Analyse
Les rayons des supermarchés il y a 13 ans - mercredi 10 novembre 2004
Supermarchés de fonds de placement : pour trouver toutes les informations sur tous les fonds et pour (tout ?) acheter....

Vous avez pu lire dans le numéro précédent de F&S qu'il était difficile, dans la plupart des banques, d’acheter des fonds d'autres institutions, les fameux « fonds de tiers ». C’est regrettable : l’élargissement de l’offre est un plus pour l’épargnant. Voyons à présent ce que proposent les supermarchés de fonds.

Diverses formes
· Dans le jargon financier, le fait pour une banque de commercialiser des fonds de tiers porte le nom étrange « d’architecture ouverte ». Ce concept recouvre à la fois la commercialisation de ces fonds et la mise à disposition de l’information, depuis les documents de base (prospectus, fiche technique) jusqu’aux conseils. On retrouve cette “architecture ouverte” sous diverses formes :
– au sens strict, via les fonds de fonds. Pour rappel, il s’agit de fonds (ou de sicav) investissant… dans d'autres fonds (ou sicav) Lesquel(le)s ? La fiche technique vous le dit – dans le meilleur des cas. Souvent, l’information sur la sélection des fonds (ou des sicav) choisi(e)s est réduite ;
– au sens intermédiaire, via une sélection orientée et limitée de quelques fonds de quelques gestionnaires. C’est le cas chez Rabobank et Cortal Consors ;
– au sens large, via les fameux supermarchés de fonds qui, comme leur nom l’indiquent, proposent un vaste éventail de fonds (ou de sicav) et de gestionnaires. Le plus souvent sur Internet.
· Vous trouverez ci-dessous, par ordre alphabétique, un aperçu de ce qui est disponible sur le marché belge.
Nous allons examiner ensemble ce que l’on trouve sur ces sites Internet et – c’est tout aussi intéressant – ce que l’on n’y trouve pas. Ces institutions sont surtout actives sur le web car elles ne disposent que de peu ou pas d’agences.

www.abnamro.be
· La filiale belge du groupe bancaire néerlandais propose, via DirectInvest, plus de 160 fonds de 5 gestionnaires différents.
· L'information est complète: les dernières versions des prospectus, le rapport annuel (ou semestriel) et des fiches de produit récentes qui, de plus, sont bien faites. Elles reprennent notamment une petite explication sur la manière dont le fonds est géré.
· La structure tarifaire est claire. La gestion du compte est gratuite et il n’y a pas de frais de garde. Les frais d’entrée sont de maximum 2 %.

www.citibank.be
· Vous avez accès aux fonds de 14 gestionnaires. Au total, ce sont plus de 260 fonds qui vous sont ainsi présentés. Un peu plus de 50 d’entre eux bénéficient du CitiChoice, le label de qualité de la banque.
· Le site offre un plus : une comparaison de chaque fonds avec la moyenne de sa catégorie sur le plan du rendement et du risque. Hélas, le moteur de recherche a de temps en temps des ratés et dans ce cas il faut se rabattre sur les fiches techniques où il manque parfois des informations sur les frais et la composition des portefeuilles. Ce site se contente aussi de renvoyer aux sites des gestionnaires concernés pour les informations officielles (prospectus, rapport annuel).
· Il n’y a pas non plus de frais pour la gestion du compte, ni de frais de garde. Attention : on ne peut pas acheter sur Internet.

www.cortalconsors.be
· A côté du fonds de fonds Fund of Funds, vous pouvez accéder à une sélection des « meilleurs » fonds sous l’appellation “Essentials” : 13 fonds de 10 institutions différentes, notamment Fortis Banque, Dexia et plusieurs maisons britanniques. Chaque fonds est assorti d’une fiche technique et de son prospectus, mais, hélas, sans rapport annuel. Ces fiches reprennent certaines données importantes, mais, hélas une fois encore, pas les valeurs d’inventaire, ni la politique de placement. Et il est particulièrement regrettable que la structure tarifaire ne reprenne pas les frais de gestion annuels. Pour cela, il faut fouiner dans les prospectus.
· Contrairement aux précédents, il y a des frais annuels de 9 euros et, trois fois hélas, des frais de garde de 0,1 % par semestre (avec un minimum de 3,03 euros par fonds) pour tous les fonds, sauf les « Essentials », c’est-à-dire ceux de Dexia, de Parvest et de Cortal Consors.

www.deutschebank.be
· La Deutsche Bank propose sur son site Internet une sélection de plus de 220 fonds de 17 gestionnaires rangés dans une liste baptisée “db Best Selector” dont nous nous demandons pourquoi et comment elle a été constituée. Une originalité : vous pouvez acheter une dizaine de fonds de la “branche 23” (assurances) de Cardif ou de la Deutsche Bank elle-même.
· Pour chacun des fonds qui y sont repris, la liste db Best Selector donne le prospectus, le rapport annuel et une fiche technique. L’information est en général d’actualité et assez complète. Par contre, il est regrettable que certaines valeurs d’inventaire ne soient pas de la première fraîcheur.
· Ce n’est pas tout : selon la Deutsche Bank, tout client peut accéder via “e-banking” à plus de la moitié des fonds disponibles sur le marché belge. Mais il faut aller chercher les informations nécessaires ailleurs, la banque ne les fournit pas.
· Le “paquet de base” (gestion du compte et garde) est gratuit, mais attention à un détail qui a son importance : vous pouvez acheter sur Internet, mais… pas vendre ! Pour cela, il faut être abonné au programme Pro-Active Finance Services , dont coût 50 euros par an.

www.keytradebank.be
· Contrairement aux autres, il faut être client pour avoir accès à ce site. La banque propose plus de 200 fonds de 11 gestionnaires différents dont Petercam, Invesco et Puilaetco.
· Si le moteur de recherche fonctionne bien, si les graphiques reprenant l’évolution des cours sont nombreux et clairs, s’il n’y a rien à redire sur la manière dont se font les transactions, quel laxisme incroyable dans l’information. Un rapport annuel ? C’est trop demander ! L’euro ? Il cohabite avec le franc belge ! Les prospectus et les fiches techniques ? Quand ils sont accessibles, ils datent parfois de la fin des années nonante ! Pire : certaines informations qui vous arrivent n’ont rien à voir avec le fonds qui vous intéresse ! Ne vous fondez surtout pas sur ce fatras pour décider.
· Par contre, Keytrade Bank est très compétitive sur le plan tarifaire : pas de frais de gestion du compte, pas de frais de garde. Mais faites tout de même attention au montant des frais d’entrée qui vous sont comptés. Ils sont parfois plus élevés que chez le gestionnaire (c’est le cas pour les fonds de Petercam par exemple).

www.rabobank.be
· Rabobank.be offre une sélection limitée de 19 fonds de 5 gestionnaires. Pour les fonds de Robeco, on vous renvoie au site (excellent d’ailleurs) du gestionnaire. Pour le reste, les dernières fiches techniques et les derniers rapports annuels sont accessibles facilement. On ne peut malheureusement pas en dire autant des prospectus.
· Il n’y a pas de frais de gestion du compte, ni de frais de garde. Et dans la plupart des cas les frais d’entrée sont peu élevés.

Notre conseil
· Les supermarchés de fonds sur Internet sont intéressants, mais à condition de vous être renseigné au préalable. Si le volume de l’information disponible est généreux, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Consultez toujours le site du gestionnaire ou de l’institution émettrice du fonds qui vous intéresse.
· Les amateurs de bonnes affaires apprécieront : alors que les banques traditionnelles sont souvent gourmandes en frais pour qui veut acheter des fonds de tiers, pratiquement tous ces supermarchés sont gratuits (pas de frais de gestion du compte, pas de frais de garde) et les frais d’entrée sont souvent réduits.

SUPERMARCHES DE FONDS : DONNEES DE BASE, QUALITE DES INFORMATIONS

Adresse Internet

 

Frais

Offre

Qualité des documents (1)

Compte

Garde

Nombre de gestionnaires

Nombre de fonds

Prospectus

Rapport Annuel

Fiches

www.abnamro.be

0 euro

0%

5

166

+

+

+

www.citibank.be

0 euro

0%

13

263

dm

dm

-

www.cortalconsors.be

9 euros

0,1%
(2)

11

14

+

dm

=

www.deutschebank.be

0/50 euros (3)

0%

17

228

+

+

+

www.keytradebank.be

0 euro

0%

11

223

-

dm

-

www.rabobank.be

0 euro

0%

5

19

=

+

+

(1) dm = donnée manquante, “+” = bon, “-“ =  mauvais et“=” = entre les deux. (2) par semestre, avec un minimum de 3,03 euros par sicav. (3) 50 euros si vous voulez aussi pouvoir (re)vendre.

Partagez cet article