-té 18,3% de ses volumes vendus en 2018), en les introduisant sur la Bourse de Hong Kong.
    Une opération qui lui permettrait d’encore ré-duire son endettement élevé.
    L’opération pourrait se concrétiser au second semestre et sera la grosse IPO de l’année à Hong Kong !

    Cours au moment de l’analyse : 79,84 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev a du mal à poursuivre sa progression il y a 2 mois - mardi 26 mars 2019
    Le cours est revenu à ses niveaux de fin octobre.

    L’action reste chère.
    VENDEZ.

    Le géant brassicole, que nous jugeons toujours trop cher, a du mal à poursuivre sa progres-sion malgré le conseil d’achat de Crédit Suisse qui voit encore un potentiel de hausse de 14% . Le cours a maintenant presque renoué avec ses niveaux d’avant l’annonce, fin octobre, de la division par deux de son dividende pour limiter l’endettement.

    Cours au moment de l’analyse : 72,53 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev a un peu souffert au cours de la semaine écoulée il y a 3 mois - vendredi 8 mars 2019
    En cause principalement, les agences de notation.

    L'action est chère.
    VENDEZ.

    Compte tenu du niveau élevé de la dette du groupe, l’agence S&P pourrait baisser le rating du groupe (comme l’ont déjà fait Moody’s et Fitch fin 2018). Le brasseur pourrait alors devoir accélérer la mise en Bourse de ses actifs en Asie. Et cela pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa croissance. 
    L’action a aussi fait l’objet d’une révision de conseil à la baisse par une grande société de Bourse.
    Enfin, le groupe a annoncé le prochain départ (24/4) du président de son conseil d’administration, mais cela ne devrait pas avoir d’impact dans l’immédiat sur le groupe ou sur l’action.

    Cours au moment de l'analyse : 71,85 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 91,03 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 57,35 EUR
Code ISIN BE0974293251
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,39
Volatilité 21,60 %
Nombre d'actions existantes 1.693.242.000
Capitalisation boursière (en milliards) 131,04 EUR
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 139.555 EUR
Score corporate governance 4
Pays Belgique

Chiffres-clés par action (EUR)

2019 (e) 2018 (e) 2017 2016
Dividende 1,26 1,26 2,52 2,57
Bénéfice courant 3,75 1,87 3,59 0,65
Bénéfice net 3,75 1,87 3,59 0,65
Cash flow courant 5,50 3,56 5,25 1,47
Cash flow net 5,50 3,56 5,25 1,47
EBIT 8,00 7,33 7,72 6,81
EBITDA 10,00 9,20 9,64 8,64
Valeur comptable 29,80 27,80 28,26 32,92
Valeur comptable tangible -29,50 -31,48 -32,43 -34,03

Performance (en euros)

Anheuser - Busch InBev Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 7,94 % 0,70 % 4,39 %
Rendement sur 6 mois 28,13 % 13,02 % 16,42 %
Rendement sur 1 an -5,09 % -0,29 % 9,22 %
Rendement sur 5 ans 1,05 % 2,14 % 12,59 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 2016 2015
Pay out - 86,99 % 338,68 % 43,01 %
Current ratio - 0,66 1,07 0,64
Return on equity - 12,18 % 1,85 % 21,44 %
Total return on equity - 12,18 % 1,85 % 21,44 %
Marge brute - 62,11 % 61,55 % 61,61 %
Marge nette - 16,27 % 5,98 % 22,10 %
Marge EBIT - 30,44 % 27,94 % 31,15 %
Marge EBITDA - 38,01 % 35,45 % 38,21 %
Taux d'imposition - 17,29 % 36,95 % 20,82 %
Gearing - 144,72 147,84 100,91
Fonds propres/total du bilan - 29,77 % 29,89 % 31,32 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 1,63 % 1,63 %
Cours/bénéfice courant 20,64 41,39
Cours/cash flow courant 14,07 21,74
Cours/valeur comptable 2,60 2,78
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,39 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
anheuser-busch-inbev
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer