Anheuser - Busch InBev

BE0974293251
Alertes
Ajouter au portefeuille
79,84 EUR 18/04/2019 17:39 Bruxelles
1,48 EUR (1,89 %) Variation depuis la dernière clôture
57,35 91,03  52 semaines min max
-5,14 % Rendement sur 1 an
1,58 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil?
Ce sigle vous indique qu'une analyse est à votre disposition

Articles

  • Analyse
    AB InBev va mettre en Bourse une partie de ses activités asiatiques il y a une heure - vendredi 19 avril 2019
    Elles seront cotées à Hong Kong.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    AB InBev a du mal à poursuivre sa progression il y a 24 jours - mardi 26 mars 2019
    Le cours est revenu à ses niveaux de fin octobre.

    L’action reste chère.
    VENDEZ.

    Le géant brassicole, que nous jugeons toujours trop cher, a du mal à poursuivre sa progres-sion malgré le conseil d’achat de Crédit Suisse qui voit encore un potentiel de hausse de 14% . Le cours a maintenant presque renoué avec ses niveaux d’avant l’annonce, fin octobre, de la division par deux de son dividende pour limiter l’endettement.

    Cours au moment de l’analyse : 72,53 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev a un peu souffert au cours de la semaine écoulée il y a un mois - vendredi 8 mars 2019
    En cause principalement, les agences de notation.

    L'action est chère.
    VENDEZ.

    Compte tenu du niveau élevé de la dette du groupe, l’agence S&P pourrait baisser le rating du groupe (comme l’ont déjà fait Moody’s et Fitch fin 2018). Le brasseur pourrait alors devoir accélérer la mise en Bourse de ses actifs en Asie. Et cela pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa croissance. 
    L’action a aussi fait l’objet d’une révision de conseil à la baisse par une grande société de Bourse.
    Enfin, le groupe a annoncé le prochain départ (24/4) du président de son conseil d’administration, mais cela ne devrait pas avoir d’impact dans l’immédiat sur le groupe ou sur l’action.

    Cours au moment de l'analyse : 71,85 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev promet des jours meilleurs, avec une hausse des volumes vendus il y a un mois - vendredi 1 mars 2019
    Il n’a guère d’autre choix. Mais c’est plus difficile que de réduire les coûts !

    Le cours a récemment rebondi et n’est pas une aubaine.
    VENDEZ.

    En 2018, le chiffre d’affaires a gagné 4,8% (hors cessions, acquisitions) mais le bénéfice par action a baissé de 48% à 1,87 EUR. Le bénéfice opérationnel a été stabilisé, mais il y a eu des effets de change négatifs et des charges financières et fiscales supérieures. Le poids de la dette a peu baissé, de sorte le dividende est réduit. Vu que la marge opérationnelle est déjà élevée (32,6%) et que les synergies issues de SABMiller s’épuisent, le groupe cherche à redynamiser ses volumes vendus (ils n’ont gagné que 0,3% en 2018), notamment aux USA et au Brésil, où il perd des parts de marché. AB InBev compte pour cela sur ses marques premium (Corona, Stella Artois...) et devra donc soutenir ses dépenses marketing, sans garantie de succès (économie mondiale fragile, forte concurrence des bières artisanales et autres alcools). Objectif : bien réduire sa dette d’ici fin 2020 et pouvoir notamment saisir des opportunités d’acquisitions pour assurer sa croissance. Le groupe se dit optimiste pour l’évolution du chiffre d’affaires et de la rentabilité, mais se refuse à des objectifs chiffrés. Nous misons quant à nous sur un bénéfice par action de 2,95 EUR en 2019 et de 3,40 EUR en 2020.

    Cours au moment de l'analyse : 68,55 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev craint pour son avenir et se montre prudent il y a 3 mois - lundi 21 janvier 2019
    C’est inquiétant pour les perspectives de croissance.

    L’action en souffre mais n’est pas encore une aubaine.
    Nous ne changeons pas de conseil.
    VENDEZ.

    Toujours très endetté suite à l’acquisition de SABMiller (2016), le groupe AB InBev joue la prudence. Après avoir réduit de moitié son dividende, il allonge la durée moyenne de sa dette, pour réduire l’impact d’une future hausse des taux et éviter toute difficulté de remboursement. Il serait en outre question de réduire la voilure en Asie via une cession d’actifs. AB InBev, déjà inquiet par la situation de ses deux principaux marchés (Amérique du Nord et Brésil) craint en effet une aggravation du ralentissement économique mondial, qui nuirait à sa stratégie, axée sur ses bières premium, les plus chères et les plus rentables. (Budweiser, Corona, Stella Artois). Si les liquidités générées par l’activité chutent, le groupe serait privé de moyens pour encore investir, notamment dans les zones les plus prometteuses en terme de croissance (Afrique et surtout Asie). Aussi, pour se donner un minimum de marge de manoeuvre dans ses investissements, le groupe pourrait devoir céder certains actifs. Et paradoxalement, ceux qui ont été ciblés sont situés en Asie. Enfin, si les perspectives économiques mondiales s’assombrissent sensiblement, tout projet d’acquisition majeure serait repoussé.

    Cours au moment de l'analyse : 64,75 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 91,03 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 57,35 EUR
Code ISIN BE0974293251
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,39
Volatilité 21,60 %
Nombre d'actions existantes 1.693.242.000
Capitalisation boursière (en milliards) 135,19 EUR
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 148.575 EUR
Score corporate governance 4
Pays Belgique

Chiffres-clés par action (EUR)

2019 (e) 2018 (e) 2017 2016
Dividende 1,26 1,26 2,52 2,57
Bénéfice courant 2,95 1,87 3,59 0,65
Bénéfice net 2,95 1,87 3,59 0,65
Cash flow courant 4,70 3,56 5,25 1,47
Cash flow net 4,70 3,56 5,25 1,47
EBIT 8,00 7,33 7,72 6,81
EBITDA 10,00 9,20 9,64 8,64
Valeur comptable 29,00 27,80 28,26 32,92
Valeur comptable tangible -30,30 -31,48 -32,43 -34,03

Performance (en euros)

Anheuser - Busch InBev Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 23,31 % 9,36 % 9,96 %
Rendement sur 6 mois 10,28 % 7,96 % 7,22 %
Rendement sur 1 an -5,14 % 2,25 % 18,06 %
Rendement sur 5 ans 2,83 % 3,27 % 13,90 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 2016 2015
Pay out - 86,99 % 338,68 % 43,01 %
Current ratio - 0,66 1,07 0,64
Return on equity - 12,18 % 1,85 % 21,44 %
Total return on equity - 12,18 % 1,85 % 21,44 %
Marge brute - 62,11 % 61,55 % 61,61 %
Marge nette - 16,27 % 5,98 % 22,10 %
Marge EBIT - 30,44 % 27,94 % 31,15 %
Marge EBITDA - 38,01 % 35,45 % 38,21 %
Taux d'imposition - 17,29 % 36,95 % 20,82 %
Gearing - 144,72 147,84 100,91
Fonds propres/total du bilan - 29,77 % 29,89 % 31,32 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 1,58 % 1,58 %
Cours/bénéfice courant 27,06 42,70
Cours/cash flow courant 16,99 22,43
Cours/valeur comptable 2,75 2,87
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,48 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
anheuser-busch-inbev
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer