Analyse
Placements en Australie, la pédale douce ! il y a 12 ans - jeudi 14 juillet 2005

Les amateurs de sicav d'actions et d'obligations en dollars australiens n’ont pas à regretter leur investissement.

Les sicav qui investissent en actions cotées en Bourse de Sydney ont encore beaucoup progressé depuis notre dernière analyse (novembre 2004, F&S 123 ). En 8 mois, elles se sont appréciées de 25 % (après conversion en euros). Les sicav obligataires ne sont pas en reste. Elles affichent sur la même période (après conversion en euros) une progression de 11 %. Ce qui nous amène à nous poser la question: faut-il prendre son bénéfice ?

Les clés du succès
L'économie australienne est une des plus dynamiques et des plus compétitives au monde. L’explication ?
· Le marché immobilier. La hausse des prix dans l'immobilier a été une aubaine pour les propriétaires, qui se sont sentis plus riches, ce qui a dopé leur moral… et leurs dépenses. Une bonne chose pour la consommation, donc pour la croissance économique.
· La Chine. Pour assurer sa croissance, la Chine consomme énormément de matières premières, ce qui a entraîné une hausse des prix de ces matières. Or l'Australie est un grand exportateur de matières premières. Cela a fait sa fortune.

Et demain ?
Ces prochains mois, l'économie australienne pourrait voir son rythme ralentir, et ce pour les raisons qui ont fait son succès.
· Le marché immobilier est en phase de ralentissement. Pour éviter que les prix grimpent trop, la Banque centrale australienne a décidé de relever ses taux directeurs. Face à un coût du crédit renchéri, la fièvre acheteuse a reculé, au point que dans certaines régions on a assisté à un recul des prix. Du coup, les Australiens se sentent moins riches, ce qui freine leurs dépenses de consommation.
· Le pays dépend énormément de ses exportations de matières premières. Si l'économie mondiale, et la Chine en particulier, devaient ralentir leur consommation, l'économie australienne en souffrirait. De plus, l'infrastructure australienne d'acheminement des matières premières est vieillissante, ce qui ralentit la progression des exportations. Ajoutons à cela la forte appréciation du dollar « kangourou », comme on dit, par rapport au dollar américain, ce qui rend les produits australiens moins compétitifs dans le reste du monde.
· On s’attend donc à une croissance en baisse : de 3,6 % en 2004 à sans doute 3,2 % en 2005 et probablement 3 % en 2006. C’est toujours plus que chez nous et les perspectives australiennes restent très bonnes à long terme. Mais les deux prochaines années devraient être moins faciles.

Les sicav d'actions…
· La répartition sectorielle des sicav d'actions australiennes reflète la composition de l'indice boursier australien. Trois secteurs sont fortement représentés: le secteur financier, les services et, bien sûr, les matières premières. La baisse de la consommation et des investissements pèsera inévitablement sur le secteur financier et les services, tandis que la baisse des exportations aura des répercussions sur le secteur des matières premières. Il est donc fort probable que les actions australiennes et les sicav qui y investissent vivent prochainement quelques turbulences.
· Mais, soyez rassuré, les perspectives à long terme restent bonnes. La Bourse de Sydney est encore bon marché malgré sa forte progression de ces derniers mois. En fait, cette progression était en phase avec les bénéfices des entreprises.
· Dans une optique de long terme, vous pouvez conserver vos sicav d'actions australiennes. Mais levez le pied et remettez à plus tard tous nouveaux achats. Si la part des actions australiennes est devenue trop importante dans votre portefeuille, revendez ce qui est nécessaire pour revenir au bon équilibre et empochez la différence. Ce n'est que dans les portefeuilles neutres et défensifs d’un horizon de placement de 5 ans (voir aussi en p.5) que nous diminuerions le poids des actions australiennes.

… et d'obligations
· Les investisseurs en sicav d'obligations en dollars australiens ont jusqu'ici pu tirer profit de deux facteurs : des taux d'intérêt élevés et un rattrapage de la devise, sous-évaluée par rapport à l'euro.
· Ces obligations continueront à donner un rendement supérieur à ce qu'on obtient chez nous. La croissance économique est plus forte aux antipodes, mais elle s'accompagne aussi d'une inflation plus élevée, ce qui explique que les coupons des obligations soient plus généreux. C'est un bon point pour les sicav d'obligations en dollars australiens.
· Mais l'appréciation du dollar australien par rapport à l'euro a sensiblement réduit le potentiel. L’équilibre est proche.
· Bref, les sicav d'obligations en dollars australiens méritent toujours une place en portefeuille, mais prenez partiellement votre bénéfice, le potentiel de hausse de la devise étant désormais limité. Et au passage, vous engrangerez une confortable plus-value.

QUELLES SICAV ?
· Côté actions, c'est toujours Dexia Equities L Australia qui dégage les meilleures performances (***) en termes de rendement, de risque et de régularité. Ses gestionnaires investissent un peu moins à présent dans le secteur financier et dans l'immobilier, en prévision justement du ralentissement de l'activité dans ces secteurs.
· Côté obligations, les performances des sicav sont comparables. ING (L) Renta Fund II AUD, KB Lux Bond AUD et KBC Renta AUD-Renta obtiennent toutes ***. Compte tenu du fait que les obligations à court terme rapportent autant que les obligations à long terme, les gestionnaires de ces sicav ont réduit à 4 ans environ la durée moyenne de leur portefeuille.

EVOLUTION DU DOLLAR AUSTRALIEN (en euros)

Le dollar australien a bénéficié de l'excellente tenue de l'économie australienne. Il s'est apprécié par rapport à l'euro, rattrapant son retard par rapport à la devise européenne. Il est aujourd'hui proche de l'équilibre, ce qui limite le potentiel des obligations en AUD. Nous vous conseillons de prendre partiellement votre bénéfice.

EVOLUTION DE DEXIA EQUITIES L AUSTRALIA (en AUD)

Cette sicav a profité de l'excellente tenue de la Bourse de Sydney. Bien que son potentiel reste intact à long terme, nous vous conseillons de lever le pied et de postposer tout nouvel achat. Les entreprises australiennes entrent dans une zone de turbulences sur fond de ralentissement économique. Par contre, vous pouvez conserver.

Partagez cet article