Anheuser - Busch InBev BE0974293251

Alertes
Ajouter au portefeuille
100,45 EUR 17/08/2017 17:39 Bruxelles
0,25 EUR (0,25 %) Variation depuis la dernière clôture
93,76 118,80  52 semaines min max
-7,76 % Rendement sur 1 an
2,51 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    AB InBev signe un bon deuxième trimestre il y a 20 jours - vendredi 28 juillet 2017
    Le cours a gagné plus de 5% à l’annonce du résultat.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    AB InBev a perdu du terrain il y a 2 mois - lundi 12 juin 2017
    Un de ces concurrents a annoncé des perspectives décevantes.

    Le cours est trop élevé au vu des perspectives.
    VENDEZ.

     

    Le géant brassicole a plié dans le sillage de son concurrent Molson Coors, lequel a annoncé n’ambitionner aucune croissance de ses volumes aux Etats-Unis en 2018.

    Or, AB InBev écoule 17% de ses volumes dans la région nord-américaine. Avec le Brésil, les Etats-Unis représentent l’autre marché sous tension pour le brasseur.

     

    Cours au moment de l'analyse : 100,90 EUR

     

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25 % du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…


    Partagez cet article

  • Analyse
    Après un 1er trimestre honorable, AB InBev compte améliorer ses performances au long de cette année il y a 3 mois - mercredi 10 mai 2017
    Mais des difficultés persistent.

    Et le cours tient largement compte des améliorations attendues.
    VENDEZ.

    Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires a crû a peu plus que prévu (+3,7% hors cessions, acquisitions, effets de change). Les volumes vendus restent en déclin (-0,5%), mais les prix de vente sont en hausse. Les grandes marques (Budweiser, Stella Artois, Corona) sont bien orientées (chiffre d’affaires : +12,1%), et les ventes rebondissent en Europe Occidentale (grâce à l’amélioration de la conjoncture). Mais, bien que le groupe soit optimiste pour le reste de 2017, il est prématuré de crier victoire. Car d’une part, ce bon résultat n’est pas lié à un avantage compétitif d’AB InBev (Carlsberg et Heineken ont aussi annoncé une amélioration). Et d’autre part, la situation reste tendue sur les deux gros marchés du groupe (Amérique du Nord et Brésil). Quant aux synergies à dégager de l’intégration de SABMiller, elles progressent comme prévu et ne devraient pas être sensiblement relevées ces prochains mois. En effet, par rapport au 1er trimestre 2016 (avant la fusion), la marge opérationnelle est très similaire (un peu sous 29%), ce qui prouve qu’il ne faut pas attendre de miracles de la fusion (SAB Miller était déjà bien géré). Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 4,25 EUR pour 2017 et à 5 EUR pour 2018.

    Cours au moment de l'analyse: 109,30 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25 % du marché mondial. Parmi ses marques phare: Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    AB InBev a réalisé un premier trimestre honorable il y a 3 mois - vendredi 5 mai 2017
    Pour le reste de l’année, il table sur une amélioration de ses affaires.

    Pas de quoi pour autant changer de conseil. Le titre reste cher et le secteur incite toujours à la prudence, du fait notamment du manque de robustesse économique mondiale.
    VENDEZ.

    Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires a crû de 3,7% (mieux que prévu). Les volumes sont restés en déclin (-0,5%) mais les prix de vente ont grimpé. Mais il est trop tôt pour crier victoire. Car ce bon résultat n’est pas lié à un avantage compétitif (le résultat des rivaux Carlsberg et Heineken s’est aussi amélioré). Et la situation reste tendue au Brésil et en Amérique du Nord, ses deux premiers marchés. Quant aux synergies à dégager de l’intégration de SABMiller, elles progressent conformément au plan.
    Nous ne changeons rien à nos prévisions.

    Cours au moment de l’analyse : 109,10 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev et qui a repris SABMiller en 2016; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

  • Analyse
    Les grands marchés d’AB InBev sont à la peine il y a 5 mois - mardi 7 mars 2017
    Et le groupe doit en plus digérer sa récente acquisition de SABMiller.

    Nous n’attendons pas de miracle à moyen terme.
    VENDEZ.

    Le bénéfice par action 2016 a chuté à 0,65 EUR (contre 4,55 EUR un an plus tôt). Certes, c’est dû surtout à des charges liées à l’acquisition de SABMiller, finalisée en octobre. N’empêche : la croissance du chiffre d’affaires (hors cessions et acquisitions) se limite à 2,4% et le bénéfice opérationnel perd 7,4%. Au Brésil (2e marché du groupe), le chiffre d’affaires perd 3,9%. Et en Amérique du Nord (1er marché, soumis à une forte concurrence), il ne progresse pas. Acculé par ces difficultés, le groupe a dû payer SABMiller un peu trop cher selon nous. Et il n’est pas étonnant que les économies de coûts attendues ces 3-4 prochaines années, déjà modestes, ne soient que faiblement relevées. Car SABMiller était assez bien géré. Une part de ces économies sera probablement réinjectée dans les frais commerciaux. Nous n’attendons pas de miracle à moyen terme. La situation restera tendue au Brésil et aux USA. Et la lourde dette issue de l’achat de SABMiller sera dure à digérer. Nous réduisons notre prévision de bénéfice par action 2017 à 4,25 EUR et maintenons celle pour 2018 à 5 EUR. Le dividende ne croîtra guère. Et les éventuelles idées d’autre grosse acquisition (peut-être en dehors de la bière) seront sans doute mises en veilleuse un bon moment.

    Cours au moment de l'analyse : 101,45 EUR

    Le groupe AB InBev est issu de l’acquisition (en 2008) de l’américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien InBev; premier brasseur mondial, il détient une part de 25% du marché mondial. Parmi ses marques phare : Stella Artois, Budweiser, Beck’s, Brahma, Jupiler…

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 118,80 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 93,76 EUR
Code ISIN BE0974293251
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,13
Volatilité 19,76 %
Nombre d'actions existantes 1.693.242.156
Capitalisation boursière (en milliards) 169,66 EUR
Secteur Alimentation et boissons
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 157.578 EUR
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Dividende 2,52 2,57 2,66 1,69
Bénéfice courant 3,75 0,65 4,55 4,25
Bénéfice net 3,75 0,65 4,55 4,25
Cash flow courant 5,45 2,25 6,01 5,50
Cash flow net 5,45 2,25 6,01 5,50
EBIT 8,15 6,78 7,65 6,96
EBITDA 10,10 8,61 9,38 8,51
Valeur comptable 35,00 34,89 22,11 23,79
Valeur comptable tangible -37,50 -37,71 -15,18 -12,59

Performance (en euros)

Anheuser - Busch InBev Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -7,65 % -4,25 % -2,64 %
Rendement sur 6 mois -0,08 % 2,43 % -4,13 %
Rendement sur 1 an -7,76 % 10,42 % 9,01 %
Rendement sur 5 ans 11,22 % 6,93 % 12,99 %

Ratios financiers de la société

2016 (e) 2015 2014 2013
Pay out - 43,01 % 40,25 % 22,23 %
Current ratio - 0,64 0,68 0,73
Return on equity - 21,44 % 19,92 % 16,93 %
Total return on equity - 21,44 % 19,92 % 30,52 %
Marge brute - 61,61 % 61,29 % 60,33 %
Marge nette - 22,10 % 23,33 % 37,24 %
Marge EBIT - 31,15 % 31,19 % 31,64 %
Marge EBITDA - 38,21 % 38,11 % 38,37 %
Taux d'imposition - 20,82 % 18,11 % 10,88 %
Gearing - 100,91 84,60 75,40
Fonds propres/total du bilan - 31,32 % 35,46 % 36,78 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016 (e)
Rendement de dividende 2,51 % 2,56 %
Cours/bénéfice courant 26,72 154,63
Cours/cash flow courant 18,39 44,53
Cours/valeur comptable 2,86 2,87
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 6,01 % -

(e) : estimation

Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer