ING NL0011821202

Alertes
Ajouter au portefeuille
14,99 EUR 26/04/2017 17:38 Amsterdam
0,01 EUR (0,03 %) Variation depuis la dernière clôture
8,550 15,07  52 semaines min max
41,50 % Rendement sur 1 an
4,67 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    ING pourrait être impliqué dans une affaire de blanchiment d'argent et de corruption

    il y a un mois - vendredi 24 mars 2017
    Les conséquences possibles sont difficiles à évaluer à ce stade.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    ING a fait de bonnes affaires en 2016

    il y a 2 mois - jeudi 2 février 2017
    Le résultat est excellent et le groupe a pris des mesures pour sécuriser son avenir.
    ING a fait de bonnes affaires en 2016

    ING a fait de bonnes affaires en 2016

    Mais vu que les défis du secteur bancaire restent aussi nombreux qu’incalculables, nous restons prudents.
    CONSERVEZ.

    Le 4e trimestre a été solide, mais le résultat a souffert de la lourde charge de restructuration annoncée en octobre (0,20 EUR par action, pour fermetures d’agence, réductions de personnel, e.a. en Belgique). Sur l’ensemble de 2016, les revenus d’intérêts ont gagné 5,2% (en dépit de la faiblesse des taux, la marge nette d’intérêts a un peu augmenté sur l’année), les revenus de commissions ont grimpé de 4,9% et la banque a attiré 1,4 millions de nouveaux clients. La hausse du bénéfice s’est aussi nourrie d’une baisse des coûts, e.a. ceux relatifs aux crédits de mauvaise qualité (moins de provisions). Le bénéfice net gagne finalement 16% (ou 17,9% hors éléments non récurrents) et le bénéfice par action est de 1,20 EUR (nous misions sur 1,30). Le dividende remonte légèrement, à 0,66 EUR brut (dont 0,24 EUR brut déjà payé en août). Pour 2017, la banque ne formule aucune prévision concrète (même si le CEO semble se montrer prudent face à l’incertitude politique). Un peu plus optimistes, nous relevons nos prévisions de bénéfice par action, à 1,24 EUR pour 2017 et 1,28 EUR pour 2018.

    Cours au moment de l'analyse : 13,49 EUR

    Le groupe financier néerlandais ING est actif comme banquier dans plus de 40 pays en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Asie et en Australie.

    Partagez cet article

  • Analyse

    ING : solide croissance trimestrielle

    il y a 5 mois - lundi 7 novembre 2016

    La banque a lancé des innovations.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    ING a réalisé au 3e trimestre une solide croissance commerciale : la banque a vu croître le nombre de crédits qu’elle a accordé et le nombre de dépôts reçus. Elle a en outre lancé diverses innovations sur le marché. Les intérêts perçus ont augmenté de 7,8 % et les commissions encaissées de 15,5 %, alors que les coûts ont légèrement reculé (-1,2 %). Le bénéfice trimestriel est dès lors en hausse de 26,8 % et celui des neuf premier mois de l’année de 22,2 %. Nous relevons notre prévision de bénéfice par action 2016 à 1,30 EUR.

     

    Cours au moment de l'analyse : 11,95 EUR

     

    Le groupe financier néerlandais ING est actif comme banquier dans plus de 40 pays en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Asie et en Australie.

     

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    La réorganisation d’ING est plus radicale qu'attendu

    il y a 6 mois - mardi 4 octobre 2016

    La Belgique est durement touchée.

    Malgré cela, ING ne relève pas ses objectifs financiers d’ici 2020. Les économies ne serviront pas à faire grimper le bénéfice. N’achetez pas l’action.
    CONSERVEZ.

     

    ING n'est pas en difficulté. Le bénéfice du 1er semestre a atteint 2,5 milliards d'euros, soit 0,66 EUR par action. Et son capital satisfait sans problème aux exigences légales. Mais la banque a décidé de changer de business model. C’est suite au changement de comportement du consommateur (de plus en plus d’opérations se font par PC, smartphone, tablette…). C’est suite aussi au durcissement des règles, à la hausse des taxes bancaires, à la faiblesse des taux et à la croissance de la concurrence (des fintechs). Elle va investir 800 millions d’euros dans sa mutation numérique et réaliser un grand nettoyage, surtout dans le réseau d’agences et le personnel. Le marché belge est de loin le plus touché (la moitié des 7 000 emplois supprimés). La banque sera plus centralisée et son organisation sera adaptée. A partir de 2021, ces mesures doivent rapporter 900 millions (0,23 EUR par action), de quoi améliorer le rapport coûts / revenus (50-52 % au lieu de 55,9 % en 2015) et maintenir au moins à niveau le rendement sur fonds propres (10-13 % au lieu de 10,8 % en 2015). ING a en outre toujours l’intention de faire grimper son dividende chaque année. Nous tablons sur un bénéfice par action 2016 de 1,15 EUR, sur 1,10 EUR en 2017 et à nouveau sur 1,15 EUR en 2018.

     

    Cours au moment de l'analyse : 10,88 EUR

     

    Le groupe financier néerlandais ING est actif comme banquier dans plus de 40 pays en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Asie et en Australie.

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Deuxième trimestre aussi solide que le premier pour ING

    il y a 9 mois - jeudi 4 août 2016

    ING qui a surpris le marché avec un résultat trimestriel largement supérieur aux attentes.

    L’action reste correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    Alors qu’on attendait une baisse du bénéfice d’ING, celui-ci a progressé de 26,7 %, porté par toutes les activités et le contrôle général des coûts. Le dividende intérimaire qui sera distribué le 15/08 reste inchangé par rapport à l’année dernière (0,24 EUR brut).
    Le cours a bien réagi à l’annonce de ce résultat, effaçant ainsi les pertes des jours précédents, des pertes dues à la baisse généralisée des valeurs du secteur bancaire européen, suite à la publication des résultats du stress tests de l'Autorité bancaire européenne. ING a cependant obtenu des résultats satisfaisants à ces tests (dans le scénario testé, le recul de sa solvabilité en cas de problème serait en ligne avec la moyenne des banques européenne).

     

    Cours au moment de l’analyse : 10,18 EUR

     

    Le groupe financier néerlandais ING est actif comme banquier dans plus de 40 pays en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Asie et en Australie.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 15,07 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 8,550 EUR
Code ISIN NL0011821202
Bourse Amsterdam
Euronext non
Bêta 1,51
Volatilité 30,00 %
Nombre d'actions existantes 3.869.427.000
Capitalisation boursière (en milliards) 58,00 EUR
Secteur Secteur financier
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 204.434 EUR
Score corporate governance 6

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Dividende 0,70 0,66 0,65 0,12
Bénéfice courant 1,24 1,20 1,04 -
Bénéfice net 1,24 1,20 1,04 0,33
Cash flow courant - - - -
Cash flow net - - - -
EBIT - - - -
EBITDA - - - -
Valeur comptable 12,96 12,42 11,71 12,95
Valeur comptable tangible 12,71 12,17 11,46 12,67

Performance (en euros)

ING Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 9,70 % 5,54 % 2,18 %
Rendement sur 6 mois 25,40 % 12,78 % 10,78 %
Rendement sur 1 an 41,50 % 11,60 % 17,99 %
Rendement sur 5 ans 24,60 % 8,53 % 15,69 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Pay out - - 62,72 % 37,57 %
Current ratio - - - -
Return on equity - - - -
Total return on equity - - 8,85 % 2,50 %
Marge brute - - - -
Marge nette - - - -
Marge EBIT - - - -
Marge EBITDA - - - -
Taux d'imposition - - 27,06 % 40,27 %
Gearing - - - -
Fonds propres/total du bilan - - 5,46 % 5,84 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016 (e)
Rendement de dividende 4,67 % 4,40 %
Cours/bénéfice courant 12,09 12,49
Cours/cash flow courant - -
Cours/valeur comptable 1,16 1,21
Cours/valeur comptable tangible 1,18 1,23
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,64 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer