News

Est-il possible de participer à une IPO américaine ?

il y a un mois - mercredi 17 avril 2019
L’année 2019 s’annonce riche en introductions en Bourse aux USA (Uber, Pinterest..). Les chances que vous puissiez participer IPO sont toutefois très faibles.

Qu’est-ce qu’une introduction en Bourse ?

Une IPO est une Initial Public Offering, autrement dit une « première offre d’actions au grand public». Lors d’une telle IPO, les investisseurs peuvent acheter les actions de la société en question à un prix de souscription fixé à l’avance. Une fois l’IPO clôturée, ces actions sont cotées en Bourse et alors librement négociables.

IPO américaines pas accessibles

Une IPO est toujours soutenue par un certain nombre de banques accompagnantes qui s’occupent notamment de l’évaluation de la société en question et fixent le prix de l’IPO. Elles se chargent aussi, et surtout, de la distribution des actions auprès de leur clientèle.
Pour les IPO américaines, les banques accompagnantes sont aussi le plus souvent d’origine américaine. Participer à l’IPO n’est alors possible que si vous êtes client de ces banques, ce qui laisse peu de chances en tant qu’investisseur européen.

Vous voulez malgré tout des actions ?

Pour l’introduction d’une action américaine, vous n’aurez pas d’autre choix que d’attendre que l’action soit cotée en Bourse avant d’acheter. En général, rien ne sert toutefois de se ruer sur une IPO ou d’acheter l’action dans la foulée. Les performances boursières durant les premières années suivant l’IPO sont souvent décevantes, l’introduction en Bourse mettant surtout en avant les qualités de l’entreprise en minimisant les risques. Il n’est pas rare non plus que le prix d’émission soit trop élevé. L’action Lyft (concurrent d’Uber), par exemple, a déjà perdu quelque 15% depuis son introduction fin mars.

Partagez cet article