Anheuser - Busch InBev

BE0974293251
Alertes
Ajouter au portefeuille
63,28 EUR 13/12/2018 15:52 Bruxelles
-0,32 EUR (-0,50 %) Variation depuis la dernière clôture
61,93 95,73  52 semaines min max
-31,33 % Rendement sur 1 an
1,98 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Le dividende d’AB InBev sera réduit de moitié il y a un mois - vendredi 26 octobre 2018
    Le cours chute et nous réduisons nos prévisions.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    AB InBev reste sous pression il y a 2 mois - lundi 8 octobre 2018
    Le brasseur devra-t-il réduire son dividende ?

    L’incertitude pèse sur l’action mais celle-ci reste chère.
    VENDEZ
    .

    L’action reste sous pression. Le groupe sera-t-il en effet contraint de réduire son dividende (dès le 25 octobre pour le dividende intérimaire) pour se redonner une certaine marge de manœuvre en vue de réduire son endettement et de saisir, au besoin, l’une ou l’autre opportunité d’investissement ?

    Analystes (comme chez Morgan Stanley) et agences de notation (comme Moody’s) y sont favorables. Resterait alors à analyser, en pareil cas, l’éventuelle détérioration des fondamentaux qui en serait à l’origine.

    Au-delà de l’incertitude liée à cette question, le cours n’est pas encore, selon nous, suffisamment attractif pour modifier notre conseil.

    Cours au moment de l’analyse : 75,79 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev est au plus bas depuis 4 ans il y a 3 mois - lundi 10 septembre 2018
    Le groupe ne parvient pas à regagner la confiance des investisseurs.

    L'action est chère.
    VENDEZ.

    Au plus bas depuis 4 ans, le géant brassicole ne parvient pas à regagner la confiance des investisseurs. À juste titre selon nous tant il peine à se relancer en Amérique du Nord alors que son exposition aux pays émergents inquiète en termes de rentabilité. Or, AB InBev doit impérativement générer du cash pour payer son dividende et rembourser sa lourde dette. Une situation trop risquée pour se positionner sur cette action du reste encore un peu chère.

    Cours au moment de l'analyse : 77,49 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    Après la Coupe du monde de football, AB InBev revient à la réalité… il y a 4 mois - vendredi 27 juillet 2018
    Le marketing perd en efficacité.

    Le groupe peine toujours à stabiliser son premier marché : les USA.
    VENDEZ.

    Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires a grimpé de 4,7% (hors cessions et acquisitions) et le bénéfice par action de 17,9%, à 0,81 EUR. Une embellie à relativiser. Car d’une part, un an plus tôt, le bénéfice souffrait davantage des charges financières liées à l’acquisition de SAB Miller. D’autre part, ce résultat a profité de la Coupe du monde de football (le chiffre d’affaires trimestriel des marques Budweiser, Stella Artois et Corona a gagné 10,1%). Au Brésil, (deuxième marché du groupe), malgré une grève du transport routier, l’événement sportif a aussi soutenu les ventes, Mais les USA (premier marché) sont toujours à la peine (le chiffre d’affaires trimestriel et la rentabilité y sont en recul). De fortes dépenses marketing n’ont pas produit l’effet visé et la Budweiser cède toujours des parts de marché aux bières artisanales. En janvier prochain, une nouvelle organisation sera mise en place pour réactiver la politique commerciale. Car le groupe a besoin de solides rentrées de cash en provenance de l’Amérique du Nord pour continuer à investir (en Afrique, en Asie), pour payer des dividendes et rembourser la lourde dette issue de l’acquisition de SAB Miller. Pour l’heure, nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 3,90 EUR pour 2018 et 4 EUR pour 2019.

    Cours au moment de l'analyse : 87,33 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25 % du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le premier trimestre a été plutôt satisfaisant pour AB InBev il y a 7 mois - mardi 15 mai 2018
    Mais la méfiance des investisseurs persiste. Avec raison ?

    Oui. Même si le cours est au plus bas depuis 2014, mieux vaut rester à l’écart du titre.
    VENDEZ.

    Au 1er trimestre, le bénéfice par action a chuté de 37%, à 0,42 EUR. Rien de dramatique pour autant : la baisse est due à des effets de change (force de l’euro) et à des charges financières et fiscales non représentatives de ce qu’elles seront pour l’ensemble de 2018. Le chiffre d’affaires a grimpé de 4,7% (base comparable), porté par les hausses de prix de vente des bières premium. Et la marge opérationnelle a atteint 29,4% (contre 27,1% un an plus tôt, mais avec plus de charges de restructuration à ce moment). Point faible : la morosité persiste en Amérique du Nord; le chiffre d’affaires y a reculé de 2,2%, celui de la marque Budweiser de 1,3%. Le groupe espère que la campagne marketing lancée à l’occasion de la Coupe du Monde de football de cet été relancera ce produit, surtout au 2nd semestre. Mais rien n’est moins sûr : le désintérêt des consommateurs à l’égard de la marque semble structurel. Quant au Brésil, même si le chiffre d’affaires n’y progresse pas, la rentabilité y confirme son amélioration. Pas de raison à ce stade de modifier nos prévisions de bénéfice par action : nous prévoyons toujours 3,90 EUR pour 2018 et 4 EUR pour 2019.

    Cours au moment de l'analyse : 80,06 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 95,73 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 61,93 EUR
Code ISIN BE0974293251
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,13
Volatilité 18,91 %
Nombre d'actions existantes 1.693.242.000
Capitalisation boursière (en milliards) 107,69 EUR
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 156.353 EUR
Score corporate governance 4

Chiffres-clés par action (EUR)

2018 (e) 2017 2016 2015
Dividende 1,26 2,52 2,57 2,66
Bénéfice courant 2,50 3,59 0,65 4,55
Bénéfice net 2,50 3,59 0,65 4,55
Cash flow courant 4,20 5,25 1,47 6,01
Cash flow net 4,20 5,25 1,47 6,01
EBIT 7,00 7,72 6,81 7,65
EBITDA 8,80 9,64 8,64 9,38
Valeur comptable 29,00 28,26 32,92 22,11
Valeur comptable tangible -31,70 -32,43 -34,03 -15,18

Performance (en euros)

Anheuser - Busch InBev Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -15,34 % -7,18 % -6,14 %
Rendement sur 6 mois -22,83 % -9,68 % -1,35 %
Rendement sur 1 an -31,33 % -10,63 % 2,70 %
Rendement sur 5 ans -0,30 % 2,44 % 12,56 %

Ratios financiers de la société

2017 2016 2015 2014
Pay out 86,99 % 338,68 % 43,01 % 40,25 %
Current ratio 0,66 1,07 0,64 0,68
Return on equity 12,18 % 1,85 % 21,44 % 19,92 %
Total return on equity 12,18 % 1,85 % 21,44 % 19,92 %
Marge brute 62,11 % 61,55 % 61,61 % 61,29 %
Marge nette 16,27 % 5,98 % 22,10 % 23,33 %
Marge EBIT 30,44 % 27,94 % 31,15 % 31,19 %
Marge EBITDA 38,01 % 35,45 % 38,21 % 38,11 %
Taux d'imposition 17,29 % 36,95 % 20,82 % 18,11 %
Gearing 144,72 147,84 100,91 84,60
Fonds propres/total du bilan 29,77 % 29,89 % 31,32 % 35,46 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017
Rendement de dividende 1,98 % 3,96 %
Cours/bénéfice courant 25,44 17,71
Cours/cash flow courant 15,14 12,11
Cours/valeur comptable 2,19 2,25
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 6,00 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
anheuser-busch-inbev
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer